Conrad Susa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Susa (homonymie).

Conrad Susa, de son nom complet Conrad Stephen Susa (né le 26 avril 1935 à Springdale en Pennsylvanie, mort le 21 novembre 2013[1]) est un compositeur américain d'origine slovaque. Il est connu, notamment pour ses opéras et les musiques accompagnant des films documentaires[2]. Il est lauréat du National Endowment for the Arts[2]. Il a déclaré être homosexuel[2] et est le premier compositeur au monde à avoir composé une œuvre, Chanticleer's Carol en 1982, sur commande du New York Gay Men's Chorus, un chœur composé d'homosexuels[3]. Son œuvre de 1991, Dirge from Cymbeline pour chœur d'hommes, a été écrit à la mémoire de son compagnon Nikos, mort du sida[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Susa étudie au Carnegie Institute of Technology et à la Julliard School sous l'enseignement de William Bergsma, Vincent Persichetti. De 1959 à 1994, il est compositeur en résidence au Old Globe Theater de San Diego[3]. Dans le même temps, il est directeur musical de la APA-Phoenix Repertory Company à New York de 1961 à 1968[3]. En 1972, il quitte New York pour San Francisco En 1988, il rejoint le San Francisco Conservatory of Music[note 1] où il détient la chaire de composition depuis 2000[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sa musique est publiée chez E.C. Schirmer Music Company[2]

Opéra[modifier | modifier le code]

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • Hymns for the Amusement of Children (1972)
  • Carols and Lullabies: Christmas in the Southwest (1992)

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Gilbert Otis Jackson, The Choral Music of Conrad Susa, Michigan State University,‎ 1984

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Conservatoire de musique de San Francisco », en français

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site de France Musique, 22 novembre 2013
  2. a, b, c et d « Conrad Susa », sur ESCPUBLISHING (consulté le 23 juillet 2010)
  3. a, b, c, d et e « Susa, Conrad (b. 1935) », sur glbtq (consulté le 23 juillet 2010)