Blitzkrieg Bop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Blitzkrieg Bop

Single par Ramones
extrait de l'album Ramones
Sortie avril 1976 Drapeau : États-Unis
juillet 1976 Drapeau : Royaume-Uni
Enregistré Fin 1975 - début 1976
Durée 2:12
Genre Punk rock
Auteur Dee Dee Ramone
Tommy Ramone
Compositeur Ramones
Producteur Craig Leon
Label Sire Records

Singles par Ramones

Pistes de Ramones

Blitzkrieg Bop est le premier single du groupe punk rock américain The Ramones. Elle est écrite et composée en grande partie par Tommy Ramone et dans une moindre mesure par Dee Dee Ramone. Néanmoins, le travail de composition et d'écriture est crédité à l'ensemble du groupe.

Le morceau est enregistré en février 1976 et c'est le premier titre qui apparaît sur leur premier album Ramones qui paraît en avril 1976. Blitzkrieg Bop paraîtra aussi en version single en juillet 1976, avec Havana Affair en face B. Il est considéré comme l'un des morceaux emblématiques du groupe, du punk rock et du rock de manière globale. Pour preuve, un magazine de référence sur la culture rock, comme Rolling Stone l'a classé 92e d'un classement sur les 500 plus grandes chansons de tous les temps. Il figure aussi 18e du classement des Plus grandes chansons avec guitare de tous les temps réalisée par le même magazine en 2008 et 25e Meilleur morceau de Hard rock de tous les temps par la chaîne VH1. Le refrain de la chanson, Hey, ho, let's go! est devenu un hymne dans le sport.

Origines et Composition[modifier | modifier le code]

Blitzkrieg Bop a été écrit et composé par Tommy Ramone, le batteur du groupe et s'intitulait à l'origine Animal Hop. L'apport de Dee Dee Ramone a été de changer le titre de la chanson et de modifier le vers "Shouting in the back now" en "Shoot' em in the back now". Basée sur trois accords, comme beaucoup d'autres chansons du groupe, Blitzkrieg Bop contient dans son refrain le gimmick emblématique des Ramones : « Hey! Ho! Let's Go! ». Le morceau tire son nom de l'allemand « Blitzkrieg », une tactique de guerre-éclair qui a été utilisée durant la Seconde Guerre mondiale.

Comme plusieurs autres titres des Ramones, la signification précise du texte de la chanson est assez obscure. Le texte original de Tommy Ramone décrivait des jeunes s'excitant en groupe (probablement dans une salle de concert ou sur une piste) sur une danse '"Animal Hop" ("la danse animale") mettant en analogie le comportement de ces jeunes avec celui des animaux.

En modifiant le titre (et donc le refrain), Dee Dee a introduit une multiplicité de degrés d'interprétation de la chanson, et une certaine ambiguïté. Au delà d'une référence à la technique de la "Guerre Éclair" ("Blitzkrieg"), et donc à l'armée du IIIème Reich, on peut y voir surtout le déchaînement d'une foule de jeunes se rendant à un concert de rock ("The kids are losing their minds" - "Les gamins perdent la tête"), ou une sorte de manifeste de la musique punk, se devant d'être rapide et efficace, telle une guerre éclair.

Le doute sur la réelle signification du texte peut-être éventuellement entretenu par le fait que Dee Dee Ramone avait gardé de son enfance en Allemagne de l'Ouest une fascination pour les symboles nazis. Le guitariste du groupe, le très réactionnaire Johnny Ramone était également fasciné par ce qui avait trait au nazisme (et à la violence en général). Cependant, le principal compositeur de Blizkrieg Bop, Tommy Ramone est un immigré juif hongrois, qui a perdu une partie de sa famille lors de la Seconde Guerre Mondiale. Le chanteur Joey Ramone était également de confession juive, ce qui, sur le même album, ne l'empêchera pas de se mettre dans la peau d'un jeune nazi amoureux dans le titre "Today Your Love, Tomorow the World". En réalité, ce genre de provocation à base de symboles ou de références au nazisme était relativement fréquent dans le mouvement punk.

Tout comme le 1er album du groupe, cette chanson est passée relativement inaperçue auprès du grand public lors de sa sortie en 1976. Avec le temps, elle est devenue un standard du punk rock, et a inspiré depuis beaucoup de reprises par divers groupes.

Remarques[modifier | modifier le code]

  • Un extrait de ce morceau est utilisé au début du voyage des Griswold dans "National Lampoon's Vacation" (1983), quand les deux enfants choisissent d'écouter leurs baladeurs plutôt que les chansons ringardes de leurs parents.
  • Cette musique se trouve dans le jeu vidéo Tony Hawk's Pro Skater 3.
  • On entend ce morceau dans le "Horror Show" de la saison 19 des Simpson.
  • Blitzkrieg Bop ouvre le film Crazy Night avec Steve Carell.

Liens[modifier | modifier le code]