Haman (Bible)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aman.

Haman, parfois écrit Aman (qui s'écrit en hébreu: המן) est un personnage du livre d'Esther, l'un des livres constituant la Bible. Il est vizir de l'empire perse sous le règne d'Assuérus (Xerxès Ier). Dans la tradition juive, Haman est perçu comme l'archétype du mal et de l'antisémitisme.

Récit biblique[modifier | modifier le code]

Selon le livre d'Esther[1], Haman est le fils de Hamedata, descendant d'Agag, un roi amalécite. Il apparait donc comme un ennemi héréditaire du peuple juif. Les événements sont situés à Suse en Perse au Ve siècle av. J.-C..

Haman, devenu ministre d'Assuérus, prépare le projet de tuer tous les Juifs/Judéens installés dans l'empire perse. Il fait passer un décret, signé par le roi, pour ordonner l'extermination de la population juive[2]. Le projet est déjoué par la reine Esther et son oncle Mardochée et se retourne contre Haman et sa famille[3]. Haman et ses dix fils sont pendus par les Juifs avec l'aval du roi Assuérus[4].

Traditions de Pourim[modifier | modifier le code]

Pour commémorer le "coup du sort" favorable aux Juifs lors de cet épisode, la fête de Pourim a été instaurée. Certaines traditions sont apparues pour marquer la joie de la délivrance des Juifs et de la défaite d'Haman. Ainsi, le livre d'Esther est lu en public et l'assemblée émet de grands bruits à chaque fois que le nom d'Haman est mentionné. Certaines pâtisseries comme les oreilles d'Haman sont également traditionnellement mangées en ce jour de fête.

[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]