Jordi Vidal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jordi Vidal (né en 1950) est un professeur à l'École supérieure d'art de Perpignan, fils et petit-fils de syndicalistes espagnols. Au nom des Lumières dont il se réclame, il dénonce les stéréotypes et les effets politiques de l'idéologie postmoderne, « un monde où l'expérimentation et la raison n'ont plus cours ; un monde où les conquêtes de la science seront ravalées au rang du récit et du mythe ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Opéra Chymica, éditions Dérive 17, 1981
  • Révélations sur l'état du monde, éditions Dérive 17, 1984
  • Résistance au Chaos, éditions Allia, 2002
  • Traité du combat moderne : films et fictions de Stanley Kubrick, éditions Allia, 2005
  • Servitude et simulacre en temps réel et flux constant, réfutations des thèses réactionnaires et révisionnistes du postmodernisme, éditions Allia, 2007 (ISBN 978-2-84485-250-2)
À paraître prochainement
  • La Otra, photographies de Bruno Serralongue, textes de Jordi Vidal et Joerg Bader, éd. Les Presses du réel, Dijon ; Centre de la Photographie, Genève.

Exposition[modifier | modifier le code]

  • Servitude et simulacre en temps réel et flux constant, espace Agnès B, 17 rue Dieu, Paris 10e, janvier 2008.