Gala (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gala.

Gala

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Gala en septembre 2010

Informations générales
Nom de naissance Gala Rizzatto
Naissance 6 septembre 1975 (39 ans)
Milan, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Auteure-compositrice-interprète-danseuse
Genre musical Dance / pop
Années actives Depuis 1995
Labels Do It Yourself Records
EMI (2005)
Polygram (1996 – 1998)
Matriarchy Records, New York (2008)
Site officiel www.galasound.com

Gala (de son nom complet Gala Rizzatto, née le 6 septembre 1975) est une chanteuse pop d'origine italienne. Artiste culte de la dance connue pour son look minimaliste et sa voix suave, Gala a vendu plus de 6 millions de disques dans le monde. Son premier album Come into My Life (en) comportait les single plusieurs fois disques de platine Freed from Desire, Let a Boy Cry (en) et Come into My Life (en) qui ont atteint le Top 3 des classements en Europe, Amérique du Sud, Russie, au Moyen-Orient, et continuent d'être des morceaux standards dans les discothèques aujourd'hui.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Prénommée par ses parents en hommage à la muse de Salvador Dalí et Paul Éluard, Gala Dalí, Gala quitta l'Italie à 17 ans pour rejoindre une école d'Art à Boston, aux États-Unis. En 1993 elle s'installa à New York et obtint un diplôme à la Tisch School of the Arts tandis qu'elle photographiait régulièrement des scènes de coulisses de la vie nocturne des artistes et clubbers de la ville.

1996-2001 : début de la carrière musicale[modifier | modifier le code]

En échange d'une photo d'un disc-jokey Européen, Gala a pu enregistrer sa première démo. Écrite à New York puis envoyée en Europe sur cassette, sa première démo du morceau Freed from Desire devint un classique de la pop internationale. Le morceau fut enregistré à Londres et distribué par le label italien indépendant Do It Yourself Records.

En 1996, Gala fut récompensée Meilleur interprète féminin de l'année en Italie par le magazine mensuel officiel Musica e Dischi[1]. En juillet 1997 elle reçoit un Italian Dance Award en tant que meilleure artiste pop-dance de l'année[2],[3]. Gala fut certifiée disque de platine en France[3],[4] et au Benelux, et disque d'or au Royaume-Uni[5]. Elle fut nommée la même année dans la catégorie Meilleure performance Dance aux Mobo Awards au Royaume-Uni en même temps que The Prodigy, Chemical Brothers et Orbital[6]. En juillet 1997 elle remporta le titre de Meilleure artiste étrangère de l'année au Midem de Cannes[7].

Entre 1995 et 1998, Gala fut invitée à chanter sur les plateaux de l'émission anglaise de la BBC Top of the Pops[8],Taratata en France[9], Les Années Tubes[10], le Hit Machine de M6[11], sur MTV Allemagne, ainsi qu'à se produire dans des salles de concert telles que Paris Bercy ou Las Ventas à Madrid.

Son album Come into My Life (en) sorti en 1998, et 4 singles qui en furent extraits atteignirent le Top 20 dans toute l'Europe[12],[13],[14],[15], pour atteindre un volume de vente supérieur à 6 millions de disques en 1998.

En 1998, alors qu'elle interprétait son titre Let a Boy Cry (en) sur Taratata, Gala rencontra Steve Fargnoli, le manager de Prince, qui devint par la suite son représentant. La même année, elle signa avec le label Universal Records en Italie. Suite au décès soudain de Steve Fargnoli en 2001, Gala rompit son contrat avec Universal Records et repartit pour New York.

2005-2010[modifier | modifier le code]

Installée dans le quartier de Brooklyn, Gala prit du recul et décida de redéfinir sa musique, sa vie et sa carrière, pour ré-émerger comme une artiste indépendante.

En 2005 sort Faraway publié en France par EMI[16], ainsi qu'en Grèce où le titre a atteint la première place sur iTunes, et la 6e position dans le Top national[17]. “Faraway” fut coproduit par Cash Money Records et son musicien/producteur Kevin Rudolf[18]. Le morceau servit de bande son à un spot publicitaire à la télévision pour le parfum Bod Man[18], aired on MTV, HBO et il fut repris par la gagnante de Greek Idol : Tamta[19].

En 2005 Gala fut invitée sur la chaîne française Pink TV[20] et interviewée dans l'émission Fan De diffusée sur M6[21]. L'année suivante, elle se produit sur la scène du Mega PANN party à Central Studios à Utrecht[22].

En 2008, Gala créa le label Matriarchy Inc, basé à Brooklyn, à New York, en s'associant avec le Producteur Marcus Bell, le batteur Deantoni Parks et le guitariste Joe Friedman. Le résultat de cette collaboration donna Tough Love, le premier album numérique de Gala publié par Matriarchy inc. dans le monde entier le 6 septembre 2009[23].

En 2009, Gala joua deux nuits à Ethias Arena. En 2010, elle joua au Highline Ballroom à New York[24], au Palais des sports et au théâtre antique d'Arles. La même année, elle fut l'artiste principale invitée à se produire au 24h velo de Louvain-la-Neuve[25].

En 2011, Gala fut la vedette du MNM Party Zone au Forest National à Bruxelles[26] et à la tournée Dance Machine en France où elle se produit à Rennes, Paris, Montpellier, Strasbourg, Nantes, Caen, Toulouse, Rouen et Marseille[27].

Au mois de mai 2012, Gala sortit un nouveau single Lose Yourself in Me sur son label Matriarchy Records. Le titre est disponible sur iTunes et fut classé no 1 pendant trois semaines au Liban. Gala prépare actuellement la sortie d'un prochain single, Taste of Me, ainsi qu'un album Lose Yourself in Me.

