John Ireland (compositeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Ireland.

John Ireland

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Vers 1920

Nom de naissance John Nicholson Ireland
Naissance 13 août 1879
Bowdon, Grand Manchester
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès 12 juin 1962 (à 82 ans)
Washington, Sussex de l'Ouest
Royaume-Uni
Activité principale compositeur

John Ireland, de son nom complet John Nicholson Ireland est un compositeur anglais né à Bowdon (Grand Manchester) le 13 août 1879 et mort à Washington (Sussex de l'Ouest) le 12 juin 1962.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Charles Villiers Stanford en classe de composition, il étudie au Royal College of Music de Londres de 1893 à 1901. Plus tard enseignant dans le même établissement, il a pour élèves Benjamin Britten, Humphrey Searle, Ernest John Moeran, Alan Bush. Il a aussi été organiste à Chelsea de 1904 à 1926.

Il est surtout connu par ses pièces pour piano.

Compositions (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Decorations pour piano (1915)
  • 4 Preludes pour piano (1918)
  • Forgotten Rite, prélude pour orchestre (1918)
  • Sonate pour piano (1920)
  • Mai-Dun, rhapsodie symphonique (1923)
  • Sonatine pour piano (1928)
  • 2 sonates pour violon et piano (1917)
  • Sonate pour violoncelle et piano (1924)
  • Concerto pour piano (1932)
  • Legend pour piano et orchestre (1933)
  • 3 trios avec piano (1918-1938)
  • A London Overture pour orchestre (1937)
  • These things shall be, pour baryton ou ténor, chœur et orchestre (1937)
  • Concertino Pastorale pour orchestre à cordes (1938)
  • Sonate-Fantaisie pour clarinette et piano (1943)
  • A Maritime Overture pour orchestre d'harmonie (1946)
  • Satyricon, ouverture pour orchestre d'après Pétrone (1946)