Club de Budapest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Club de Budapest
Image illustrative de l'article Club de Budapest

Création 1993
Type Association internationale
Secrétariat
international
Drapeau de la Hongrie Budapest
Langue(s) Anglais
Personne(s) clé(s) Ervin László
Site web http://www.clubofbudapest.org/

Fondé en 1993, le Club de Budapest est une association informelle internationale consacrée à l'élaboration d'une nouvelle façon de penser et une nouvelle éthique qui aideront à résoudre les problèmes sociaux, politiques, économiques et des défis écologiques du 21e siècle[1].

Historique[modifier | modifier le code]

L'idée de créer le Club de Budapest est venue lors des conversations entre Aurelio Peccei, le cofondateur et premier Président du Club de Rome, et Ervin Laszlo, membre de ce dernier et maintenant président du Club de Budapest. Le Club de Rome étant constitué de personnalités de très haut niveau des domaines scientifiques, politiques et des affaires, le but était d'instituer un club annexe pour équilibrer la pensée rationnelle dans ce domaine avec l'aspect intuitif qu'apporte la créativité dans les arts, dans la littérature, et dans la spiritualité, en impliquant quelques-uns des esprits les plus connus et les plus créatifs de notre temps[2].

Mission[modifier | modifier le code]

« Le Club de Budapest est une association informelle de personnes créatives dans différents domaines de l’art, la littérature et de la spiritualité. Il se consacre à la proposition que c’est seulement en nous changeant nous-mêmes que nous pouvons changer le monde – et que pour nous changer nous-mêmes nous avons besoin de ce genre de pénétration et de perception que l’art, la littérature et les domaines spirituels peuvent le mieux procurer », explique Ervin Laszlo[3], fondateur du Club de Budapest.

La philosophie du Club de Budapest est basée sur la constatation que les énormes défis auxquels l'humanité doit actuellement faire face ne peuvent être surmontés que par le développement d'une conscience culturelle globale[4]. Sa mission est d'être un catalyseur pour la transformation en un monde durable[5].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le Président du Club de Budapest est Ervin Laszlo. L'organe exécutif est le Conseil d'administration. Le Club est composé de membres d'honneurs (dont certains sont également membres du Club de Rome), et des membres créatifs, issus du monde de l'art, du cinéma, de la politique, de la philosophie, de l'économie, etc.[6].

Le Club de Budapest a actuellement des branches nationales en[7] : Autriche, Brésil, Canada[8], Chine, France[9], Allemagne[10], Hawaii, Hongrie, Inde, Italie[11], Japon, Mexique, Samoa, Suisse, Turquie, États-Unis[12], et Venezuela.

Le Club de Budapest France organise trois ou quatre fois par an depuis une dizaine d’années, des journées et des soirées sur des thématiques[13] qui lui tiennent à cœur, correspondant aux valeurs qu'il souhaite partager, avec des intervenants spécialistes comme Patrick Viveret, Edgar Morinetc.[14].

Prix décernés par le Club de Budapest[modifier | modifier le code]

Au début de son existence, le Club de Budapest a émis une série de récompenses : soit de 1996 à 2004.

Le Prix Conscience Planétaire a été, décerné à des personnalités pour leurs exemples remarquables de Conscience globale dans l'action[15].

Le prix Changer le monde - Prix de la Meilleure Pratique a pour but de promouvoir les projets innovants utilisant les meilleures pratiques dans le monde concernant, entre autres, le développement durable :

  • par la mise en pratique des critères de l'Agenda 21 sur les plans social et écologique d'une manière particulièrement innovante, exemplaire, efficace et intégrale.
  • en disposant d'un potentiel particulier pour lancer le processus fondamental de changement vers un monde responsable et axé vers un mode de pensée gagnant-gagnant ;
  • tout en ayant un potentiel implicite d'application dans des domaines différents[16],[17].

Actions dans le monde[modifier | modifier le code]

Le Club de Budapest organise des sommets et des conférences dans le monde entier, et soutient les initiatives innovantes et bénéfiques pour l'humanité et le devenir de la planète, tout en étant dans l'état d'esprit de la Théorie intégrale, projets pour lesquels le Club de Budapest a décerné différents prix.

Le Club de Budapest est membre fondateur du Plan Marshall Global, dont le but est d'améliorer le cadre contraignant de l'économie mondiale, afin d'harmoniser l'économie avec l'environnement, la société et la culture en harmonie[18].

En 2007, le Club de Budapest, créée sa plate-forme opérationnelle, à travers le réseau mondial WorldShift Network[19] qui retrace, se connecte et encourage toutes les associations et les particuliers, travaillant honnêtement et de façon durable à déplacer la tendance mortelle du changement global actuel dans une direction favorisant l'efficacité politique au sein de la société civile. Il est animé par les capacités humaines que sont la conscience de soi, la compassion et la sagesse. Ainsi, le Réseau WorldShift est prête à aider en donnant naissance à une nouvelle culture mondiale, profondément imprégnée par l'esprit, pour une évolution de la conscience planétaire, inspirée par l'amour, la préservation et la promotion de la vie[20].

En 2009, le Club de Budapest formule une Déclaration d'État d'urgence mondial[21], adoptée dans le cadre d'une consultation d'urgence mondiale, attire l'attention sur la réalité de la crise, et invite toutes les personnes responsables et les organisations à approuver le présent projet, pour réunir la conscience, la créativité, et la volonté de prendre des mesures pour y faire face[22].

En juin 2010, le réseau social WorldShift 2012, qui s'est donné comme défi de cocréer les fondations d'un monde pacifique, juste et durable d'ici à la fin de 2012. Ce mouvement organise un sommet au Canada du 24 au 27 juin 2010, en parallèle du Sommet du G20 à Toronto, afin de préparer une vingtaine d'axes d'évolution possibles[23].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rapport : You Can Change the World: The Global Citizen's Handbook for Living on Planet Earth: A Report of the Club of Budapest (Select Books, 2003)
  • Les Défis du Troisième Millénaire, un livre d'Ervin Laszlo, Président du Club de Budapest, présenté par Peter Ustinov, postface d'Edgar Morin, membres d'honneur du Club de Budapest. Editions Village Mondial, Paris, 1997, 160 Pages. ISBN 2 84211 029 3. Titre original: Third Millenium : The Challenge and The Vision

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]