Telescopus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Telescopus est un genre de serpents de la famille des Colubridae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Les espèces de ce genre se rencontrent dans le Sud-Est de l'Europe, en Eurasie et dans la partie Nord de l'Afrique[1].

Description[modifier | modifier le code]

Ces serpents atteignent des longueurs de 80 cm à 180 cm. Ce sont des reptiles aux couleurs discrètes – à l'exception notable de Telescopus semiannulatus qui est orange. Ce sont des chasseurs nocturnes, terrestres ou arboricoles selon les espèces. Ils chassent divers petits reptiles (lézards, geckos), rongeurs, amphibiens ou oiseaux.

Ce sont tous des ovipares, les femelles pondant des couvées de 5 à 15 œufs.

Ils sont venimeux, leur venin étant un neurotoxique. Ils ne sont pas considérés comme particulièrement dangereux pour l'homme de par la (relative) faible efficacité de leur mécanisme d'injection du venin. Toutefois ils restent des animaux dangereux[2].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (10 décembre 2013)[3] :

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de ce genre, telescopus, vient du grec τηλε, « au loin, de loin » et σκοπος, « qui observe », donc « qui observe de loin »[4].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Wagler, 1830 : Natürliches System der Amphibien, mit vorangehender Classification der Säugetiere und Vögel. Ein Beitrag zur vergleichenden Zoologie. 1.0. Cotta, München, Stuttgart and Tübingen, p. 1-354 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Reptarium Reptile Database, consulté le 10 décembre 2013
  3. Jean Lescure et Bernard Le Garff, L'étymologie des noms d'amphibiens et de reptiles d'Europe, Belin, coll. « Éveil nature »,‎ 2006, 207 p. (ISBN 2-7011-4142-7)