CJMF-FM

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

CJMF-FM

alt=Description de l'image CJMF 933 Cest Quebec.png.
Présentation
Pays Drapeau du Canada Canada
Siège social Québec, Drapeau : Québec Québec
Propriétaire Cogeco diffusion
Slogan FM 93 L'actualité qui vous parle !
Langue Français
Statut radio commerciale privée
Site Web fm93.com
Historique
Création 15 septembre 1979
Diffusion
FM 93,3 MHz
Streaming oui Oui

CJMF-FM, mieux connue sous le nom de FM93 est une station de radio de la ville de Québec, Québec, Canada diffusant à la fréquence 93,3 MHz lancée le 15 septembre 1979. Elle est une propriété du groupe Cogeco diffusion.

Histoire[modifier | modifier le code]

Année 1979[modifier | modifier le code]

C'est le 15 septembre 1979 que CJMF voit le jour et Jean Dumas est le premier à prendre l'antenne de Harmonie 93,3 FM. La première chanson jouée fut Gens du pays de Gilles Vigneault. Le format musical accordé par le CRTC est le « M.O.R. » (Middle of the road).

Années 1980[modifier | modifier le code]

L'année 1982 voit l'arrivée de Claude Thibodeau à CJMF. Thibodeau sera la pierre angulaire du changement de format musical de CJMF avec sa célèbrissime émission Le Trafic Lourd où il se mit à transgresser les lois du CRTC puisque CJMF baignait dans l'encre rouge et puis encore le CRTC venait d'accorder deux autres licences « M.O.R. » (Middle of the road) à CHIK-FM 98,9 et CITF-FM 107,5. Voyant cela Monsieur Thibodeau changea le format musical de la station pour devenir progressivement Rock.

En 1984, alors qu'elle domine le marché radiophonique de Québec, CJMF perd sa licence de radiodiffusion, retirée par le CRTC suite à des plaintes de CHOI-FM et CHRC (Info 800) de même que CFLS 920 Lévis (maintenant CFOM-FM, depuis 1995).

CJMF doit fermer le 31 mars 1984 parce qu'elle ne respecte pas le format « M.O.R. » (Middle of the road) en vigueur à l'époque[1]. Le CRTC redonne à CJMF un permis le 18 août 1984 dans le cadre des audiences pour un permis de « station rock »[2]. Ces audiences eurent lieu le 5 juillet 1984.

En 1986 le CRTC change les formats. Aujourd'hui M.O.R. et Rock se retrouvent sous la catégorie « populaire » du CRTC.[réf. nécessaire]

En 1987, le 93,3 FM bat des records d'auditoire à l'été 1987 avec 573 200 auditeurs, record jamais battu depuis, et détrônant André Arthur le matin.

Années 1990[modifier | modifier le code]

En 1990, l'émission la plus populaire de la seconde moitié des années 1980, Le Zoo, créé par Gilles Parent, Michel Morin et Alain Dumas quitte pour une station compétitrice, CHIK-FM, où elle prend le nom de La Jungle.

Deux ans après le départ des Zooboys (Parent, Dumas et Morin) pour CHIK, les cotes d'écoutes baissent drastiquement. En février 1992, CJMF annonce un retour au format MOR, renomme la station en Radio-Passion pour la fin août de la même année et congédie la plupart de ses animateurs. Ce changement empire la situation de CJMF, baissant l'auditoire à environ 110 000 auditeurs par semaine (BBM 1994). En janvier 1995, CJMF embauche le morning man Robert Gillet, mais les cotes d'écoutes n'augmentent pas comme prévu (145 000 à l'automne 1997), et il faudra attendre l'arrivée de l'animateur le plus écouté en ville, André Arthur, qui passe alors de la station AM CHRC à la bande FM. CJMF remonte rapidement les cotes d'écoutes, dépassant même la barre des 300 000 auditeurs par semaine en 2000 et 2001.

Années 2000[modifier | modifier le code]

En novembre 2001, CJMF congédie son animateur vedette, André Arthur, après qu'il a tenu en ondes, et à répétition, des propos méprisants contre le morning-man de la même station, Robert Gillet, deuxième animateur de CJMF en importance à cette époque. Des rumeurs circulent comme quoi il y aurait eu connivence avec le CRTC. Cogeco aurait plutôt congédié Arthur en retour d'une nouvelle licence radio pour la station CJEC (Rythme FM) 91,9.

Les cotes d'écoutes du 93,3 FM souffrent énormément du départ du « Roi Arthur », leader incontesté des sondages BBM de la région de Québec depuis plus de vingt ans. En 2002, le congédiement de Robert Gillet, accusé (puis condamné) dans une affaire de prostitution juvénile (l'affaire Scorpion) précipite la chute de la station, dont l'auditoire est supplanté en nombre par celui de CHOI-FM, en pleine ascension depuis quelques années.

La station peine à se relever dans les années suivantes et fait quelques choix de programmation jugés douteux, notamment l'embauche d'Andrée Boucher, ancienne mairesse de Sainte-Foy (devenue mairesse de la Ville de Québec, décédée le 24 août en plein mandat). Le 93,3 FM procède ensuite à un ménage, changeant l'orientation de la station.

Années 2010: "C'est Québec"[modifier | modifier le code]

Animateurs[modifier | modifier le code]

Actuels[modifier | modifier le code]

  • Sylvain Bouchard, (Bouchard en parle)
  • Josey Arsenault, (Le monde de Josey)
  • Gilles Parent, (Parent - le retour)
  • Dany Poulin, (L'avant-match)
  • Nathalie Normandeau (Normandeau, Duhaimes le midi)
  • Eric Duhaimes (Normandeau, Duhaimes le midi)
  • Bernard Laberge (Berni on the rock)
  • Yves Landry (Boucard en parle)
  • Myriam Ségal (Que Québec se lève!)

Animateurs réseau[modifier | modifier le code]

(révision: hiver 2014)

Anciens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]