En hiver 2013, La chanteuse est de retour avec un nouveau hit "Taste of me". Âgée de 38 ans, l'artiste met en avant ses talents de danseuse dans son clip, tourné en un seul plan séquence et dans lequel elle s'entoure de quatre professionnels. Ensemble, ils offrent une chorégraphie contemporaine sensuelle tandis que résonne le titre dance, produit par Marcus Bell. La vidéo a été réalisée par Alexandre Moores (Kanye West, Miguel...).

Travaux parallèles[modifier | modifier le code]

Gala a également travaillé en tant que compositeur pour des musiciens de musique classique comme Salvatore Licitra et Marcelo Alvarez sur l'album Duetto[28] et Mario Frangoulis[29]. Elle reste une photographe passionnée, avec plusieurs de ses photos apparaissant sur son site officiel[30].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Year Album Charts
FR BEL/Fr BEL/Nl SWI NL
1997 L'album
60
Come into My Life (en)
32
16
28
49
20
2009 Tough Love EP
2009 Tough Love

Singles[modifier | modifier le code]

Year Single FR UK[31] BEL/Fr BEL/Nl CH ITA AU NL SWE FIN SPA GRE ISR BRA LIB Album
1996 Everyone Has Inside 24 1 3 1 L'album
Freed from Desire 1 2 1 1 13 1 16 6 42 17 1 1 1 Come into My Life
1997 Let a Boy Cry (en) 1 11 1 1 23 1 11 1 7 2 1
Come into My Life 10 38 4 6 1 36 1 1 1
Suddenly 56 34 43 4 85 1
2005-2006 Faraway 71 5 Single
2009 Tough Love Tough Love
2009 Freed from Desire (The UN Remix)
2012

2013

2014

Lose Yourself In Me

Taste of Me - Edition n#1

Taste of Me - Edition n#2

- - 1 Single

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Date Ventes certifiées Ventes physiques
France[32] Diamant 16 janvier 1997 750 000 1 013 000[33]
Royaume-Uni[34] Or 1er août 1997 400 000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Press article. Galasound.com. Retrieved on 2012-05-14.
  2. Press article. Galasound.com. Retrieved on 2012-05-14.
  3. a et b Press article. Galasound.com. Retrieved on 2012-05-14.
  4. InfoDisc : Le Bilan des Ventes de l'Année 1996. Infodisc.fr. Retrieved on 2012-05-14.
  5. Home. BPI. Retrieved on 2012-05-14.
  6. « http://www.mobo.com/newmobo/1997%20Connaught%20Rooms » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  7. Gala - Come Into my life - Dance D'or 98. YouTube (2006-12-15). Retrieved on 2012-05-14.
  8. Top of the Pops (UK) - Season 34, Episode 51: Christmas Special 1997. TV.com (1997-12-25). Retrieved on 2012-05-14.
  9. Artistes - Gala. MyTaratata.com. Retrieved on 2012-05-14.
  10. gala les années tube. YouTube (2009-06-11). Retrieved on 2012-05-14.
  11. Gala - Freed from desire - Hit Best Of on M6. YouTube (2006-12-13). Retrieved on 2012-05-14.
  12. 1997-12-06 Top 40 Official UK Singles Archive. Official Charts (1997-12-06). Retrieved on 2012-05-14.
  13. Gala - Let A Boy Cry. lescharts.com. Retrieved on 2012-05-14.
  14. 1997-08-09 Top 40 Official UK Singles Archive. Official Charts (1997-08-09). Retrieved on 2012-05-14.
  15. Gala - Come Into My Life. ultratop.be. Retrieved on 2012-05-14.
  16. Gala, la chanteuse de "Freed from Desire" revient avec "Faraway". | Musique Radio. Musiqueradio.com. Retrieved on 2012-05-14.
  17. Gala - Faraway @ Top40-Charts.com - Songs & Videos from 49 Top 20 & Top 40 Music Charts from 30 Countries. Top40-charts.com. Retrieved on 2012-05-14.
  18. a et b Billboard - Google Books. Books.google.com (2005-08-27). Retrieved on 2012-05-14.
  19. Ftes (Faraway) Video | Tamta | MTV UK. Mtv.co.uk. Retrieved on 2012-05-14.
  20. Gala on Pink TV, The French Gay TV Station. YouTube (2008-07-11). Retrieved on 2012-05-14.
  21. Gala a FAN DE. YouTube (2011-11-19). Retrieved on 2012-05-14.
  22. Shari about Gala @ TVL. YouTube (2009-04-23). Retrieved on 2012-05-14.
  23. https://itunes.apple.com/fr/album/tough-love/id527292579
  24. http://www.youtube.com/watch?v=Rd7WHLDONA0
  25. http://www.sudpresse.be/culture/musique/2010-10-21/gala-a-cloture-les-24-heures-velo-de-louvain-la-neuve-video-818717.shtml
  26. http://www.vorstnationaal.be/fr/qui-sommes-nous/news/p/detail/gala-at-mnm-party-zone
  27. http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-72726.html
  28. http://www.youtube.com/watch?v=iP9M1-QaH7c
  29. http://www.loglar.com/song.php?id=15335
  30. http://galasound.com/photos-gala
  31. David Roberts, British Hit Singles & Albums, London, Guinness World Records Limited,‎ 2006, 19e éd. (ISBN 978-1-904994-10-7), p. 220
  32. Certifications France Disqueenfrance.com (Visitée le 24 avril 2008)
  33. French certifications+ sales, database Infodisc.fr (Visitée le 4 août 2008)
  34. Certifications Royaume-Uni Bpi.co.uk (Visitée le 4 août 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]