Vincent Enyeama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vincent Enyeama
Enyeama (LOSC Europa League).JPG
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France LOSC Lille
Numéro 1
Biographie
Nationalité Drapeau : Nigeria Nigérian
Naissance 29 août 1982 (32 ans)
Lieu Aba (Nigeria)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Gardien de but
Pied fort Droit
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1999-2001 Drapeau : Nigeria Ibom Stars 056 0(1)
2001-2005 Drapeau : Nigeria Enyimba 102 (11)
2005 Drapeau : Nigeria Iwuanyanwu 036 0(0)
2005-2007 Drapeau : Israël Bnei Yehoudah FC 058 0(0)
2007-2011 Drapeau : Israël Hapoël Tel-Aviv 164 (15)
2011- Drapeau : France LOSC Lille 083 0(0)
2012-2013 Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv 029 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2002- Drapeau : Nigeria Nigeria 100 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 26 mars 2015

Vincent Enyeama, né le 29 août 1982 à Aba (Nigeria)[1], est un footballeur international nigerian qui évolue au poste de gardien de but au LOSC. Souvent désigné comme le tireur de penalties de son équipe, il a marqué un total de 26 buts dans sa carrière.

Il est le second gardien le plus invincible en Ligue 1 derrière Gaëtan Huard.

Son frère Aniekan Enyeama joue à l'Entente Sportive de Bonchamp-les-Laval en DH.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière au Nigeria[modifier | modifier le code]

Il débute le football au Nigeria où il se lance dans une carrière professionnelle.

Il signe un contrat professionnel dans le club d'Ibom Stars et devient vite titulaire malgré son jeune âge, marquant au passage un but. Deux ans plus tard, il signe à l'Enyimba, avec qui il jouera 4 ans et 100 matchs. C'est pendant cette période qu'il connaît ses premières sélections, étant même sélectionné pour la Coupe du monde 2002 en tant que remplaçant d'Ike Shorunmu. C'est en 2004 qu'il joue le plus de matchs, tant en club qu'en sélection.

En 2005, il signe dans l'un des deux grands clubs du pays, Iwuanyanwu, aujourd'hui Heartland Football Club, jouant 36 matchs en une saison, avant d'être transféré en Israël.

Carrière à l'étranger[modifier | modifier le code]

Il connaît sa première expérience à l'étranger dans le club israélien du Bnei Yehoudah FC, jouant même une coupe continentale, la Coupe UEFA.

Penalty d'Enyeama

En 2007, il est transféré à l'Hapoël Tel-Aviv, l'un des clubs les plus connus du championnat d'Israël, avec qui il atteint son apogée en jouant 164 matchs en club (toutes compétitions confondues) en 4 ans où il engrange également de l'expérience européenne en jouant la Ligue Europa et la Ligue des champions. Ses saisons sont pleines, malgré la première saison à seulement 30 matchs.

C'est en 2009-2010 qu'il effectue une des saisons la plus importante de sa carrière : en club, il joue 47 matchs et inscrit 9 buts, ce qui est exceptionnel pour un gardien de but, sans compter ses 14 sélections en équipe nationale.

Carrière en France[modifier | modifier le code]

Dans l'ombre de Mickaël Landreau[modifier | modifier le code]

Après avoir attiré l'œil sur la scène internationale en 2010, il est transféré au LOSC, tout récent champion de France, et devient alors le deuxième gardien de l'effectif lillois derrière Mickaël Landreau. À la fin de la saison 2011-2012, peu habitué à être remplaçant, Enyeama souhaite être prêté en Israël : il est ainsi prêté au Maccabi Tel-Aviv, le rival de l'Hapoël, son ancien club.

Saison 2013-2014 de Ligue 1 : Titulaire au LOSC[modifier | modifier le code]

À la fin de son prêt, il revient au LOSC et est désigné par son nouvel entraîneur René Girard comme le gardien titulaire dans la hiérarchie des gardiens du LOSC pour la saison 2013-2014 devant Steeve Elana[2].

Il réalise un très bon début de saison, avec notamment 11 matchs d'affilé sans encaisser de but entre la 6e et la 16e journée de Ligue 1, il arrête notamment un pénalty de Rémy Cabella dans les dernières minutes lors de la dixième journée. Le 3 décembre 2013, face à l'OM, après 3 minutes de jeu, il approche du record d'invincibilité de Gaëtan Huard en devenant le deuxième gardien le plus invincible en Ligue 1 devant Salvatore Sirigu. Il dépasse dans le même temps la barre symbolique des 1 000 minutes sans encaisser de but. Le 8 décembre, un tir de Landry N’Guemo dévié par Simon Kjær a mis fin à son invincibilité. Ironie du sort, Huard avait également vu sa série stoppée par un tir dévié par un coéquipier, sur le même but, au stade Chaban-Delmas.

