John Obi Mikel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Obi Mikel
John Obi Mikel 02 Chelsea vs AS-Roma 10AUG2013.jpg
John Obi Mikel sous le maillot de Chelsea en 2013.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Chelsea FC
Numéro 12
Biographie
Nom John Michael Nchekube Obinna
Nationalité Drapeau du Nigeria Nigeria
Naissance 22 avril 1987 (27 ans)
Lieu Jos (Nigeria)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. 2005 -
Poste Milieu défensif
Parcours amateur
Saisons Club
2002-2003 Drapeau : Nigeria Plateau United
2004-2005 Drapeau : Afrique du Sud Ajax Cape Town
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2005-2006 Drapeau : Norvège Lyn Oslo 016 (1)
2006- Drapeau : Angleterre Chelsea FC 313 (4)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2003 Drapeau : Nigeria Nigeria -17 ans 003 (1)
2005 Drapeau : Nigeria Nigeria -20 ans 007 (2)
2005- Drapeau : Nigeria Nigeria 054 (4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 1er juillet 2014

John Michael Nchekwube Obinna, dit John Obi Mikel[1] (né le 22 avril 1987 à Jos au Nigeria), est un footballeur international nigérian, qui évolue au poste de milieu de terrain (milieu défensif ou relayeur).

Il joue actuellement avec le club de Chelsea.

Profil du joueur[modifier | modifier le code]

Mikel est un joueur atypique, doté d'une aisance dans la maîtrise du ballon et dans les dribbles malgré son gabarit imposant. Il dispose d'une bonne frappe de balle et d'une très bonne précision dans les passes qui lui permet de distiller de très bons ballons et de créer du jeu. Grâce à sa grande taille, il est un élément très important quand il s'agit de défendre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Débuts de carrière[modifier | modifier le code]

Fils de Michael Obi, travaillant dans une compagnie de transports, Mikel est originaire de Jos, capitale de l'État du Plateau dans le centre du pays[2]. D'ethnie Igbo[3], son nom "Nchekwube" signifie "espoir" et "Obi" est un diminutif en igbo de "Obinna" (qui signifie "le cœur du père")[4].

Il commence à rentrer dans le monde du football à l'âge de 12 ans lorsqu'il fut repéré pour son talent parmi 3000 jeunes joueurs pour jouer avec la Pepsi Football Academy. Il est alors recruté chez les jeunes du club du Plateau United Football Club puis est sélectionné avec l'équipe du Nigeria de -17 ans pour disputer la coupe du monde des moins de 17 ans 2003 en Finlande. Il est remarqué durant la compétition et rejoint alors l'Afrique du Sud pour être formé par l'académie de l'Ajax Cape Town Football Club en 2004.

Grand espoir du football nigérian, le club norvégien du FK Lyn Oslo le transfère en 2005[5], après avoir été désigné durant l'été 2e meilleur joueur de la coupe du monde des moins de 20 ans 2005 aux Pays-Bas, perdue en finale contre l'Argentine.

Chelsea[modifier | modifier le code]

En 2006 Chelsea arrache le milieu nigérian au club de Manchester United (après une période tumultueuse, les deux clubs le réclamant)[6],[7],[8],[9]. Après ce long imbroglio en début de saison (transfert estimé à 23 millions d'euros), Chelsea est finalement condamné à payer 12 millions de livres à Manchester United et 4 millions de livres au FC Lyn Oslo.

En 2010-11, il est titularisé lors de chaque début de match, réalisant un très bon début de saison, notamment grâce sa complémentarité avec Michael Essien et Frank Lampard.

Le 12 août 2011, Michael Obi, le père de Mikel, est victime d'un kidnapping au Nigeria. Informé de l'enlèvement de son père le 15 juste avant le match contre Stoke City, il met alors tout en œuvre pour le retrouver, et lancera même un appel, très ému, en conférence de presse. Il déclare à Sky Sports News: « J'ai toujours tenté d'aider mon pays, c'est maintenant le moment pour le pays de m'aider, quiconque sait où est mon père, s'il vous plait contactez moi. »[2],[10] Michael Obi est finalement retrouvé en vie le 22 août 2011, dans la ville de Kano, et ses ravisseurs arrêtés par la police[11],[12] Après une première partie de saison 2011-2012 compliquée et généralement passée sur le banc, sa carrière prend une autre dimension lorsque Roberto Di Matteo devient entraîneur de Chelsea. En effet il remporte d'abord sa quatrième FA Cup début mai et le 19 mai 2012, après un match ou Mikel à énormément donné en milieu de terrain, Chelsea remporte enfin la première ligue des champions de son histoire. Cette victoire permet au Nigérian d'amener un nouveau trophée à son palmarès déjà très impressionnant et ce a seulement 25 ans. La saison 2012-2013 commence comme la précédente c'était terminée et ce même si les blues perdent tous leurs trophées en début de saison, (Community Shield, Super coupe d'Europe, coupe du monde des clubs). Mikel continue d'être indispensable au milieu de terrain et en l'absence de Frank Lampard blessé, il forme avec Ramires un très bon duo au milieu de terrain.

Carrière en sélection[modifier | modifier le code]

Retenu dans la liste des 23 nigérians devant prendre part au Mondial 2010, il est contraint de déclarer forfait en raison d'une blessure à la cheville contractée lors d'un entraînement. Il est remplacé par Brown Ideye. Le 10 février 2013, il remporte la coupe d'Afrique des nations ce qui lui permet d'écrire une nouvelle ligne à son impressionnant palmarès.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : Nigeria Nigeria -20 ans
Drapeau : Nigeria Nigeria
 

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Angleterre Chelsea
 

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

  • Meilleur jeune joueur africain de l'année (2) :
  • Meilleur joueur de Chelsea de l'année (2) :

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Il est parfois également appelé Mikel John Obi, John Mikel Obi ou encore tout simplement Mikel.
  2. a et b (en) Fifield, Dominic. Father of Chelsea's Mikel John Obi the victim of kidnapping The Guardian, 15 août 2011.
  3. « Obi's father calls for truce », BBC News,‎ 13 mai 2005 (consulté le 25 janvier 2009)
  4. (en) « Meaning of Obinna in », Nigerian.name,‎ 13 janvier 2008
  5. (en) « John Obi Mikel », mtnfootball.com (consulté le 8 janvier 2013)
  6. « Reds Agree £12m Obi Fee With Chelsea », Manchester United,‎ 2 juin 2006 (consulté le 2 juin 2006)
  7. « Champs Chelsea secure Obi Mikel permit », ESPNsoccernet,‎ 19 juillet 2006 (consulté le 19 juillet 2006)
  8. « Chelsea launch £16m Mikel claim », BBC Sport,‎ 10 octobre 2008 (consulté le 6 décembre 2008)
  9. « Blues resolve Mikel case with Lyn », BBC Sport,‎ 1er décembre 2008 (consulté le 6 décembre 2008)
  10. (en) Oluwashina Okeleji Mikel appeals for release of abducted father BBC Sport, 15 août 2011.
  11. (en) John Mikel Obi's father found alive BBC News. Retrieved 22 août 2011.
  12. (en) Were Mikel John Obi and his family kidnap targets? Socqer.com. Retrieved 22 août 2011.