Kamilaroi (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue kamilaroi. Pour le peuple kamilaroi, voir Kamilaroi.
Kamilaroi
Parlée en Australie
Région Nouvelle-Galles du Sud
Nombre de locuteurs 3 (en 1997)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 aus[2]
ISO 639-3 kld
IETF kld

Le kamilaroi (ou gamilaraay) est une langue de la famille pama-nyungan, que l'on trouve principalement dans le sud-est de l'Australie. Elle était autrefois la langue des Kamilaroi, mais elle est aujourd'hui moribonde. En 1997, elle n'était plus parlée que par trois personnes[1].

L'explorateur écossais Thomas Mitchell établit une liste de vocabulaire kamilaroi en 1832. Ce fut la première fois que la langue fut écrite. De 1852 à 1856, elle fut étudiée par le missionnaire presbytérien William Ridley.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Voyelles[modifier | modifier le code]

antérieure postérieure
fermée i, iː u, uː
basse a, aː

Consonnes[modifier | modifier le code]

Périphérique Laminale Apicale
Bilabiale Vélaire Palatale Dentale Alvéolaire Post-
alvéolaire
Occlusive b ɡ ɟ d
Nasale m ŋ ɲ n
Latérale l
Roulée r ɻ
Semi-voyelle w j

Accent tonique[modifier | modifier le code]

Carte linguistique de la Nouvelle-Galles du Sud, 1892. En rose, le territoire où était parlée la langue kamilaroi.

Toutes les voyelles longues dans un même mot reçoivent le même accent tonique. Si le mot ne contient pas de voyelle longue, l'accent tonique est porté sur la première syllabe.

Un accent tonique secondaire est porté sur les voyelles courtes qui se situent à deux syllabes à droite ou à gauche d'une syllabe qui reçoit un accent tonique.

Emprunts au kamilaroi[modifier | modifier le code]

La langue anglaise a emprunté au kamilaroi plusieurs termes, notamment de botanique et de zoologie, ainsi que des noms de lieux (Boggabri, Collarenebri...). Le français a emprunté le nom « brolga » au kamilaroi via l'anglais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Selon Ethnologue.com
  2. code générique

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Peter Austin, A Reference Dictionary of Gamilaraay, northern New South Wales, La Trobe University,‎ 1993 (lire en ligne).
  • (en) Ash, Anna et al., Gamilaraay, Yuwaaaraay and Yuwaalayaay Dictionary, Alice Springs, IAD Press, 2003.
  • (en) Australian Languages: Their Nature and Development, Cambridge University Press,‎ 2002 (ISBN 0521473780 et 9780521473781, lire en ligne).
  • (en) R. H. Mathews, « Languages of the Kamilaroi and Other Aboriginal Tribes of New South Wales », The Journal of the Anthropological Institute of Great Britain and Ireland, vol. 33,‎ Jul.–Déc. 1903, p. 259–283.
  • (en) Michael O'Rourke, The Kamilaroi Lands, Griffith, A.C.T, The Author,‎ 1997, 289 p. (ISBN 0646345338).
  • (en) William Ridley, « On the Kamilaroi Tribe of Australians and Their Dialect », Journal of the Ethnological Society of London, vol. 4,‎ 1856, p. 285–293

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]