Faustina Bordoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faustina.
Faustina Bordoni, par Bartolomeo Nazari

Faustina Bordoni (née le 11 novembre 1697 à Venise - morte le 4 novembre 1781 dans la même ville) était une chanteuse d’opéra italienne du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Faustina Bordoni fait ses débuts en 1716, et chante en 1718 une première fois aux côtés de Francesca Cuzzoni qui deviendra sa grande rivale. Elle passe par Munich et Vienne et acquiert une réputation internationale.

Elle est embauchée le 4 septembre 1725 par le King's Theatre de Londres, où elle partage la vedette avec La Cuzzoni et le castrat Senesino.

Deux clans se forment pour ou contre la Bordoni ou la Cuzzoni, et l’ambiance devient lourde. Le 6 juin 1727, on donne Astianatte de Bononcini dans un désordre inouï. Les invectives et les sifflets poussent les deux divas à s’empoigner sur scène, un pugilat qui crée un scandale sans précédent. Les esprits se calment et l’on reverra sur scène les deux chanteuses ensemble.

À la dissolution de l’Académie royale, Faustina quitte l’Angleterre, puis épouse le compositeur allemand Johann Adolph Hasse. Elle devient l’interprète principale des œuvres de son mari.

Faustina fait ses adieux à la scène en 1751. Elle a eu deux filles, toutes deux cantatrices.

C’était une soprano, à la voix moins claire que la Cuzzoni, mais plus émouvante. Elle fut aussi bonne actrice que cantatrice.