Fanny Cerrito

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fanny Cerrito dans Le Violon du diable (1849).

Fanny Cerrito, née Francesca Cerrito le 11 mai 1817 à Naples et morte le 6 mai 1909 à Paris, est une danseuse italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formée à l'école du Teatro San Carlo de Naples, elle se perfectionne auprès de Jules Perrot, Carlo Blasis et Arthur Saint-Léon qu'elle épouse en 1845.

Remarquée dès ses débuts en 1832, elle poursuit sa carrière à Vienne, Milan, Londres, Paris, Saint-Pétersbourg et Moscou. Elle quitte la scène en 1857.

À Paris, elle connaît la consécration aux côtés de son mari, notamment dans La Fille de marbre (1847), Le Violon du diable (1849) et Pâquerette (1851). Elle collabore souvent à la chorégraphie des ballets qu'elle interprète, comme La Vivandière (1844), ou la realise dans sa totalité, comme dans le cas de son ballet le plus célèbre, Gemma (1854), sur un livret de Théophile Gautier et musique du comte Nicolò Gabrielli.

Elle fait partie de la grande famille des ballerines romantiques avec, entre autres, Marie Taglioni, Fanny Elssler, Carlotta Grisi et Emma Livry, et excelle particulièrement dans les danses de caractère.

Elle est la grand-mère du sculpteur Paul Belmondo et l'arrière-grand-mère de la danseuse Muriel Belmondo et de son frère, l'acteur Jean-Paul Belmondo.

Gemma (1854). Frontispice du livret (Bibliothèque nationale de France)