Indicateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir indicateur (oiseau).

Sur les autres projets Wikimedia :

Un indicateur est un outil d'évaluation et d'aide à la décision (pilotage, ajustements et rétrocorrection) grâce auquel on va pouvoir mesurer une situation ou une tendance, de façon relativement objective, à un instant donné, ou dans le temps et/ou l'espace.

Un indicateur se veut être une sorte de résumé d'informations complexes offrant la possibilité à des acteurs différents (scientifiques, gestionnaires, politiques et citoyens) de dialoguer entre eux.

L'indicateur (qualitatif ou quantitatif) décrit généralement un état, une pression et/ou une réponse ne pouvant être appréhendés directement.
Un indicateur peut en agréger d'autres. Pour un indicateur agrégé, on parle plus souvent d'indice.
Il doit exister une relation causale entre le fait mesuré (indiqué) et l’indicateur.
L’utilité d’un indicateur dépend d'abord de sa capacité à refléter la réalité, mais aussi de sa simplicité d'acquisition et de compréhension.

Rôle de l'indicateur[modifier | modifier le code]

  • Des indicateurs synthétiques facilitent la communication, notamment par un langage et référentiel commun.
  • Évaluation des politiques, de progrès, de tendances...
  • Identification des mécanismes propres à un domaine (indicateur sectoriel)
  • Évaluation de la pertinence ou de l'efficacité d'une réponse à un problème (par exemple de la compensation d'impacts)
    En fournissant des données quantifiées, il permet de déterminer concrètement le nombre et la qualité des dispositifs à mettre en place lors de la perturbation d'un milieu par l'Homme et ses activités.
  • Évaluation de la performance d'une organisation (exemple en logistique : taux de service)
  • Évaluations particulières, par exemple du degré d'adaptation des espèces et écosystèmes au changement climatique et de l'importance de ce dernier en termes d'impacts écologiques.
  • Information et éducation des citoyens

Caractéristiques de l'indicateur[modifier | modifier le code]

Un indicateur efficace doit répondre à plusieurs critères :

  • Robuste, fiable, précis et donc spécifique : l'interprétation doit être stable et cohérente dans le temps
  • Sensible : il doit refléter effectivement les variations de ce qu'il est censé synthétiser ou mesurer
  • Compréhensible, simple et utilisable par tous les acteurs (Protocole simple et applicable dans le temps, d'heure en heure ou d'année en année par exemple)
  • Pertinent par rapport à l’objectif concerné (par exemple pour mettre en évidence les liens entre les différents composants du système ou de l'écosystème)
  • Coût acceptable par rapport au service qu'il rend
  • Utile: le fait de le considérer doit ajouter de l'information à la prise de décision

Le modèle Pression, État, Réponse[modifier | modifier le code]

Le modèle Pression, État, Réponse a été mis en place par l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économique). Il a notamment servi de base pour de nombreux travaux sur les bioindicateurs et indicateurs de biodiversité.

Ce modèle est fondé sur la notion de causalité : les hommes et leurs activités exercent des pressions sur les écosystèmes et modifient leur qualité et leur quantité. La société (ou un système) répond à ces modifications, par des mesures dont l'ampleur et les effets peuvent aussi être évalués si ce n'est mesurés par des indicateurs.

Indicateurs de pression[modifier | modifier le code]

Ils décrivent souvent les altérations d'un système. On distingue :

  • les pressions directes (ex : pollutions, prélèvements de ressources peu renouvelables, pour le domaine de l'environnement)
  • les pressions indirectes (ex : activités humaines à l'origine d'altérations d'écosystèmes, d'agrosystèmes, de systèmes urbains,etc. ; Par exemple, toujours dans le domaine de l'environnement ; Destruction de milieux naturels, fragmentation des habitats, nombre de véhicules et kilomètres parcourus par personne et par an, consommation d'énergie, production d'énergie, démographie, etc.

Indicateurs d'état[modifier | modifier le code]

Ils mesurent à l'instant T l'état d'un système, soit pour le comparer avec un ou des états antérieurs, soit pour le comparer ensuite avec des mesures successives pour mesurer une tendance.
Tant que possible, ces indicateurs se rapporteront à la qualité et à la quantité

  • État de la diversité écosystémique

Indicateurs de réponse[modifier | modifier le code]

Ils illustrent l'état d'avancement des mesures prises (par exemple, dans le domaine de l'environnement : restauration, de la protection et/ou de la gestion des écosystèmes et de la biodiversité).

Exemples d'indicateurs, dans différents domaines[modifier | modifier le code]

  • en économie, les indicateurs permettent la mesure de certaines activités économiques voire macro-économiques.
  • dans la police, un indicateur (ou plus couramment, un indic') est un auxiliaire bénévole qui fournit des informations (souvent contre une rémunération qui peut prendre diverses formes de façon officieuse la plupart du temps);
  • Dans le domaine de la prospective et/ou de la planification, on s'appuie sur des indicateurs (ou indices) de tendance

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Élaboration concertée des indicateurs de cohésion sociale, Guide méthodologique, Conseil de l'Europe, 2005

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]