Cogeco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cogeco

Description de l'image  Groupe_Cogeco_logo.svg.
Création 1957
Dates clés 2002 : achat de TQS
2008 : vente de TQS
2010 : achat des stations de radio de Corus Québec
Fondateurs Henri Audet
Action TSX:CGO, TSX:CCA
Siège social Drapeau du Canada Montréal (Canada)
Activité Télécommunication, audiovisuel
Produits Télévision, Radiodiffusion, FAI
Filiales Cogeco Câble, Cogeco diffusion
Site web cogeco.ca

Cogeco, pour « Compagnie générale de communications », est un groupe de télécommunications et audiovisuel québécois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines[modifier | modifier le code]

En 1957, les premiers actionnaires de Cogeco obtiennent une licence pour une chaîne de télévision locale québécoise, CKTM-TV. En 1972, ils rachètent le cablo-opérateur La Belle Vision. En 1985, ils créent la société par émission d'actions sur le marché de canadien. En 1986, la société achète la station de radio CFGL-FM, située à Laval au Québec.

Depuis 1995[modifier | modifier le code]

En 1995, l’entreprise devient la première compagnie à offrir l'Internet via le câble coaxial dans les villes de Trois-Rivières, Drummondville et Rimouski de même qu'une ville en Ontario en réalisant un projet pilote au nom des cablo-distributeur canadien, ce qui en fera au fil des ans un joueur majeur dans la connectivité Internet dans l'Est du Canada. En 2000, elle achète " Décibel ", la compagnie de câble de Nicolet pour une somme de 11.2 millions de dollar. Cette acquisition ajoute 6 600 abonnés au câble de Cogeco[1]. En 2002, elle rachète avec Bell Globemedia, le groupe de télévision TQS. Elle détient dorénavant 60 % du capital de TQS.

En 2003, elle lance le réseau radiophonique Rythme FM. En 2006, elle s'empare du cablo-opérateur portugais Cabovisão, second sur le marché portugais avec plus de 800 000 souscripteurs. En 2008, le 10 janvier, elle signe un accord pour de la VOD avec Walt Disney Television[2] et Disney-ABC International Television[3]. Le 10 mars, le réseau TQS a été racheté par le groupe Remstar, à la suite de sa mise en vente. Le 30 juin, Cogeco complète l'acquisition de FibreWired Burlington Hydro Communications. Cette acquisition est suivie de près par celle de Toronto Hydro Telecom, le 31 juillet 2008, créant ainsi la filiale Cogeco Data Services. En 2009, le 14 juillet, elle lance un service internet haut débit fondé sur l'architecture DOCSIS 3.0 qui permet une vitesse allant jusqu'à 50 Mbit/s. De plus, des tests sont effectués afin de permettre le Switched video (en). Le 19 août, elle compte 945 000 abonnés à un ou plusieurs service(s) de câblodistribution au Canada. En avril 2010, elle achète les stations de radio de Corus Québec. En 2011, elle prend contrôle des stations de radio de Corus Québec le 1er février 2011 à la suite de la validation par le CRTC le 20 décembre 2010, et échange l'affiliation des stations de Sherbrooke CKOY-FM 104,5 CKOI, qui devient CJTS-FM Souvenirs Garantis, et CHLT-FM 107,7 Souvenirs Garantis devient CKOY-FM 107,7 CKOI. Le 22 décembre 2011, Astral Media annonce le lancement de Disney Junior et Disney XD sur son réseau Cogeco[4]. En février 2012, Cogeco annonce avoir vendu Cabovisão à un groupe européen[5]. En novembre 2012, Cogeco Câble annonce avoir complété l'acquisition d'Atlantic Broadband[6] En avril 2013, Cogeco Câble annonce avoir complété l'acquisition de PEER1 Network Enterprises[7].

Activité[modifier | modifier le code]

Cogeco câble[modifier | modifier le code]

logo de Cogeco câble

Cogeco est un groupe de télécommunications qui s'est diversifié la radiodiffusion au Québec, et de la câblodistribution au Canada et au Portugal.

La filiale de câblodistribution, Cogeco Câble, est le deuxième plus important câblodistributeur en Ontario et au Québec en termes de clients du service de base. Cogeco Câble fournit environ 2 717 000 unités de service (incluant les services de câble de base, de télévision numérique, d'internet haut débit et de téléphonie) à environ 2 428 000 foyers câblés situé dans les territoires qu'elle dessert. Cogeco Câble se développe pour devenir une importante société de télécommunications grâce aux services de télévision analogique et numérique, d'Internet haute vitesse et de téléphonie qu'elle offre au moyen de ses réseaux de câblodistribution.

Le 29 février 2012 Cogeco câble cède pour un montant de 45 million € sa division portugaise Cabovisão (Televisão por Cabo, S.A.) au groupe européen Altice[8].

Cogeco Diffusion[modifier | modifier le code]

logo de Cogeco diffusion
Article principal : Cogeco Diffusion.

Anciennement Cogeco Radio-Télévision, est l'actionnaire majoritaire du réseau TQS (qui représente neuf stations francophones de télévision au Québec) avant de céder 40 % du capital en 2002. Cogeco Radio-Télévision se désengage totalement du réseau déficitaire en 2008 au profit de Remstar.

Cogeco Radio-Télévision devenu Cogeco Diffusion détient le réseau Rythme FM, qui représente quatre stations de radio au Québec (Montréal, à Québec, en Maurice et en Estrie) ainsi que Le 93,3 à Québec.

En avril 2010, Corus Entertainment inc. annonce la vente de ses stations de radio Corus Québec à Cogeco. Les Stations de Radio de Corus au Québec serons intégré dans Cogeco Diffusion au courant de l'année.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Rythme FM, réseau radiophonique de Cogeco
  • CKOI, réseau de Corus Québec acheté par Cogeco
  • Souvenirs Garantis, réseau de Corus Québec acheté par Cogeco

Liens externes[modifier | modifier le code]