Antonio da Sangallo le Vieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Da Sangallo.

Antonio da Sangallo (Florence, 1455 - 1534), dit le Vieux ou l'Ancien pour le différencier de son neveu Antonio da Sangallo le Jeune, est un architecte italien, frère de Giuliano da Sangallo (Ils obtinrent leur nom d'artiste Da Sangallo, qui fit lignée, par les travaux qu'ils effectuèrent près de la porte Saint-Gall à Florence).

San Biagio, Montepulciano, 1518 — consacré en 1529[1]

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père Francesco Giamberti était charpentier. Son frère Giuliano da Sangallo et son neveu Antonio da Sangallo le Jeune étaient également architectes. Il travailla souvent en association avec son frère mais il réalisa aussi, seul, nombre d’œuvres. Il se distingua, au même titre que Giuliano, en réalisant des constructions militaires que l’on trouve à Arezzo, Montefiascone, Florence et Rome.

Son chef-d’œuvre, en tant qu’architecte, est l’église San Biagio à Montepulciano, construite sur le plan d’une croix grecque avec une coupole centrale et quatre tours entre les bras de la croix. À une plus petite échelle, elle ressemble au projet de Bramante pour la basilique Saint-Pierre à Rome.

Il construisit également un château dans la même ville, diverses églises et des palais à Monte San Savino.

Antonio quitta très tôt l’exercice de son métier pour passer les dernières années de sa vie à la campagne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Giorgio Vasari, Le vite, Rome, Newton Compton Editori,‎ 1991.
  • (it) Castelli d'Italia, Touring Club Italiano,‎ 1995.
  • (it) Gian Maria Tabarelli, Castelli Rocche e Mura d'Italia, Busto Arsizio, Bramante,‎ 1983.
  • (it) Giulio Carlo Argan, Storia dell'Arte Italiana, Florence, Sansoni,‎ 1968.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Phyllis Williams Lehmann. "The Basilica Aemilia and S. Biagio at Montepulciano" The Art Bulletin 64.1 (Mars 1982:124-131).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) « Antonio da Sangallo the Elder », sur History of Art