Ho !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ho.

Ho ! est un film franco-italien réalisé par Robert Enrico, sorti en 1968.

Synopsis[modifier | modifier le code]

François Holin dit « Ho » est un ancien coureur automobile qui fait le chauffeur pour des malfrats, Paul et les frères Schwartz. Ceux-ci n'ont pas beaucoup de respect pour lui et le considèrent comme un minus. Il fréquente une jeune top modèle, Bénédicte, à qui il fait croire qu'il parcourt le monde pour faire des courses automobiles. Paul, le cerveau de la bande, se tue accidentellement avec son arme alors qu'il planifie l'attaque d'un fourgon. Ho propose aux frères Schwartz de faire le coup quand même mais ceux-ci ne veulent rien entendre. François se fait arrêter un peu plus tard pour un vol de voiture. La police le soupçonne d'être le chauffeur du gang Schwartz mais il réussit une ingénieuse évasion de la prison de la Santé. Il retourne vers Bénédicte à qui il fait croire qu'il revient d'Amérique du Sud mais celle-ci a appris par la presse sa véritable identité et le quitte. La presse en effet le présente en Une comme un dangereux et brillant gangster.

François Holin kidnappe alors un des journalistes qui avait écrit sur lui. Il s'aperçoit alors que les articles le présentant comme un grand gangster sont un coup monté de la police pour le pousser à la faute et qu'ils puissent arrêter le gang. Il décide alors de raconter son ancienne vie de pilote et de gangster à Briand pour que celui-ci rédige ces articles. Ho recrute trois jeunes voyous et organise l'attaque d'un fourgon blindé. Le braquage est un succès. Toujours traqué par la police, il leur échappe in extremis dans un traquenard qu'elle a monté dans un magasin de cravates de luxe, sachant son penchant pour celles-ci. Pour se dégager, Holin fait feu sur des policiers et est lui-même blessé. Il retrouve Bénédicte qui accepte de fuir avec lui. Les frères Schwartz de leur côté ont réalisé un braquage dans le nord de la France mais qui tourne mal. Ils provoquent une fusillade à un barrage de police et leurs complices sont tués. Pourchassés, ils parviennent à s'enfuir après une prise d'otages.

De retour chez François, les frères Schwartz lui tombent dessus et cela se transforme en un règlement de comptes sanglant dans lequel Bénédicte et les frères Schwartz trouvent la mort. Criblé de balles, François se rend à la police arrivée sur les lieux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

506 401 entrées

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]