Wilson Oruma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wilson Oruma
Wilson Oruma.jpg
Wilson Oruma
Biographie
Nationalité Drapeau du Nigeria Nigeria
Naissance 30 décembre 1976 (37 ans)
Lieu Warri, Nigeria
Taille 1,74 m (5 9)
Période pro. 1994 - 2010
Poste Milieu
Parcours junior
Saisons Club
1993 Drapeau : Nigeria Bendel
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1994-1998 Drapeau : France RC Lens 51 (2)
1996-1997 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine 23 (0)
1998-1999 Drapeau : Turquie Samsunspor 21 (4)
1999-2000 Drapeau : France Nîmes Olympique 28 (3)
2000-2002 Drapeau : Suisse Servette FC 57 (15)
2002-2005 Drapeau : France FC Sochaux 100 (12)
2005-2008 Drapeau : France Olympique de Marseille 90 (7)
2008-2009 Drapeau : France EA Guingamp 33 (6)
2009-2010 Drapeau : Grèce AO Kavala 27 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1995-2006 Drapeau : Nigeria Nigeria 19 (3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Wilson Oruma est un ancien footballeur originaire du Nigeria né le 30 décembre 1976 à Warri.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arrivé très jeune au Racing Club de Lens, il débute en Ligue 1 dès la saison 1994-1995. Très vite, sa vitesse d'exécution et sa force de frappe font merveille au sein de l'effectif sang et or. Sélectionné en équipe du Nigeria espoirs, il devient champion olympique aux J.O. d'Atlanta en 1996. Mais son irrégularité pousse le club cher au président Gervais Martel à prêter le Nigérian à l'AS Nancy-Lorraine. Il y effectue une bonne saison, servant des passes décisives à l'attaquant irlandais Tony Cascarino. De retour dans le Pas-de-Calais, il vit une saison morose et ne participe que faiblement au premier titre de Champion de France du club artésien. Wilson s'engage alors à Samsunspor.

En Turquie, il effectue une saison correcte, mais tombe un peu dans l'oubli. Conscient de cela, le Nigérian revient en France, mais se retrouve au Nîmes Olympique. Au terme d'une saison décevante, il signe en Suisse, au Servette FC, où il se relance. Jean Fernandez, alors entraîneur de Sochaux, le repère alors et lui fait signer un contrat avec le club doubiste. Oruma se révèle comme un excellent milieu de terrain pouvant aller très vite sur le terrain, mais trop irrégulier durant une saison entière. Il y remporte la Coupe de la Ligue en 2004, grâce à une victoire aux tirs aux buts face au FC Nantes.

Lors de l'été 2005, le nouvel entraîneur de l'OM Jean Fernandez qui l'a relancé à Sochaux le recrute (il est en fin de contrat à Sochaux) et Oruma est à créditer de quelques très grandes prestations, notamment en coupe Intertoto, et de quelques très jolis buts. Malgré tout, il n'a qu'un statut de joker dans la formation olympienne.

À partir de l'intersaison 2007, il est barré à son poste par des joueurs tels que Lorik Cana, Benoît Cheyrou, Modeste M'Bami ou encore Charles Kaboré. Ainsi, il ne dispute plus beaucoup de matchs. En fin de contrat à l'issue de saison, il quitte alors le club phocéen.

Le 15 août 2008, il paraphe un contrat d'un an dans l'équipe costamoricaine de l'EA Guingamp. Cette belle année sous le maillot Guingampais, soulignée par la victoire en Coupe de France, lui permet de relancer sa carrière.

Fin juillet 2009, il choisit, contre toute attente, de poursuivre sa carrière au club Grec de l'AO Kavala; il n'y restera qu'une saison.

Sans club, il annonce le 25 novembre 2010 qu'il met un terme à sa carrière.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupes d’Europe SélectionDrapeau : Nigeria Nigeria
1993 - 1994 Bendel Insurance FC Drapeau du Nigeria Nigeria - - - -
1994 - 1995 RC Lens Drapeau de la France France 21 matchs / 2 buts 1 match - -
1995 - 1996 RC Lens Drapeau de la France France 14 matchs 1 match 1 match (C3) 1 match
1996 - 1997 AS Nancy-Lorraine Drapeau de la France France 22 matchs / 5 buts - - 1 match / 1 but
1997 - 1998 RC Lens Drapeau de la France France 7 matchs 2 matchs - 3 matchs / 1 but
1998 - 1999 Samsunspor Drapeau de la Turquie Turquie 21 matchs / 4 buts - - -
1999 - 2000 Nîmes Olympique Drapeau de la France France 25 matchs / 2 buts (L2) 2 matchs - -
2000 - 2001 Servette FC Drapeau de la Suisse Suisse 19 matchs / 7 buts - - -
2001 - 2002 Servette FC Drapeau de la Suisse Suisse 30 matchs / 5 buts - 8 matchs / 3 buts (C3) 5 matchs / 1 but
2002 - 2003 FC Sochaux Drapeau de la France France 28 matchs / 3 buts 5 matchs / 1 but - -
2003 - 2004 FC Sochaux Drapeau de la France France 24 matchs / 1 but 4 matchs / 3 buts 5 matchs / 1 but (C3) -
2004 - 2005 FC Sochaux Drapeau de la France France 25 matchs / 2 buts 3 matchs 4 matchs / 1 but (C3) 2 matchs
2005 - 2006 Olympique de Marseille Drapeau de la France France 30 matchs / 3 buts 5 matchs / 1 but 9 matchs (C3) 5 matchs
2006 - 2007 Olympique de Marseille Drapeau de la France France 19 matchs 4 matchs 4 matchs (C3) 2 matchs
2007 - 2008 Olympique de Marseille Drapeau de la France France 7 matchs 1 match 1 + 2 matchs (C1 + C3) -
2008 - 2009 EA Guingamp Drapeau de la France France 24 matchs / 5 buts (L2) 4 matchs - -
2009 - 2010 AO Kavala Drapeau de la Grèce Grèce 23 matchs 4 matchs - -

Dernière mise à jour le 24 novembre 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :