Dim, Dam, Dom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dim, Dam, Dom
Genre Magazine féminin
Périodicité Mensuelle
Création Daisy de Galard
Réalisation Peter Knapp et Jean-Pierre Bastid
Présentation Mireille Darc
Nathalie Delon
France Gall
Françoise Hardy
Claude Jade
Marie Laforêt
Sheila
Musique Michel Colombier
Thème du générique The Big Team
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 5
Production
Format d’image 4/3 noir et blanc
Format audio Mono
Production Daisy de Galard
Production associée Michel Polac et Marc Gilbert
Société de production O.R.T.F.
Diffusion
Diffusion Deuxième chaîne de l'O.R.T.F.
Date de première diffusion 7 mars 1965
Date de dernière diffusion 1970
Public conseillé Tout public

Dim', Dam', Dom' est une émission de télévision française destinée au public féminin, produite par Daisy de Galard avec la collaboration de Michel Polac, Marc Gilbert[1], Jean-Pierre Bastid[2] et Peter Knapp à la réalisation et diffusée du 7 mars 1965 jusqu'en 1970 sur la deuxième chaîne de l'O.R.T.F.

Le magazine des Dim(anches), de Dam(es) et D(h)om(mes)[modifier | modifier le code]

Ce magazine télévisé est né en 1965 en même temps que la deuxième chaîne de télévision française. Chaque émission, diffusée une fois par mois le dimanche soir, s'adresse aux dames, mais peut aussi traiter de questions d'hommes intéressant aussi les messieurs. Chaque émission se compose d'une suite de courtes séquences présentées par des speakerines d'un jour, actrices ou chanteuses alors en vogue (Mireille Darc, France Gall, Françoise Hardy, Claude Jade, Marie Laforêt, Sheila, Chantal Goya, Marie-France Pisier, Geraldine Chaplin, Macha Méril, Joanna Shimkus, Alexandra Stewart, Sylvie Vartan, Olga Georges-Picot, Jane Birkin, Catherine Jourdan, Bernadette Lafont, Marie-José Nat, Nicole Calfan, Geneviève Bujold, Michèle Mercier, Françoise Fabian, Marlène Jobert, Dominique Sanda, Annie Girardot, Régine, Romy Schneider...), le tout dans un emballage ludique, moderne et sophistiqué. Son titre résume son concept : « Dim » pour dimanche, « Dam » pour dames et « Dom » pour d(h)ommes.

Un indicatif Dym(namique)[modifier | modifier le code]

C'est Michel Colombier, l'un des talentueux musiciens pop de l'époque, déjà arrangeur des œuvres de Gainsbourg (Anna, Bonnie and Clyde, Requiem pour un con), qui compose l'indicatif musical The Big Team où il fait même les chœurs en compagnie de ces dames Nicole Darde et Annie Vassiliu.

L'indicatif sera adapté afin d'en faire une chanson pour France Gall (Dady da da, paroles de Pierre Delanoë, 1968), l'une des « speakerines » habituelles de Dim, Dam, Dom qui y interprétera d'ailleurs sa chanson générique lors d'une diffusion d'un numéro du magazine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.inamediapro.com/notice/notice/key/3246079234/id/n:CPF07007714
  2. http://wents-users.cccommunication.biz/90272/docs/Theatrotheque-flyer.pdf

Liens externes[modifier | modifier le code]

Vidéos