Ferdinand II de León

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferdinand II.

Ferdinand II de León ou Fernando II, né en 1137, mort à Benavente le 22 janvier 1188, fut roi de Léon et de Galice de 1157 à 1188. Il était fils d'Alphonse VII, roi de Castille, Léon et Galice, et de Bérengère de Barcelone.

Il succéda à son père en 1157, tandis que son frère Sanche III hérita de la Castille. Il se distingua pendant un règne de 30 ans par sa prudence, sa valeur et son affabilité. Régent en Castille, après la mort de Sanche III de Castille, pendant la minorité d'Alphonse VIII, son neveu, il apaisa les troubles qu'y avait causés la rivalité des Castro et des Lara.

Il enleva aux Maures plusieurs places importantes, recula les limites de ses États, et mourut en 1188, au moment où il se préparait à une croisade. C'est de son règne que date l'ordre militaire de Saint-Jacques, destiné à la défense des domaines des Chrétiens.

Mariages et enfants[modifier | modifier le code]

Il avait épousé en mai 1165 Urraque de Portugal (1151 † 1188), fille d'Alphonse Ier, roi de Portugal et de Mathilde de Savoie. Ils eurent :

Il se remaria avant 1178 avec Thérèse († 1180), fille de Ferdinand de Trava, seigneur de Trastamare, et de Sanha Gonzalez, et eut :

  • Ferdinand (1180 † 1187)
  • Il prit ensuite comme maîtresse Urraque Lopez de Haro, fille du comte Loup Diaz de Haro et d'Aldonza Ruiz, qu'il épousa en mai 1187. Ils avaient eu :
  • Garcia Fernandez, né vers 1182 avant le mariage de ses parents, et mort en 1184
  • Sanche (1188 † 1220), seigneur de Monteagudo et d'Aguilar

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.