Lazare Gianessi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lazare Gianessi
Equipe France Olympique 1948.jpg
L'équipe de France de 1948.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 9 novembre 1925
Lieu Aniche (Nord)
Décès 11 août 2009 (à 83 ans)
Lieu Concarneau (Finistère)
Taille 1,74 m (5 9)
Poste défenseur
Parcours junior
Saisons Club
?-? Drapeau : France CS Avion
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1943-1945 Drapeau : France RC Lens - (-)
1946-1949 Drapeau : France Olympique Saint-Quentin - (-)
1949-1952 Drapeau : France CO Roubaix-Tourcoing - (-)
1952-1954 Drapeau : France AS Monaco - (-)
1954-1958 ? - (-)
1958-1959 Drapeau : France RC Lens - (-)
1959-1960 Drapeau : France CO Roubaix-Tourcoing - (-)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1952-1954 Drapeau : France France 14 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Lazare Gianessi est un footballeur français, né le 9 novembre 1925 à Aniche (Nord) et mort le 11 août 2009 à Concarneau (Finistère)[1]. Ce joueur d'origine italienne a évolué comme inter ou défenseur dans les années 1950.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lazare Gianessi signe sa première licence au CS avionnais, avant de rejoindre le RC Lens en 1943[2]. Avec les Sang et Or, il remporte la Coupe du Nord des juniors.

Ensuite, il joue à l'Olympique Saint-Quentin de 1946 à 1949, au CORT de 1949 à 1953[3] et à l'AS Monaco de 1953 à 1955[4]. Souple, sobre, très bon technicien, il passe avec bonheur de l'aile à la défense, sous les conseils du gardien Julien Darui[5]

International en 1952, il participe à la Coupe du Monde de 1954 en Suisse[6]. Malheureusement, une grave affection pulmonaire stoppe sa carrière alors qu'il n'a pas vingt-neuf ans. Il termine définitivement sa carrière en amateur comme entraîneur-joueur à l'Hermine de Concarneau[7].

Il est ensuite entraîneur entre 1959 et 1978 dans de nombreux clubs amateurs, à Concarneau, Trun, Villerupt, Port-Brillet, puis à nouveau Concarneau où il prend sa retraite.

Une tribune portant son nom est inaugurée le 25 mai 1985 au nouveau stade Blin à Avion[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sur le site de La Voix du Nord, le 12 août 2009
  2. Nécrologie sur le site rclens.fr, le 12 août 2009
  3. Petite biographie du joueur sur le site c.o.r.t.free.fr
  4. Fiche du joueur sur le site a.s.monaco.free.fr
  5. "Football 85-86", par Jacques Ferran et Jean-Philippe Réthacker, les guides de l'Équipe, 1985. cf. page 216.
  6. Fiche du joueur sur le site de la FFF
  7. Georges Cadiou, Les grands noms du football breton, Éditions Alan Sutton, 2006.
  8. Article sur le site csavion.footeo.com, le 12 août 2009