Julius Meier-Graefe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julius Meier-Graefe.
Portrait par Lovis Corinth.

Julius Meier-Graefe, né à Reşiţa le 10 juin 1867 et mort à Vevey le 5 juin 1935, est un critique d'art et écrivain allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses œuvres portant sur les mouvements impressionnistes et postimpressionnistes, traduites en français, en anglais, en russe et en espagnol, ont contribué à la compréhension et la diffusion de ces mouvements artistiques.

Cet écrivain allemand est aussi un marchand. Il ouvre une galerie à Paris en 1899 : La Maison Moderne, le « nouveau bazar de l'art »[1]. Il y vend des objets et du mobilier de style art nouveau en faisant appel à des créateurs comme Maurice Biais et Manuel Orazi.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nabis 1888-1900, cat. d'exposition Zurich, Kunsthaus, 1993 - Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 21 septembre 1993 - 3 janvier 1994, Prestel-Verlag, Munich, éditions de la RMN, p. 382.