B. J. Upton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif B.J. Upton Baseball pictogram.svg
B. J. Upton on April 7, 2013.jpg
Braves d'Atlanta - No  2
Champ centre
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
2 août 2004
Statistiques de joueur (2004-2013)
Moyenne au bâton ,248
Circuits 127
Points produits 473
Buts volés 244
Équipes

B.J. Upton, né Melvin Emanuel Upton le 21 août 1984 à Norfolk (Virginie) aux États-Unis, est un joueur de baseball américain évoluant à la position de voltigeur de centre en Ligue majeure de baseball avec les Braves d'Atlanta.

Frère aîné de Justin Upton, il a auparavant évolué huit saisons pour les Rays de Tampa Bay.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Melvin Emanuel Upton, dont le surnom « B.J. » signifie « Boss Junior », évolue pour la Greenbrier Christian Academy de Chesapeake, Virginie lorsqu'il est sélectionné par les Rays de Tampa Bay (alors appelé Devil Rays) au premier tour du repêchage du baseball en 2002. Il est au total le 2e joueur repêché cette année-là.

Même s'il est considéré comme un des meilleurs joueurs d'avenir du baseball, la progression d'Upton vers les ligues majeures est plutôt lente, notamment en raison de ses difficultés en défensive. Joueur d'arrêt-court à l'origine, il commet 56 erreurs en 2003. Malgré tout, Baseball America classe Upton comme 21e meilleur espoir cette année-là, et 2e meilleur espoir l'année suivante, en 2004[1].

B.J. Upton est le frère aîné de Justin Upton (né en 1987), des Diamondbacks de l'Arizona. Ce dernier fut le tout premier choix du repêchage de 2005, ce qui fait des frères B.J. et Justin Upton les membres de la même famille ayant été sélectionnés le plus rapidement au repêchage[2].

Baseball majeur[modifier | modifier le code]

B.J. Upton joue son premier match dans les grandes ligues avec les Devil Rays le 2 août 2004 en tant que frappeur désigné. Il devient le plus jeune joueur de l'histoire de la franchise de Tampa Bay, et il est le plus jeune joueur à avoir joué dans les majeures en 2004. Au cours de ce premier match contre Boston, Upton frappe son premier coup sûr aux dépens de Tim Wakefield et marque son premier point[3].

Il prend part à 45 parties avec les Rays en 2004, puis passe la saison 2005 dans les rangs mineurs, avant de revenir dans les majeures pour 50 parties en 2006.

Saison 2007[modifier | modifier le code]

En 2007, Upton joue sa première saison complète avec Tampa Bay. Il est surtout utilisé comme joueur de deuxième but, mais à son retour au jeu après une blessure au quadriceps gauche, il est converti en voltigeur de centre. En 129 matchs, il frappe dans la moyenne de 0,300 avec 24 coups de circuits, 25 doubles et 82 points produits. Il vole 22 buts en 30 tentatives et est un des six joueurs de l'américaine à avoir totalisé au moins 20 circuits et 20 buts volés cette saison-là.

B. J. Upton en 2011 avec sa première équipe, les Rays de Tampa Bay.

Saison 2008[modifier | modifier le code]

Certaines de ses statistiques déclinent un peu en 2008. Il termine avec une moyenne de, 267, 9 circuits et 67 points produits en 145 parties. Par contre, il montre sensiblement les mêmes chiffres au chapitre des coups sûrs (145, trois de plus qu'en 2007) et des points marqués (85, un de moins) et soutire 97 buts-sur-balles (32 de plus que la saison précédente), frappe 37 doubles et vole deux fois plus de buts que l'année d'avant, soit 44. Upton fait ses débuts en séries éliminatoires avec les Rays en 2008. Lors de la Série de division contre Chicago, il frappe trois circuits, dont deux lors de la 4e et dernière rencontre, qui élimine les White Sox.

Saison 2009[modifier | modifier le code]

B. J. Upton est le premier joueur de la franchise des Rays à réussir un cycle. Il signe cette performance le 2 octobre 2009 contre les Yankees de New York[4]. Mais sa saison 2009 est jugée décevante avec sa plus faible moyenne au bâton (, 241) depuis son entrée dans les majeures et 55 points produits. Il vole cependant 42 buts.

Saison 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, sa moyenne baisse encore pour atteindre 0,237 mais il frappe sept circuits de plus que l'année précédente pour un total de 18 et il produit 62 points. Il répète sa performance de 2009 avec 42 buts volés et réussit un sommet en carrière de 38 doubles. Il ne frappe que pour, 190 dans les cinq matchs de la Série de divisions où les Rays sont éliminés par les Rangers du Texas.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, pendant que son frère Justin s'impose comme l'un des meilleurs joueurs de la Ligue nationale avec Arizona, B. J. signe une saison de 23 circuits et 81 points produits en 153 matchs. Ces chiffres sont équivalents à ceux de 2007 : un circuit et un point produit de moins. Cependant, il avait obtenu ces statistiques quatre ans plus tôt en disputant 24 matchs de moins. Upton réussit 36 vols de buts en 2011. Il frappe pour 0,286 dans les quatre parties de la Série de divisions opposant, une fois de plus, Tampa Bay et Texas.

Saison 2012[modifier | modifier le code]

À sa dernière année de contrat avec Tampa Bay, Upton réussit 28 circuits, un nouveau record personnel, et produit 78 points. Il ajoute 31 buts volés.

Braves d'Atlanta[modifier | modifier le code]

En novembre 2012, Upton signe un contrat de cinq ans avec les Braves d'Atlanta qui cherchent à remplacer leur voltigeur de centre Michael Bourn, lui aussi devenu agent libre[5]. Justin Upton est quelques semaines plus tard acquis par les Braves dans un échange avec Arizona, donnant en 2013 la chance aux deux frères de jouer dans la même équipe pour la première fois depuis leur entrée dans les majeures.

B. J. Upton connaît en 2013 une mauvaise saison qualifiée d'« historiquement mauvaise[6] ». En 126 matchs, il ne frappe que pour ,184 de moyenne au bâton, « battu » uniquement dans l'équipe par un autre joueur ayant connu une année difficile, Dan Uggla et sa moyenne de ,179[7]. Il est retiré sur des prises 151 fois et présente ses plus bas pourcentage de présence sur les buts (,268) et moyenne de puissance (,289) en carrière. En 126 matchs, Upton ne frappe que 72 coups sûrs, dont 9 circuits, produit 26 points et en marque 30. On ne lui donne que 3 passages au bâton en séries éliminatoires contre les Dodgers de Los Angeles et il est retiré sur des prises les 3 fois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) All-Time 100 Prospects, Baseball America.
  2. (en) Upton brothers look to reverse trend, Bomani Jones, ESPN, 12 avril 2007.
  3. (en) MLB - Boston Red Sox/Tampa Bay Rays Box Score Monday August 2, 2004, Yahoo! Sports.
  4. (en) « Upton hits for first cycle in Rays history », le 2 octobre 2009, sur le site officiel des Tampa Bay Rays.
  5. (en) Upton lands in Atlanta on five-year deal, Mark Bowman / MLB.com, 29 novembre 2012.
  6. (en) Atlanta Braves: B.J. Upton's Disastrous Year, Patrick Richardson, Yahoo!, 27 septembre 2013.
  7. (en) Braves hope to ‘fix’ Uggla and B.J. Upton after awful season, David O'Brien, Atlanta Journal-Constitution, 10 décembre 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]