Patrick Viveret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patrick Viveret en 2013.

Patrick Viveret, né en 1948, a été conseiller référendaire à la Cour des Comptes, philosophe[1] et essayiste altermondialiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Patrick Viveret en 2008.

Patrick Viveret est titulaire d'une licence et du Capes de philosophie et d'un doctorat de l'Institut d'études politiques de Paris. Chargé sous le gouvernement Jospin par le secrétaire d'État à l'économie solidaire d'une mission visant à redéfinir les indicateurs de richesse, il est l'auteur du rapport Reconsidérer la Richesse[2] (ed de l'Aube) et de livres comme Pourquoi ça ne va pas plus mal? (Fayard) dans lequel il établit la distinction entre « coopérateurs ludiques » et « guerriers puritains »[3]. Animateur de la JEC (Jeunesse étudiante chrétienne) dans le cadre du mouvement du christianisme social des années soixante, il rejoindra le PSU après 1968, puis le Parti socialiste et sera le rédacteur en chef des revues Faire puis Intervention qui s'inscrivent dans la tradition d'un socialisme démocratique et autogestionnaire. Chargé par Michel Rocard d'une mission sur l'évaluation des politiques publiques en France il est nommé conseiller référendaire à la Cour des comptes en 1990. Il fut également rédacteur en chef de la revue Transversales Science Culture entre 1992 et 1996 puis directeur du Centre international Pierre Mendès France (CIPMF). Actif dans les mouvements altermondialistes, il a participé en 2001 à Porto Alegre au premier Forum social mondial et collabore régulièrement au journal Le Monde diplomatique. Il est actuellement chroniqueur pour la revue Territoires.

Parallèlement à ces activités, il est chargé par Guy Hascoët (secrétaire d'État à l'Économie solidaire du gouvernement Jospin), de diriger la mission Nouveaux facteurs de richesse (2001-2004), qui accouchera d'un rapport. Un livre destiné à un plus grand public en sera extrait : Reconsidérer la richesse, inspiré notamment du livre de Dominique Méda : Qu'est-ce que la richesse? (Aubier, 1999).

Il est aussi à l'origine de la Monnaie complémentaire Sol, dont trois expérimentations (au Nord-Pas-de-Calais, en Île-de-France et en Bretagne) ont été mises à jour en mars 2006. Patrick Viveret est le cofondateur des rencontres internationales « Dialogues en Humanité »[4]. Il est également animateur de l'association L'observatoire de la décision publique.

Ses domaines d'intérêt sont la philosophie politique, l'économie, la comptabilité, les mouvements associatifs et des alternatives au développement non durable, telles qu'une « sobriété heureuse » démocratiquement débattue et choisie ou des « politiques publiques de mieux-être ».

En septembre 2008, il participe au forum de Grenoble, « Un nouveau monde ! Mondialisation, Environnement, Europe »[5]. Il y évoque en particulier un thème récurrent chez lui[6] : de nouvelles formes de rapport au pouvoir[7].

En octobre 2010, il prononce la conférence d'ouverture[8] du salon horizon vert de Villeneuve-sur-Lot sur le thème « Capitalisme vert ou sobriété heureuse »[9].

En décembre 2011, il participe à la journée "Action collective et développement durable : comment favoriser l'implication citoyenne et la coopération entre acteurs pour la réalisation d'objectifs partagés ?"[10] à Dijon.

En 2012, il participe à la fondation du Collectif Roosevelt 2012 [11](qui propose une analyse originale des causes de la crise du système et des réformes économiques, sociales et écologiques) avec Stéphane Hessel, Edgar Morin, Curtis Roosevelt (petit fils du président Franklin D. Roosevelt), Michel Rocard, Pierre Larrouturou.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Attention Illich, éditions du Cerf, 1976
  • Pour une nouvelle culture politique (en collaboration avec Pierre Rosenvallon), Seuil, 1978
  • Évaluer les politiques et les actions publiques, la Documentation Française, 1990
  • Démocratie, passions, frontières, éditions Charles Léopold Mayer, 1995
  • Reconsidérer la Richesse (éditions de l'Aube)[12], réalisé en janvier 2002 à la demande de Guy Hascoët, secrétaire d’État à l’économie solidaire. (poche 2010 (ISBN 978-2-8159-0065-2))
  • Pourquoi ça ne va pas plus mal ?, Éditions Fayard, 2005
  • Pour un nouvel imaginaire politique, ouvrage collectif (Edgar Morin, Christian Losson, Mireille Delmas-Marty, Patrick Viveret), Éditions Fayard, 2006
  • PIB, la richesse est ailleurs, Patrick Viveret rédacteur en chef du numéro 74 de la revue Interdépendances, juillet 2009
  • De la convivialité, Dialogues sur la société conviviale à venir, ouvrage collectif (Alain Caillé, Marc Humbert, Serge Latouche, Patrick Viveret), éditions La Découverte, janvier 2011 (ISBN 978-2-7071-6714-9)
  • La Cause Humaine, du bon usage de la fin d'un monde, Editions Les Liens qui Libèrent, mai 2012

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laurence Roland, Patrick Viveret, l'optimisme volontaire, in Financité Magazine, décembre 2007, p. 16

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • La sobriété heureuse ; conférence de 95 minutes, de Patrick Viveret, pour l'Université de tous les savoirs ; 5 juin 2009 (dans le cycle : Développement durable, la croissance verte : comment ?) [vidéo]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « produit intérieur doux », Politis,‎ (consulté le ) : « Le Collectif richesses s’était mobilisé autour du rapport Reconsidérer la richesse, rédigé en 2002 par Patrick Viveret, philosophe et conseiller à la Cour des comptes. »
  2. Rapport « Reconsidérer la richesse » [PDF]
  3. Conférence-débat de Patrick Viveret au Festival du Vent de Calvi en novembre 2007, détaillant notamment la distinction entre « coopérateurs ludiques » et « guerriers puritains ».
  4. Dialogues en Humanité, Groupe de travail sur la question humaine
  5. Débat entre Patrick Viveret et Enki Bilal sur le thème « Mondialisation : vers un repli identitaire ? »
  6. « Le Grenelle de l’environnement » dans Terre à terre, émission de la radio France Culture
  7. « Communication & Pouvoir » de Marshall Rosenberg, préface de Patrick Viveret et Isabelle Desplats
  8. Programme de la conférence « Capitalisme vert ou sobriété heureuse »
  9. « Capitalisme vert ou sobriété heureuse » - 4 min, extrait de la vidéo de deux heures de la conférence [vidéo]
  10. [http://www.alterre-bourgogne.fr/dossiers-thematiques/action-collective-et-developpement-durable.html Détail de la journée "Action collective et développement durable"
  11. Collectif Roosevelt, site officiel
  12. Cf. un compte-rendu de lecture in Revue Développement durable et territoires

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]