Il est nominé pour le titre de meilleur gardien de l'année aux trophées UNFP du football 2014 en compagnie de Ruffier, Sirigu et Mandanda. C'est finalement le parisien Sirigu qui obtient le prix.

Durant sa première saison en tant que titulaire au LOSC, Vincent Enyeama a donc été très vite apprécié par les supporters lillois et a impressionné toute la Ligue 1 par ses arrêts extraordinaires.

Lors de la saison 2014-2015 et de la 12e journée de Ligue 1, dans le match à domicile face à l'AS St-Etienne (1-1), il arrête un pénalty tiré par le stéphanois Gradel. Il a également, lors du huitième de finale de Coupe de la Ligue face à Bordeaux, qualifié le LOSC pour les quarts de finale en arrêtant 4 tirs au but et en en marquant un.

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il est l'actuel gardien de but titulaire de l'équipe du Nigeria, avec 100 capes à son compteur, soit 1 sélection de moins que le recordman des "Super Eagles", Joseph Yobo (101 sélections)[3].

Après avoir participé et échoué aux éditions en 2004 (troisième), 2006 (troisième), 2008 (1/4 de finale) et 2010 (troisième), il remporte enfin la Coupe d'Afrique des Nations en 2013. Il a aussi participé à 3 Coupes du monde, la première en 2002 comme remplaçant, puis la seconde en 2010 comme titulaire car justement récompensé après sa saison 2009-2010, enfin la troisième en 2014, battu (2-0) par la France en huitième de finale au stade national de Brasilia Mané-Garrincha.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Vincent Enyeama au 26 mars 2015[4]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Nigeria Nigeria Total
Division M B M B M B C M B M B M B
1999 Drapeau du Nigeria Ibom Stars Division II 20 0 - - - - - - - - - 20 0
2000 Drapeau du Nigeria Ibom Stars Division II 36 1 - - - - - - - - - 36 1
2001 Drapeau du Nigeria Enyimba FC First Division League 28 4 - - - - - - - - - 28 4
2002 Drapeau du Nigeria Enyimba FC First Division League 32 4 - - - - - - - 6 0 38 4
2003 Drapeau du Nigeria Enyimba FC First Division League 40 2 - - - - C1 1 0 4 0 45 2
2004 Drapeau du Nigeria Enyimba FC First Division League - - - - - - C1 1 1 11 0 12 1
2005 Drapeau du Nigeria Iwuanyanwu Nationale First Division League 36 0 - - - - - - - 3 0 39 0
2005-2006 Drapeau d’Israël Bnei Yehoudah Ligat Toto 26 0 - - - - - - - 8 0 34 0
2006-2007 Drapeau d’Israël Bnei Yehoudah Ligat Toto 30 0 - - - - C3 2 0 3 0 35 0
2007-2008 Drapeau d’Israël Hapoël Tel-Aviv Ligat Toto 24 0 - - - - C3 6 0 4 0 34 0
2008-2009 Drapeau d’Israël Hapoël Tel-Aviv Ligat Toto 31 3 6 0 - - C3 6 0 5 0 48 3
2009-2010 Drapeau d’Israël Hapoël Tel-Aviv Ligat Toto 29 5 6 3 - - C3 12 1 14 0 61 9
2010-2011 Drapeau d’Israël Hapoël Tel-Aviv Ligat Toto 29 0 5 1 - - C1 10 2 4 0 48 3
2011-2012 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 - - - - 2 0 C1 1 0 6 0 9 0
2012-2013 Drapeau d’Israël Maccabi Tel-Aviv (prêt) Ligat Toto 27 0 2 0 - - - - - 16 0 45 0
2013-2014 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 38 0 - - - - - - - 11 0 49 0
2014-2015 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 30 0 - - 3 0 C1+C3 3+6 0+0 5 0 47 0
Total sur la carrière 456 19 19 4 5 0 - 48 4 100 0 628 27

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lejdd.fr/Sport/Football/Enyeama-en-pleine-lumiere-636947
  2. Hiérarchie des gardiens de but du LOSC
  3. Article sur Yobo, un recordman
  4. Statistiques de Vincent Enyeama sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :