Disques Odéon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Disques Odéon

alt=Description de l'image OdeonLogo.jpg.
Fondation 1903
Genre Jazz, Chanson, Variété
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Siège Berlin

Odéon est une société phonographique d'origine allemande, qui a existé sous ce nom de 1903 à 1966.

Origines[modifier | modifier le code]

Fondée en 1903 par Max Straus et Heinrich Zuntz à Berlin (Allemagne), la compagnie tire son nom du théâtre parisien du même nom, dont le dôme orne le logo du label.

Celui-ci va devenir une filiale de la Société Carl Lindstrom, laquelle possède aussi Beka, Parlophone et Fonotipia. Lindstrom est racheté par la branche anglaise de Columbia Graphophone en 1926. En 1931 Columbia fusionne avec Electrola, HMV et d'autres labels pour former EMI. En 1936, les Nazis prennent le contrôle d'Odéon en plaçant un directeur et un administrateur issus de leur parti. L'usine Odéon est en grande partie détruite lors de l'occupation de Berlin par l'armée soviétique en 1945.

Après la Seconde Guerre mondiale, EMI continue d'utiliser Odéon pour effectuer des pressages et diffuser ses produits un peu partout dans le monde.

En France[modifier | modifier le code]

En France, le label a développé sa propre politique artistique en signant des accordéonistes virtuoses comme Émile Vacher, Jean Ségurel, Émile Prud'homme, Tony Murena, ainsi que des chanteuses comme Mistinguett, Berthe Sylva, Lily Pons, Marie-José, Barbara, Simone Réal, et différents chanteurs comme Fred Gouin, Darcelys, Yves Montand, Léo Ferré, Maurice Fanon.

En 1963, suite au rachat de la société française ARTECO (pour "ARt, TEchnique et COmmerce"), Odéon se fait distribuer par CBS Records France, filiale indépendante de sa maison-mère. Le label passe dans le giron de Pathé Marconi en 1966 et perd son nom.

Son catalogue d'avant les années 60 est aujourd'hui passé dans le domaine public.

Les Disques Odéon sont surtout connus aujourd'hui en France pour avoir été un temps la maison de disque d'Yves Montand, Léo Ferré et Barbara. Ils ont en outre distribué via Parlophone les premiers disques des Beatles.

Sur les autres projets Wikimedia :