Elliot Johnson (baseball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Elliot Johnson Baseball pictogram.svg
Elliot Johnson on July 26, 2012.jpg
Indians de Cleveland
Arrêt-court, deuxième but
Frappeur ambidextre  Lanceur droitier
Premier match
5 avril 2008
Statistiques de joueur (2008-2013)
Moyenne au bâton ,218
Circuits 12
Points produits 69
Équipes

Elliot Tyler Johnson (né le 9 mars 1984 à Safford, Arizona, États-Unis) est un joueur des Ligues majeures de baseball jouant avec les Indians de Cleveland.

Carrière[modifier | modifier le code]

Rays de Tampa Bay[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la Thatcher High School de Thatcher (Arizona), Elliot Johnson reçoit des offres pour jouer au basket-ball au Mesa Community College ou au football américain au Eastern Arizona College. Il ne donne pas suite à ces offres et signe comme agent libre amateur dans l'organisation des Rays de Tampa Bay en 2002.

Il se taille un poste avec l'équipe au camp d'entraînement du printemps 2008 malgré une controverse : lors d'une collision au marbre, le receveur des Yankees de New York Francisco Cervelli se fracture le poignet droit après avoir été heurté violemment par Johnson, ce qui provoque la colère du manager des New-Yorkais, Joe Girardi[1]. Johnson entreprend la saison 2008 avec Tampa et fait ses débuts dans les majeures le 5 avril. Il frappe trois coups sûrs en sept parties avant d'être rétrogradé en ligues mineures. Son premier coup sûr dans les grandes ligues est obtenu le 5 avril, à son premier match, contre le lanceur Andy Pettitte des Yankees[2].

Après son retour dans les mineures en avril 2008, le joueur de deuxième but et d'arrêt-court s'aligne en Ligue internationale avec les Bulls de Durham, le club-école de niveau AAA des Rays[3]. Il revient dans les majeures avec Tampa en avril 2011 et dispute 70 parties en cours d'année pour les Rays. Le 15 mai, il frappe le premier coup de circuit de sa carrière contre le lanceur Jake Arrieta des Orioles de Baltimore[4]. Sa moyenne au bâton au cours de ce séjour chez les Rays n'est que de ,194 en 160 présences officielles au bâton. Il réussit 4 circuits et récolte 17 points produits.

En 2012, Johnson dispute sa première saison complète dans les majeures, et évolue principalement à l'arrêt-court pour Tampa Bay. Il dispute 100 de ses 123 matchs à cette position[5]. Sa moyenne pour la saison s'élève à ,242 avec 6 circuits, 33 points produits et 18 buts volés, le plus haut total de l'équipe après les 31 de Desmond Jennings et B. J. Upton[6].

Royals de Kansas City[modifier | modifier le code]

Le 12 février 2013, les Rays de Tampa Bay transfèrent Elliot Johnson aux Royals de Kansas City pour compléter une transaction effectuée le 9 décembre précédent et qui avait envoyé chez les Royals les lanceurs James Shields et Wade Davis[7]. Johnson ne frappe que pour ,179 de moyenne au bâton en 79 parties des Royals.

Braves d'Atlanta[modifier | modifier le code]

Soumis au ballottage, Johnson est réclamé par les Braves d'Atlanta le 21 août 2013. Il y joue au deuxième but puisque la position d'arrêt-court est déjà occupée chez les Braves par Andrelton Simmons. Il frappe pour ,261 en 32 matchs en fin de saison et frappe un triple, son seul coup sûr en 14 présences au bâton, en séries éliminatoires face aux Dodgers de Los Angeles.

Indians de Cleveland[modifier | modifier le code]

Le 27 janvier 2014, Johnson signe un contrat des ligues mineures avec les Indians de Cleveland[8].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de frappeur en saison régulière[9]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2008 Tampa Bay 7 19 0 3 0 0 0 0 0 .158
Totaux 7 19 0 3 0 0' 0 0 0 .158

Note : G = Matches joués ; AB = Passages au bâton; R = Points ; H = Coups sûrs ; 2B = Doubles ; 3B = Triples ;
HR = Coup de circuit ; RBI = Points produits ; SB = Buts volés ; BA = Moyenne au bâton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Broken wrist polarizes Yanks, Rays, Bryan Hoch / MLB.com, 8 mars 2008.
  2. (en) Sommaire du match Tampa Bay-New York du 5 avril 2008, baseball-reference.com.
  3. (en) Statistiques d'Elliot Johnson en ligues mineures, baseball-reference.com.
  4. (en) Sommaire du match Baltimore-Tampa Bay du 15 mai 2011, baseball-reference.com.
  5. (en) Standard Fielding, baseball-reference.com.
  6. (en) 2012 Tampa Bay Rays, baseball-reference.com.
  7. (en) Royals acquire Elliott Johnson from Rays, Associated Press, 12 février 2013.
  8. (en) Indians, INF Elliot Johnson agree to minor deal, Associated Press, 28 janvier 2014.
  9. (en) Statistiques d'Elliot Johnson en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]