Couvent San Domenico (Fiesole)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Couvent San Domenico
Image illustrative de l'article Couvent San Domenico (Fiesole)
Le portique de l'entrée
Présentation
Nom local Convento di San Domenico
Culte Catholicisme
Type Couvent
Rattachement Ordre dominicain
Début de la construction 1406
Fin des travaux 1435
Style dominant Architecture Renaissance
Site web sandomenicodifiesole.op.org/
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Tuscany.svg Toscane
Commune Fiesole
Coordonnées 43° 48′ 04.58″ N 11° 17′ 10.13″ E / 43.8012722, 11.286147243° 48′ 04.58″ Nord 11° 17′ 10.13″ Est / 43.8012722, 11.2861472  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Couvent San Domenico

Géolocalisation sur la carte : Toscane

(Voir situation sur carte : Toscane)
Couvent San Domenico

Le Couvent San Domenico est un couvent dominicain du quartier San Domenico de Fiesole, situé entre la colline de Fiesole et les faubourgs de Florence.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le couvent a été fondé en 1406 et fini d'être édifié en 1435 sur l'initiative de Giovanni Dominici et de l'évêque de Fiesole Jacopo Altoviti, deux moines de Santa Maria Novella.

Il fut le deuxième couvent dominicain de l'aire florentine, avant l'édification du couvent San Marco de Florence, où les moines ont été transférés vers le milieu du Quattrocento.

Il fut même appelé « il Conventino » (par rapport à la grandeur de Saint Maria Nouvelle), et fut un important centre de formation pour les jeunes moines, dont le plus connu fut Antonino Pierozzi, devenu ensuite archevêque de Florence et saint. Y vécut Fra Angelico, qui peignit plusieurs œuvres dont la Pala di Fiesole.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église est à nef unique avec des chapelles latérales ; le portique d'entrée date de 1635, sur un projet de Matteo Nigetti comme le campanile.

Œuvres présentes[modifier | modifier le code]

Partie centrale de la Pala di Fiesole de Fra Angelico

Œuvres déplacées[modifier | modifier le code]

De Fra Angelico, depuis l'église
  • De la Pala di Fiesole :
    • Prédelle en 5 panneaux centrés sur le Christ ressuscité, qui comporte près de 300 figures dont 24 Dominicains sur les panneaux extérieurs (peut-être peints avec l'aide de son frère Benedetto), National Gallery de Londres.
    • Les saints des pilastres latéraux San Marco et San Matteo (Musée Condé de Chantilly), San Nicola et San Michele Arcangelo (collection Hawkins-Jones de Sheffield), les deux derniers sont égarés.
    • Des trois quadrilobes de la cimaise deux Angelo annunziante et Vergine annunziata sont dans la collection Tucker de Vienne, la troisième est égarée.
  • Calvaire avec saint Dominique, du réfectoire, musée du Louvre
  • Annonciation (vers 1426), musée du Prado,
  • Incoronazione, musée du Louvre,
  • Madonna della benedizione (fresque, dont la sinopia a été transférée sur panneau et exposée au Capitolo del Convento)
  • Crucifix de bois (perdu)
De Fra Angelico, depuis le couvent
Du Pérugin, depuis l'Eglise
  • La Vierge à l'Enfant trônant avec saint Jean-Baptiste et saint Sébastien, huile sur bois, 178 × 164 cm. Ce retable a été conçu pour la chapelle que le vénitien Cornelia di Giovanni Martini fit bâtir en 1488. Il est maintenant exposé au Musée des Offices[1].

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Editions Place des Victoires,‎ 2000 (ISBN 2-84459-006-3), p. 130

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • x

Liens externes[modifier | modifier le code]