Sun Jian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Dans ce nom, le nom de famille précède le nom personnel.

Sun Jian

Naissance 156
décès 191 (35 ans)
Successeur Sun Ce
Noms
Chinois simplifié 孙坚
Chinois traditionnel 孫堅
Hanyu Pinyin Sūn Jiān
Wade-Giles Sun Chien
Prénom social Wentai (文臺)
nom posthume Empereur Wulie (武烈皇帝)
Autre noms
Le tigre de Jiangdong

Sun Jian (155/156 - 191/Janvier 192), Wentai de son nom de courtoisie, était officier sous la dynastie Han. Descendant du légendaire Sun Tzu, Sun Jian était un théoricien aux nerfs d'acier. Originaire du Jiang Dong, il fut surnommé le "Tigre Enragé du Chaos" ou "Le tigre de Jiang Dong" après avoir tué un de ces animaux à l'âge de 10 ans.

Lorsqu'il avait 17 ans, en voyage avec son père, il découvrit une bande de pirates en train de charger leur butin dans leur navire. Ils étaient alors tranquilles et sans hontes ni inquiétudes pour les forces de l'ordre, tels étaient ces temps troublés. Sun Jian marcha sans rien dire vers le navire, et sans que les pirates endurcis ne fassent attention à lui, puisqu'il était seul et n'était qu'un adolescent. Arrivé près du capitaine, Sun Jian dégaina un sabre et fondit sur lui, le décapitant d'un seul coup. Il procéda ensuite méthodiquement à occire chacun des pirates, et en vint à bout indemne. Certaines versions de l'histoire disent aussi qu'il les effraya en faisant semblant d'avoir appeler des troupes pour les attaqués. Couplé à son exploit de chasseur, ce fait d'armes fît de Sun Jian Wentai un commandant célèbre dans tout le sud de la Chine.

Suite à son combat contre les Turbans Jaunes, il participa à la campagne organisée par He Jin et menée par Yuan Shao contre le tyran Dong Zhuo. Arrivé premier à Luoyang, en 190, il y découvrit le sceau impérial.

En 191, Yuan Shu envoya Sun Jian combattre Liu Biao a Xiang Yang. Durant cette bataille, Huang Zu, un lieutenant ennemi, le piégea dans une sournoise embuscade, ou il fut gravement blessé, mourant de ses blessures les jours suivants.

Ses fils Sun Ce et Sun Quan lui succédèrent et conquirent le Jiangdong établissant les fondations du futur Royaume de Wu. Il est également le père de Sun Yi et de Sun Shangxiang. La mère de ses enfants est Wu Guotai. On se souvient aussi de Sun Jian comme d'un père de famille exemplaire, malgré ce que l'on appellerai au XXIe siècle un emploi du temps très chargé.

Informations complémentaires[modifier | modifier le code]

Autres articles[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]