EPMD

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

EPMD

Description de cette image, également commentée ci-après

EPMD en 2006

Informations générales
Pays d'origine Brentwood, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rap East Coast, rap hardcore
Années actives 19871993
19971999
Depuis 2006
Labels Sleeping Bag Records
Priority/EMI
Def Jam/Columbia Records
Def Jam/PolyGram
Island Def Jam Music Group/Universal
Site officiel EPMD sur Myspace
Composition du groupe
Membres Erick Sermon
PMD
DJ Scratch
Anciens membres DJ K La Boss

EPMD (acronyme de Erick and Parrish Making Dollars, en référence aux membres fondateurs du groupe, Erick Sermon « E » et Parrish Smith « P ») est un groupe américain de rap, fondé à Brentwood dans l'État de New York en 1987. Le groupe a connu deux interruptions suivies d'une reformation : entre 1993 et 1997 et entre 1999 et 2006.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

  • DJ K La Boss

Histoire[modifier | modifier le code]

1987–1993[modifier | modifier le code]

Le premier album d'EPMD, Strictly Business, sort en 1988 et contient le tube Strictly Business qui reprend un sample de la version de I Shot the Sheriff de Bob Marley. Les critiques sont alors élogieuses. C'est à cette époque que le groupe forge son style, basé sur des échantillonnages de funk et de rock. Le morceau You're a Customer contient des échantillons de Fly Like an Eagle de Steve Miller, Jungle Boogie de Kool & The Gang et la ligne de basse de Cheap Sunglasses de ZZ Top. Jane, qui revient sur un rendez-vous romantique qui tourne mal, connaîtra pas moins de cinq « suites » sur les albums ultérieurs du groupe. Ils reprennent le tube de Zapp, More Bounce to the Ounce pour leur You Gots to Chill.

Grâce à son manager Russell Simmons, le groupe entreprend des tournées avec de grands noms du rap comme Run–D.M.C., Public Enemy et DJ Jazzy Jeff & the Fresh Prince. L'album Strictly Business est alors certifié disque d'or[1].

En 1989, ils sortent leur deuxième album, Unfinished Business. Mais leur label Sleeping Bag Records connaît des problèmes financiers et est revendu à Warlock Records. Les albums d'EPMD appartiennent désormais à Priority/EMI Records et le groupe signe peu de temps après un contrat avec Def Jam.

EPMD retourne aux affaires en 1990 avec Business as Usual puis Business Never Personal, deux ans plus tard. Ce dernier contient le titre Crossover dans lequel le groupe déplore l'état du hip-hop et des rappeurs qui veulent à tout prix avoir du succès commercial.

Toujours en 1992, le groupe « préside » le Hit Squad, qui regroupe Redman, K-Solo, Das EFX, Hurricane G et Knucklehedz.

Le duo se sépare en , pour des raisons controversées. Selon des interviews de Parrish Smith en 1991 dans les magazines The Source et Rap Pages, sa maison a été saccagée par des hommes armés. Toujours selon Parrish Smith, et d'après les investigations de la police, l'un des hommes arrêtés avait été payé par Erick Sermon, qui est arrêté et interrogé à son tour, sans qu'aucune charge ne soit finalement reconnue contre lui. Subsistent néanmoins de fortes tensions entre Parrish et lui.

Les deux hommes se tournent alors chacun vers une carrière solo : en 1993, Sermon publie No Pressure, puis Double or Nothing en 1995, Def Squad Presents Erick Onasis en 2000, Music en 2001 et React en 2002.

De son côté, Smith sort son premier album solo en 1994, Shade Business, suivi de Business is Business en 1996.

1997–2005[modifier | modifier le code]

Le duo se reforme en 1997 et enregistre l'album Back in Business.

En 1998, Erick Sermon fonde le groupe Def Squad avec Redman et Keith Murray. Ils sortent l'album El Niño.

En 1999, EPMD sort Out of Business. Une double édition limitée contient des inédits et des versions réenregistrées de leurs précédents tubes.

Parrish Smith sort The Awakening en 2003 sur son propre label, Hit Squad, et Sermon, Chilltown, New York en 2004 chez Motown/Universal. En 2004, une compilation du Hit Squad sort chez Nervous Recordings et contient un titre inédit d'EPMD.

Depuis 2006[modifier | modifier le code]

Le , EPMD se produit en live avec DJ Scratch pour le Rock the Bells Tour à New York. C'est le premier concert à New York depuis huit ans. La tournée regroupe également Keith Murray, Das EFX et Redman.

Deux mois plus tard, EPMD et Keith Murray sortent un nouveau titre, The Main Event, produit par DJ Knowhow.

En , dans le magazine suédois Quote, Erick Sermon et Parrish Smith déclarent qu'ils projettent d'enregistrer à nouveau quelque chose ensemble.

We Mean Business, leur septième album, sort le . Il contient le single Listen Up produit et en duo avec Teddy Riley.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Note : Le mot « business » apparaît dans chaque titre et presque chaque album contient une chanson intitulée Jane.

  • 1988 : Strictly Business
  • 1989 : Unfinished Business
  • 1990 : Business as Usual
  • 1992 : Business Never Personal
  • 1997 : Back in Business
  • 1999 : Out Of Business
  • 2008 : We Mean Business

Featurings[modifier | modifier le code]

Note : Ne sont listées que les chansons où Parrish et Erick apparaissent ensemble.

  • 1992 : Hardcore sur l'album Whut? Thee Album de Redman
  • 1993 : Can I get It, Yo? sur l'album Down with the King de Run–D.M.C.
  • 1998 : Generation EFX sur l'album Generation EFX de Das EFX

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « EPMD » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) « EPMD Strictly Business » (consulté le 3 août 2013)