Senesino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Il Senesino

Francesco Bernardi, dit Senesino ou Il Senesino, est un castrat contralto italien, né vers 1685 et mort le 27 janvier 1759.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Senesino[1] tira son surnom de sa ville natale, Sienne, où il naquit à la fin du XVIIe siècle, ses dates de naissance et de décès sont présumées (1685-1759).

Il fit ses débuts en 1707 à Venise. En 1717, il fut engagé par l'Opéra de la cour de Dresde, où Georg Friedrich Haendel l'entendit chantant dans Teofane de Lotti. Senesino fut congédié de son emploi à Dresde après avoir déchiré la partition d'un autre chanteur sur scène. Haendel l'engagea alors pour chanter à l'Académie Royale de Musique à Londres. Il resta au service de l'Académie et eut un rôle fondamental dans les opéras de Haendel. Il rejoignit cependant la troupe rivale, le Nobility Opera, au sein de laquelle il chantera avec Farinelli et le compositeur Porpora peu de temps avant la faillite des deux companies en 1733. Il semblerait qu'il soit ensuite retourné à Sienne sa ville natale.

Rôles interprétés[modifier | modifier le code]

Senesino créa le rôle titre ou l'un des rôles principaux de nombreux opéras de Haendel, dont :

  • Giulio Cesare in Egitto (rôle titre)
  • Andronico (dans l'opéra Tamerlano)
  • Bertarido (dans l'opéra Rodelinda)
  • Scipio (Scipion)
  • Admeto (rôle titre)
  • Alessandro (rôle titre)
  • Poro (rôle titre)
  • Sosarme
  • Ezio (rôle titre)
  • Orlando (rôle titre)
  • Guido (Flavio)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du moins deux autres castrats natifs de Sienne, Andrea Martini et Giusto Fernando Tenducci, ont porté le même surnom. Bernardi est cependant le plus connu.