Alan Bush

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bush.
Alan Bush

Alan Dudley Bush (né le 22 décembre 1900 à Londres[1] – mort le 31 octobre 1995 à Watford[2]) est un pianiste et compositeur britannique. Communiste convaincu, son engagement politique occupait une place prépondérante dans sa musique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Dulwich en Londres, il étudia le piano, l'orgue et la composition à l'Académie Royale de Musique de Londres de 1918 à 1922[1]'[2], puis la composition avec John Ireland et le piano avec Benno Moiseiwitsch et Artur Schnabel[1]'[2].

De 1929 à 1931, il fit des études de philosophie et de musicologie à l'université de Berlin[1]'[2].

De 1925 à 1978, il a enseigné à l'Académie Royale de Musique[2].

Sa formation académique, en particulier à Berlin, l'a mis en contact avec des artistes socialistes bien connus de traditions différentes, tel que Bertolt Brecht, Kurt Weill et Hanns Eisler.

Sa musique se caractérise par un aspect néo-modal[1]'[2] et une vigueur certaine, nourrie des idées esthétiques issues du marxisme[pas clair][1].

À noter[modifier | modifier le code]

Michael Nyman a été son élève.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras
  • Wat Tyler (1948–50)
  • Men of Blackmoor (1954–55),
Musique symphonique
  • Concerto pour piano qui contient un texte communiste chanté par un chœur d'hommes dans le dernier mouvement
  • Quatre symphonies
    • nº 1 en ut
    • nº 2, The Nottingham
    • nº 3, Byron Symphony
    • nº 4, Lascaux Symphony
  • Variations, Nocturne and Finale on an English Sea-song, Op. 60, pour piano et orchestre
  • Songs of the Doomed

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 1, Les Hommes et leurs œuvres. A-K, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-0401-0721-5), p. 159
  2. a, b, c, d, e et f Dictionnaire de la musique : sous la direction de Marc Vignal, Larousse,‎ 2011, 1516 p. (ISBN 978-2-0358-6059-0), p. 189

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(en) Site du Alan Bush Trust