Dee Dee Ramone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ramone (homonymie).

Dee Dee Ramone

Description de l'image  Joey Ramone (2).jpg.
Informations générales
Nom de naissance Douglas Glenn Colvin
Naissance 18 septembre 1951
Décès 5 juin 2002 (à 50 ans)
Los Angeles, Californie, États-Unis
Genre musical Punk
Instruments guitare basse
Années actives 1974 - 2002
Labels Sire
Wanker Records
World Service
Other People's Music
Corazong
Site officiel www.deedeeramone.com

Dee Dee Ramone, né Douglas Glenn Colvin le 18 septembre 1951 et mort le 5 juin 2002 est un musicien américain, membre du groupe Ramones. Membre fondateur du groupe, il a été le bassiste et le compositeur de plus de la moitié de leurs chansons.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Né aux États-Unis, à Fort Lee (en) (Virginie), aîné d'une famille de deux enfants, il passe une enfance itinérante en Allemagne, suivant son père militaire de base en base américaine au gré de ses affectations. Sa mère est alcoolique et avait 20 ans de moins que son père.

Il grandit d'abord à Munich puis à Pirmasens où il découvre le rock en lisant des magazines. Ses parents partent ensuite vivre à Berlin. Il collectionne alors les insignes nazis[1].

The Ramones[modifier | modifier le code]

Article connexe : Ramones.

De retour à New York au début des années 1970 avec sa mère et sa sœur Beverly, il se lie d'amitié avec Jeff Hyman et John Cummings. Ils trainent ensemble, se décident à former un groupe en 1974 : les Ramones, malgré leur total manque de connaissances en technique musicale, et prenant chacun le pseudonyme de Ramone.

Il a été l'auteur de la plupart des chansons du groupe, puisant son inspiration dans ses expériences passées.

L'après Ramones[modifier | modifier le code]

Tombe de DeeDee Ramone au cimetière de Hollywood.

Il quitte le groupe en 1989 épuisé physiquement et moralement par des années d'excès (drogue, alcool). Il réalise quelques albums solo dont un album ayant un style hip-hop sous le pseudonyme de Dee Dee King qui est très mal reçu autant par les fans que par les critiques. Un album créatif, où apparait la première version de la chanson The Crusher qui apparaîtra sur le dernier album studio des Ramones, Adios Amigos. Il fonde les Chinese Dragons en 1992 suivi par ICLC en 1994 avec qui il réalise le EP I Hate Freaks Like You. Puis Dee Dee Ramone fonde The Ramainz (en), un groupe hommage aux Ramones avec Marky Ramone, C.J. Ramone et Barbara la femme de Dee Dee. Il continua sa carrière solo avec Daniel Rey, Barbara Zampini et Marky Ramone et sort Zonked, en 1997, puis Hop Around et Greatest and Latest, en 2000, sur lesquels il a travaillé avec le guitariste de légende Chris Spedding.

Il a collaboré avec de nombreux artistes : en 1991 avec GG Allin, en 1995 et 1996 avec Nina Hagen et Youth Gone Mad en 2000

Greatest and Latest, sorti en 2000, contient reprises et morceaux originaux dans le style des Ramones. Il a également écrit Lobotomy: Surviving the Ramones, son autobiographie, publiée en 2000 et parue en France, traduite par Virginie Despentes, sous le titre Mort aux Ramones.

Décès[modifier | modifier le code]

Dee Dee Ramone a toujours été la force brute du groupe. Ses chansons ont souvent reflété la violence de sa vie, toujours avec beaucoup d'humour et d'ironie. Curieusement, sa mort par overdose a surpris nombre de ses connaissances qui le pensaient définitivement éloigné de la drogue. Il meurt le 5 juin 2002. C'est sa femme Barbara qui le trouve.

Il est enterré au Hollywood Forever Cemetery à Los Angeles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michka Assayas, émission 5/7 boulevard sur France Inter, 30 mars 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :