Nicolas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Page d'aide sur l'homonymie Pour l'article homonyme, voir Saint-Nicolas. Pour l'article homophone, voir Nicholas.

Nicolas est un nom propre qui peut désigner :

Prénom ou patronyme[modifier | modifier le code]

Nicolas est un prénom d'origine grecque, Nikólaos (Νικόλαος), qui signifie « peuple victorieux » (de nikê : victoire et laos : peuple) et qui doit son succès à la popularité de saint Nicolas de Myre (fêté le 6 décembre et le 9 mai), protecteur des enfants, des étudiants, des marins, de la Lorraine et de la Russie.

Nicolas est aussi un patronyme qui a donné de nombreux noms de famille dérivés.

Variantes linguistiques[modifier | modifier le code]

Diminutifs masculins en français[modifier | modifier le code]

Formes féminines françaises[modifier | modifier le code]

Noms de famille présents en France dérivés de ce patronyme[modifier | modifier le code]

Nicolier, Nicollier, Nicoulaz, Nicolle, Nicole, Nicol, Nicola, Nicolaï, Nicolas, Nicolet, Nicollet, Nicolin, Nicollin, Nicoulin, Nicouleau, Nicolay, Nicollerat, Nicolérat, Niclasse, Niclass, Niclas, Niklès, Niklaus, Niklas, Colas, Colin, Klaes...[réf. nécessaire]

Popularité du prénom[modifier | modifier le code]

En Lorraine, le prénom est particulièrement populaire entre le XVIIe et le XIXe siècle, en raison de la popularité de saint Nicolas : par exemple, 20% des naissances de Beaulieu-en-Argonne au début du XIXe siècle[2]. A Raon-aux-Bois, il s'agit de 10% des naissances entre 1644 et 1792, et autour de 7% au XVIIe siècle ) à Aouze et Aroffe[2]. Le prénom Nicolas connaît un succès particulier en France aux XXe et XXIe siècles : il y est donné à plus d'un enfant sur 100 depuis plus de trente ans (alors que beaucoup de prénoms connaissent des modes plus brèves). Peu donné jusqu'à la fin des années 1950, le prénom Nicolas a été en forte croissance au cours des années 1970 pour culminer en 1980 (une naissance masculine sur vingt). Sa popularité a ensuite baissé.[réf. nécessaire]

Hommes d'Église[modifier | modifier le code]

Souverains et princes[modifier | modifier le code]

Russie[modifier | modifier le code]

Monténégro[modifier | modifier le code]

Lorraine et Barrois[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Personnalités portant ce prénom[modifier | modifier le code]

  • Pour les articles sur les personnes portant ce prénom, consulter la liste générée automatiquement pour Nicolas.

Personnages de fiction portant ce prénom[modifier | modifier le code]

Personnalités portant ce patronyme[modifier | modifier le code]

Nicolas est un nom de famille notamment porté par :

Toponymie[modifier | modifier le code]

Autres usages du nom[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des prénoms, Paris, Larousse,‎ 16 septembre 2009, 675 p. (ISBN 978-2-03-583728-8), p. 476.
  2. a et b Marie-Hélène Colin, Emmanuelle Friant et Philippe Martin, « La dévotion à saint Nicolas en Lorraine du XVe au XIXe siècle », dans Musée Lorrain, Saint Nicolas et les Lorrains, entre histoire & légende, Editions serpenoise,‎ 2005 (ISBN 2-87692-682-2)

Voir aussi[modifier | modifier le code]