Dominique Nicolas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dominique Nicolas

Surnom Dominik Nicolas
Nom de naissance Dominique Nicolas
Naissance (56 ans)
Paris 14e, Drapeau de la France France
Activité principale Guitariste, compositeur
Instruments Guitare, guitare basse, piano et synthétiseur, batterie
Années actives Depuis 1981

Dominique Nicolas, est un musicien et un compositeur français, né le à Paris, dans le 14e arrondissement (France). Il est connu pour avoir été le cofondateur en 1981 du groupe Indochine, Il fut le tout premier guitariste et le principal compositeur du groupe jusqu'en 1994. Il a ainsi écrit la musique de chansons mythiques comme L'aventurier, 3e Sexe, Trois nuits par semaine, Tes yeux noirs, Canary Bay...

Ayant aujourd'hui tourné la page de ses années Indochinoises, il prépare désormais un album solo intitulé La beauté de l'idée dont la sortie est prévu le 25 mai 2015.

Son tout premier clip Underground extrait de son futur album, est mis en ligne depuis le . Il a été réalisé par Peggy m. et Scarlett Owls. La sortie digitale du single Underground est sur les plateformes depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Dominique vit son enfance à proximité de la capitale. Étudiant, sa première passion pour le sport moto qu’il pratique assidûment en compétition. En 1978 Dominique s’intéresse à la musique, à la culture rock et squatte le Gibus Club et le Rose Bonbon. Conquis, il investit dans une guitare, un ampli, une boite à rythme, puis enregistre ses premières maquettes. À la même époque, il sympathise avec un autre habitué du Gibus, Nicola Sirkis. Ils formeront tous les deux et avec quelques autres musicien le groupe Les Espions. L'aventure Indochine quant à elle débute en 1981.

Indochine[modifier | modifier le code]

Le , Nicola Sirkis et Dominique Nicolas cofondent le groupe Indochine. Il ne leur faudra que quelques mois pour composer leurs premiers morceaux.

Dominik en est le guitariste et le principal compositeur. En 1982 Indochine assure la première partie de Depeche Mode et très vite tubes et albums s'enchaînent : L'Aventurier (1982) : Le Péril Jaune (1983) ; 3 (1985) ; Indochine au Zénith (1986) : 7000 danses (1987) : Le Baiser (1990) : Le Birthday Album (1981 - 1991) ; Un jour dans notre vie (1993) ; Radio Indochine1994).

Suite à des divergences de points de vue avec l'un de ses acolytes, il quitte le groupe en 1994.

Post-Indochine[modifier | modifier le code]

Après avoir quitté le groupe en 1994, il a continué à travailler dans la musique et l'image (musiques de publicité, documentaires, projets personnels).

Passionné par la pêche à la mouche, il a participé à deux émissions de Histoires naturelles en 1988 et 2004 et a réalisé pour la chaîne thématique Seasons plusieurs documentaires sur ce sujet de 2002 à 2004 (dont "Les carnets d’un moucheur" sorti en VHS et DVD).

Collaborations[modifier | modifier le code]

En solo : La beauté de l'idée 2015[modifier | modifier le code]

Un album solo Intitulé La beauté de l'idée, dans un style Pop / Rock/ Twang, sortira le 25 mai 2015.

La réalisation de l'album est née tout d'abord, de sa rencontre avec Noël Matteï, en 2010. Les deux musiciens apprennent à se connaitre et très vite des affinités se nouent tant artistiquement que humainement. Ils décident de collaborer ensemble pour l'album. Dominique compose et joue tous les instruments tandis que Noël Matteï écrit les textes qui abordent des thèmes tels que la liberté, l’évasion, les secrets, l’amour, les illusions et désillusions. "Il raconte ma vie en quelque sorte" [1]

Son tout premier clip Underground extrait de son futur album, est mis en ligne depuis le 18 novembre 2014. Il a été réalisé par Peggy.m et Scarlett Owls. Il est disponible sur les plateformes de téléchargement légal depuis le .

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Indochine[modifier | modifier le code]

Avec Bibi Flash[modifier | modifier le code]

En 1986 et 1987, pour l’album Imposture, il a composé les musiques des titres suivants : Voyage, Tous les mêmes, Fête sauvage, Kin'Chicago.

Avec Susan George B[modifier | modifier le code]

En 1989, sur un maxi 2 titres, il a travaillé avec Susan George B . sur une reprise de These Boots are made for walking et compose Mortal Flesh Desire.

Avec Arielle[modifier | modifier le code]

La même année, Il collabore avec Arielle et a participé à la composition et joué sur le titre Sainte Thérèse d'Avila du Single et Maxi d'Arielle.

Avec Noël Matteï[modifier | modifier le code]

En 2013, il a participé à la réalisation du EP (éponyme) de Noël Matteï (sorti le ) avec le titre Amants Secrets sur lequel il a joué tous les instruments (guitares, claviers, synthés, programmations).
En 2015, il signe un des remix du titre-phare de son deuxième EP A part, sorti le 12 avril 2015.

Sur un album en hommage à Daniel Darc (2013)[modifier | modifier le code]

Sur l'album Tribute à Daniel Darc et Taxi Girl (sorti le ) (Unknown Pleasures Records), il collabore avec Noël Matteï sur une reprise du titre Les Armées De la Nuit.

En Solo[modifier | modifier le code]

La beauté de l'idée (2015)

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 2004: Pour la chaîne thématique Seasons Dominique Nicolas participe au documentaire Les carnets d’un moucheur réalisé par Frédéric Serre (sorti en VHS et DVD).
  • 2014 : Pour le clip Dominik Nicolas Underground réalisé par Peggy.m & Scarlett Owls.

Instruments[modifier | modifier le code]

Guitares électriques[modifier | modifier le code]

Pour son premier concert au Rose Bonbon en 1981, Dominique utilise une Rickenbacker, mais la guitare la plus utilsée dans la période Indochine, fut le son mythique de la Fender Mustang Competition 1974. Dominique semble avoir une nette préférence pour le son des Fender il en utilise plusieurs dont une Jazzmaster de 1959, une Telecaster 60, et une Stratocaster Road Worn 60 OWT.

  • 1974 Fender Mustang Competition
  • 1959 Fender Jazzmaster
  • Fender Telecaster 60
  • Stratocaster Road 60 OWT

Guitare acoustique[modifier | modifier le code]

  • Blueridge BG40

Guitares basses[modifier | modifier le code]

  • Fender Jazzbass
  • Gibson eb2 Basse

Synthétiseurs[modifier | modifier le code]

  • CLAVIA nord lead
  • Korg MS20 mini
  • Moog Memorymoog
  • Roland Jupiter 8

Boites à rythmes[modifier | modifier le code]

  • ARTURIA Spark LE
  • Korg KR55
  • ELEKTRON MachineDrum
  • ELEKTRON MonoMachine

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]