Jean-Michel Parasiliti dit Para

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Michel Parasiliti dit Para

Succession

Prétendant au trône du « Royaume d’Araucanie et de Patagonie »

Depuis le 9 janvier 2014
(11 mois et 18 jours)

Nom revendiqué « Antoine IV »
Prédécesseur Philippe Boiry dit « prince Philippe »
Biographie
Nom de naissance Jean-Michel Parasiliti dit Para
Naissance 26 mars 1942 (72 ans)
alt=Description de l'image Coat of Arms of Araucania and Patagonia.png.

Jean-Michel Parasiliti dit Para[1] [2] (aussi connu sous le nom de Parasiliti di Para), né le 26 mars 1942 est un ancien éducateur spécialisé[3]. Il est prétendant au « trône » du « royaume d’Araucanie et de Patagonie » et chef de la « maison royale d’Araucanie et de Patagonie » depuis le 9 janvier 2014.

Famille[modifier | modifier le code]

Le grand-père de Jean-Michel Parasiliti dit Para a occupé le poste de « ministre » dans le « gouvernement royal provisoire » de « la reine Laure-Thérèse » (Laure-Thérèse Cros) et a été lié au « roi Orélie-Antoine Ier » dans les années 1870 lors de son séjour à Marseille.[réf. nécessaire] Ce dernier l’avait décoré de « l’ordre de la Couronne d’acier »[réf. nécessaire], un faux ordre de chevalerie. Dès 1972, Jean-Michel Parasiliti dit Para commence à servir Philippe Boiry)[réf. nécessaire]. Il est marié et père de deux enfants.[réf. nécessaire]

Règne[modifier | modifier le code]

Le 9 janvier 2014, il est élu par le « Conseil de régence » prétendant au « trône royal d’Araucanie et de Patagonie » sous le nom d'Antoine IV sans pour autant convaincre tous les partisans de la « maison royale »[4].

Décorations[modifier | modifier le code]

Ordre national du Merite Officier ribbon.svg  Palmes academiques Officier ribbon.svg  Ordre du Merite agricole Chevalier 1999 ribbon.svg  Croix du Combattant (1930 France) ribbon.svg  Ruban de la Médaille de la Reconnaissance française 1stClass.png 

Références[modifier | modifier le code]

  1. Répartition par départements (France, 1891-1990) du patronyme « Parasiliti dit Para » fournie par l’Insee et présentée par le site Géopatronyme : une naissance enregistrée entre 1941 et 1965 sous le nom « Parasiliti dit Para », dans les Bouches-du-Rhône.
  2. Différentes sources officielles indiquent que le patronyme légal est : Jean-Michel Parasiliti dit Para et non Jean-Michel Parasiliti di Para : Journal Officiel numéro 25 du 30 Janvier 2000 : arrêté du 19 janvier 2000 portant désignation des assesseurs des tribunaux pour enfants (2e liste)
  3. Hervé chassain Sud Ouest du 15 février 2014 : Un royaume pas que pou rire.
  4. « Dordogne : la succession du prince d'Araucanie divisée », Sud-Ouest, 19 juin 2014
  5. Décret paru au Journal officiel de la République française du 21 novembre 1995 : « Ministère du Travail et des Affaires sociales [...] Officier [...] M. Parasiliti, dit Para (Jean-Michel), directeur d’un centre en faveur d’handicapés. Chevalier du 3 octobre 1980. »