Drapeau de La Réunion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de la France
Drapeau de la France
Drapeau de la France
Utilisation Drapeau et pavillon national Version officielle
Caractéristiques
Proportions 2:3
Adoption 15 février 1794 comme pavillon, 1812 comme drapeau.
Éléments Tricolore de bandes verticales bleue, blanche et rouge de même taille

Plusieurs drapeaux sont en usage sur l'île de La Réunion, située dans le sud-ouest de l'océan Indien dans l'archipel des Mascareignes. Néanmoins, un seul est officiel, le drapeau français[réf. nécessaire], que l'on accompagne régulièrement du drapeau européen.

Drapeau français et drapeau européen[modifier | modifier le code]

Le drapeau français, soit un drapeau tricolore bleu, blanc, rouge constituant l'emblème national de la France conformément à l'article 2 de la Constitution du 4 octobre 1958 a statut officiel à la Réunion comme sur l'ensemble du territoire de la République. Comme ailleurs dans le pays, ce drapeau est régulièrement utilisé localement aux côtés du drapeau européen, où figure un cercle d'étoiles dorées sur un fond bleu (La Réunion est une région ultrapériphérique de l'Union européenne).

Drapeaux provenant de collectivités locales[modifier | modifier le code]

Logo de la région utilisé comme drapeau dans l'administration réunionnaise.

Outre le drapeau français et le drapeau européen, on trouve également à La Réunion plusieurs drapeaux relevant tantôt de collectivités locales, tantôt de la société civile réunionnaise elle-même. Le plus connu est sans doute celui qu'a créé le Conseil régional de La Réunion en déclinant son logotype officiel sur un drapeau à fond blanc. Il représente une île montagneuse de couleur bleue cachant derrière son relief le cercle solaire, de couleur jaune. Cette partie purement graphique est soulignée d'un trait noir sous lequel est inscrit dans la même couleur « Region Reunion » sans accents aigus. Le tout est complété par le slogan « Valorisons nos atouts », inscrit en bleu et en petits caractères dans l'angle inférieur droit.

Le Conseil général de La Réunion a également décliné son logo sous la forme d'un drapeau tout aussi notoire, La Réunion étant une région d'outre-mer monodépartementale. Également doté d'un fond blanc, il affiche par transparence la lettre R à partir de cinq zones colorées qui l'inscrivent de facto dans un carré. Cette figure est accompagnée du texte « Département de La Réunion » sur trois lignes, les deux premières en capitales.

Drapeaux provenant de la société civile[modifier | modifier le code]

Drapeau réunionnais issu de l'Association réunionnaise de vexillologie.
Drapeau proposé par l'Association pour le Drapeau de la Réunion.

En mars 2003, les Réunionnais ont été invités à proposer un drapeau pour l' île[1] et un drapeau tricolore a finalement été sélectionné parmi les propositions par une association locale de vexillologie, l'Association réunionnaise de vexillologie (ARV). Ce drapeau dessiné par Guy Pignolet dès 1975 se nomme « lo Mavéli » représente le volcan du Piton de la Fournaise sous la forme d'un triangle rouge sur un fond de couleur bleu marine tandis que cinq rayons du soleil divergent à 180 degrés depuis son sommet. L'ensemble symboliserait l'arrivée des populations qui ont convergé vers l'île au cours des siècles pour lui conférer une configuration ethnique[2],[3]. Ce drapeau possède une certaine ressemblance avec le logo de la Région Réunion qui montre aussi le soleil derrière un pic montagneux.

En 2010, la Monnaie de Paris lance Les Euros des Régions. Composée de 26 pièces en argent, dʼune valeur de 10 euros ayant cours légal en France métropolitaine et dans les DOM, cette série se décline en fonction des 22 régions et 4 départements dʼOutre-mer. Lʼeuro de La Réunion, comme chacune des autres pièces, dispose dʼune face personnalisée reprenant le drapeau de la région. La Monnaie de Paris a choisi de faire figurer sur l'euro de La Réunion « lo Mavéli », le drapeau proposé par l'Association réunionnaise de vexillologie.

