Eva Hesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eva Hesse

Nom de naissance Eva Hesse
Naissance 11 janvier 1936
Hambourg Allemagne
Décès 29 mai 1970,
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Pays de résidence Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession
sculptrice

Née le 11 janvier 1936 à Hambourg et morte à New York d'une tumeur au cerveau le 29 mai 1970, Eva Hesse est une sculptrice américaine d'origine allemande. Elle appartient à l'Anti-Form , un mouvement artistique de la fin des années 1960, qui regroupe des Américains tels que Robert Morris et Bruce Nauman. En France, certaines de ses œuvres sont exposées dans la collection permanente du Centre Pompidou.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir reçu son diplôme de l'École de New York d'art industriel en 1952, Hesse étudie à New York, au Pratt Institute (1952-1953) et à Cooper Union (1954-1957), puis à la Yale School of Art and Architecture (1957-1959), où elle a comme professeur Josef Albers et a obtient une licence en Beaux-Arts (Bachelor of Arts in Fine Arts). De retour à New York, elle devient amie avec de nombreux jeunes artistes. En 1961, elle rencontre et épouse le sculpteur Tom Doyle. En Août 1962, Eva Hesse et Tom Doyle participent à un happening d'Allan Kaprow à l'Art Students League de New York. Hesse réalise sa première en trois pièces dimensions : un costume pour le Happening. En 1963, Eva Hesse réalise une exposition personnelle d'œuvres sur papier à la galerie Allan Stone à New York Upper East Side.

Le couple, dont le mariage tourne court, vit et travaille dans une usine de textile abandonnés dans la région de la Ruhr, en Allemagne pendant environ un an (1964-1965). Hesse n'est pas heureuse d'être de retour en Allemagne, mais commence à sculpter avec des matériaux qui avaient été laissés dans l'usine abandonnée : elle réalise ses premières sculptures faites de cordes, de fils électriques, et de masonite, avec des titres ludiques comme Eighter from Decatur et Oomamaboomba. De retour à New York en 1965, elle commence à travailler dans les matériaux qui vont devenir caractéristiques de son œuvre : latex, fibre de verre et matières plastiques. Eva Hesse a aussi eu un intérêt pour la peinture au début de sa carrière, ainsi que dans le dessin, comme en témoignent ses nombreux cahiers.

Elle a été associée à la tendance post-minimale anti-forme du mitan des années 1960, participant à des expositions à New York comme Eccentric Abstraction et Abstract Inflationism and Stuffed Expressionism (toutes deux en 1966). [4] En Septembre 1968, Eva Hesse commence à.enseigner à la School of Visual Arts.

À l'exception de la fibre de verre, la plupart de ses matériaux de prédilection vieillissent mal ce qui fait que la conservation de son œuvre demeure un défi. Arthur Danto évoque, dans un texte écrit en 2006 à l'occasion de la rétrospective au Musée Juif de New York, « des décolorations, la mollesse dans le latex formant des membranes, le vieillissement palpable de la matière... et pourtant, d'une certaine façon, on ne ressent pas de tragique dans son œuvre. Au lieu de cela, elle est pleine de vie, d'éros, et même de comédie... Chaque pièce de l'exposition vibre d'originalité et de malice. »

En 1969, elle est diagnostiquée d'une tumeur au cerveau. Sa mort en 1970 à 34 ans met fin à une carrière qui a duré dix ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]