Dollarama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fondé en 1992 par M. Larry Rossy, Dollarama est une entreprise canadienne de type magasin à prix unique. Jusqu'en 2004, cette chaine appartenait à S.Rossy inc. propriétaire des magasins Rossy. Depuis, Bain Capital LLC, firme capital de Boston, acquiert la majorité des actions de l’entreprise.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un magasin Dollarama à Toronto.

Le premier magasin a ouvert ses portes en 1992 à Matane dans le Bas-St-Laurent au Québec. L’entreprise étend sa présence en convertissant les magasins Rossy existants au nouveau concept Dollarama et ouvre de nouveaux magasins.

En 2004, Bain Capital a pris une position majoritaire dans Dollarama[1],[2].

En 2005, Dollarama générait des ventes de 743 millions CAD dans ses quelque 400 magasins. En 2006, l'ouverture de 50 magasins était prévue, dont la moitié dans l'Ouest canadien[3].

Le 17 avril 2009, Dollarama annonçait qu'il dépassait pour la première fois de son histoire le milliard de dollars canadiens de ventes (1,1 milliard), soit une augmentation de 12 % par rapport à l'année fiscale précédente[4].

Le même communiqué révèle aussi qu'à cette date, 565 magasins étaient en activité au Canada, d'un océan à l'autre. En 2009, la chaîne exploitait 585 magasins[5].

En 2009, son président et actionnaire minoritaire est Larry Rossy.

Le 9 octobre 2009, le titre de Dollarama est entré à la bourse[6].

En avril 2012, la société annonce exploiter « 704 magasins, dont 230 au Québec ». Au 31 janvier 2012, elle a déclaré des ventes brutes annuelles de 1,6 milliard $ CA[7].

En septembre 2012, Dollarama compterait 735 magasins au Canada[8].

Modèle d'affaires[modifier | modifier le code]

À l'origine, Dollarama s'était donnée pour slogan « Tout à un dollar ».

Les clients pouvaient ainsi acheter 1, 2, 3 ou 4 articles pour un dollar. Les friandises chocolatées de marques Oh Henry, Mars ou Aero, par exemple, étaient offertes à deux pour un dollar. Au début du XXIe siècle, avec la hausse des prix de ses fournisseurs, Dollarama a dû prendre la décision de faire une première incartade à son modèle d'affaires, et c'est ainsi que les friandises chocolatées sont passées à 0,65 CAD. En 2010, elles ont augmentées à 0,69 CAD.

En février 2009, Dollarama a lancé de nouvelles gammes de prix, avec des articles à 1,25 CAD, 1,50 CAD et 2,00 CAD[9].

En juin 2013, Dollarama a lancé un nouveau prix 3 $

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La bostonienne Bain Capital a payé 1,05 milliard CAD pour l'acheter.
  2. (en) « Dollarama undergoes major transformation », National Post (consulté le 1er juin 2006)
  3. François Desjardins, Dollarama dans la cour des grands, Le Devoir, 6 et 7 mai 2006, pages C1 et C5.
  4. (en) « Dollarama Group L.P. and Dollarama Group Holdings L.P. Announce Fourth Quarter and Fiscal Year 2009 Results »,‎ le 17 avril 2009
  5. La Presse canadienne, « Dollarama veut entrer en Bourse », Le Devoir,‎ 12 septembre 2009 (lire en ligne)
  6. Personnel de rédaction, « En bref - Le titre de Dollarama grimpe à son premier jour », Le Devoir,‎ 10 octobre 2009 (lire en ligne)
  7. La Presse canadienne, « Fort de résultats records, Dollarama ne craint pas l'expansion de Dollar Tree », Le Devoir,‎ 12 avril 2012 (lire en ligne)
  8. La Presse canadienne, « Dollarama accélère la mise en œuvre de son développement », Le Devoir,‎ 13 septembre 2012 (lire en ligne)
  9. (en) Sean Silcoff, « Million-dollar question: Are $5 stores up next? », Globe and Mail,‎ le 18 septembre 2008