Depuis, certaines villes réunionnaises, à l'instar de Saint-Denis (le chef-lieu) ou Saint-Philippe, ont décidé après vote lors de leurs conseils municipaux respectifs, de faire figurer ce drapeau sur les bâtiments communaux.

Une autre association, dénommée Association Pour le Drapeau de la Réunion, propose un drapeau différent (APDR[n 1]). Il dispose dans sa partie gauche un bandeau reprenant le drapeau français tandis que le reste de sa surface est constitué d'un cercle blanc couvrant en partie le fond, divisé en diagonale en un ensemble de quatre couleurs. Chacune des couleurs symbolisant les différentes ethnies ayant peuplé l'île[4]. Ce Drapeau est souvent désignée par certains pays africains pour reconnaître l'Équipe de La Réunion de football.

Drapeau dit culturel nommé drapeau de la Réunion en 2008[modifier | modifier le code]

Drapeau culturel de La Réunion.

Ce drapeau a été créé par l'association Mouvman Lantant Koudmin, dès 1984,François Saint-Omer son Président qui dessinèrent 4 drapeaux avec les 5 couleurs disposées différemment et c’est en 1995 à 1997,fut réalisé une enquête qui donna naissance au drapeau culturel réunionnais.souhaitant par ce drapeau symboliser la force de l’identité culturelle de la Réunion : les couleurs symbolisent le vert la végétation réunionnaise La terre, l’espoir, la liberté, le jaune pour le soleil, le rouge pour le volcan, le noir symbolise la partie histoire des ancêtres esclaves et esclavagistes de la France colonisatrice durant cette époque à la Réunion,le bleu pour l’océan et le ciel, Le mariage des 5 couleurs symbolisent les 5 continents d’origines dont sont issus les réunionnais donnant l'Arc en ciel réunionnais de la diversité dans l'unité. C’est en 2008 de par la présence du drapeau culturel lors des manifestations diverses sur le terrain social, le public nomma ce drapeau le drapeau de la Réunion et c’est en 2010, que l’Association « MLK » le baptisa à son tour : Drapeau La Rényon. Aussi le "MLK" souhaite que le changement se concrétise dans tous les écrits relatifs au drapeau: d’écrire et de nommer = drapeau de la Réunion.

Drapeau provenant du mouvement indépendantiste de la Réunion[modifier | modifier le code]

Drapeau indépendantiste de La Réunion.

Le drapeau indépendantiste réunionnais est celui officialisé le 14 juin 2008 par l'ensemble des mouvements rassemblés au sein du LPLP (Lorganizasion Popilèr po Libèr nout Péi - Front Populaire de Libération Nationale). Le vert symbolise le marronnage, cette soif de liberté à l'époque de l'esclavage, le jaune symbolise les ancêtres, ceux qui ont bâti La Réunion, le rouge symbolise la souffrance notamment sous le joug esclavagiste et l'étoile symbolise les différentes composantes de la société réunionnaise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Association créée en 1900 sous le nom Shankara Yuva Kendra SYK, puis Shri Anjaneya Sabha SAS, puis APDR, et finalement renommé « Association réunionnaise de vexillalogie - association pour un emblème et une devise pour la Réunion », ARV en 2002. Déclarations à la sous-préfecture de Saint-Pierre le 15 mars 2002, parue au JO le 6 avril 2002.

Références[modifier | modifier le code]

  1. {{ Le jury du concours, composé de quinze personnes et présidé Michel Lupant, président en exercice de la Fédération Internationale des Associations Vexillologiques, a choisi parmi cinquante projets, celui de Guy Pignolet http://christophel3fle.wordpress.com/la-reunion/le-drapeau/}}
  2. Les Jeux des îles de l'océan Indien: Sport et géopolitique, Yves-Éric Houpert, 2008, éditions L'Harmattan.
  3. La Réunion a son drapeau, Yannick Bernadeau, in Le Quotidien de la Réunion, p. 5, 2 mars 2003.
  4. Patriotisme et drapeaux

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Drapeau la Réunion est un sketch de Daniel Vabois, humoriste réunionnais.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]