Client de messagerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Client mail)
Aller à : navigation, rechercher

Un client de messagerie est un logiciel qui sert à lire et envoyer des courriers électroniques. Ce sont en général des clients lourds mais il existe aussi des applications Web (les webmails) qui offrent les mêmes fonctionnalités.

La caractéristique essentielle de tous ces logiciels est de permettre d'accéder à la boite de courriers électroniques d'un utilisateur.

Les clients de messagerie les plus connus sont : Microsoft Outlook, Mozilla Thunderbird, Evolution (Novell), Mail (Apple), Lotus Notes (IBM), Opera Mail.

D’autres appellations couramment utilisées sont : « logiciel de messagerie », « client de courrier électronique », « client courriel », « courrielleur », « client e-mail », ou « MUA » (abréviation de l’anglais Mail User Agent).

Historique[modifier | modifier le code]

Jusqu’en 2004, les clients mail « lourds » (logiciels installés sur le poste informatique) permettaient un stockage des messages en local, une absence de publicité, et une interface plus rapide que les webmail de l’époque. Mais la sortie de Gmail, offrant des fonctions habituellement réservés aux clients lourds et l’alignement progressif de ses concurrents a diminué la part d’utilisation des clients lourds. De plus ceux-ci évoluent peu, car les mises à jour ne peuvent se faire que de manière cyclique,[réf. nécessaire] et même dans les entreprises on commence à se diriger vers les applications web, beaucoup plus souples et évolutives, et souvent plus sûres en termes de conservation des données. En effet un client de messagerie lourd est tributaire de la bonne santé du disque dur de l'utilisateur,[réf. nécessaire] et en cas de crash, les données peuvent être perdues, tandis qu'un accès en IMAP (principalement par des clients légers) garantit en général que les données sont dupliquées côté serveur et donc à l'abri des risques de panne.

Description technique[modifier | modifier le code]

Réception du courrier[modifier | modifier le code]

À l'origine les clients de messagerie n'avaient besoin de connaitre aucun protocole de communication pour fonctionner. En effet sur les systèmes UNIX, le programme mail (ou mailx) récupère le courrier dans un fichier au format Mbox et l'envoie par l'intermédiaire de la commande sendmail[1]. Dans ce cas, le serveur de messagerie électronique dont dépend l'utilisateur délivre le courrier directement dans sa boite dans le format correspondant.

Cependant de nombreux clients utilisent des protocoles standardisés pour communiquer avec les serveurs.

La réception du courrier se fait soit grâce au protocole Post Office Protocol (POP)[2] ou par le protocole Internet Message Access Protocol (IMAP)[3]. Dans le cas de POP, le courrier est transféré du serveur vers la machine cliente et est, en général, effacé du serveur. Le protocole IMAP, au contraire, permet une synchronisation du courrier entre le client et le serveur.

En plus de ces mécanismes standards disponibles dans tous les logiciels de courrier électronique clients et serveur, il existe des mécanismes d'échange spécifiques à certains système. Par exemple, MAPI est une API propriétaire de Microsoft, utilisés dans certains environnements Windows (par exemple Microsoft Outlook) pour communiquer avec des serveurs de messagerie de type Microsoft Exchange.

Format des messages[modifier | modifier le code]

Le format des messages est décrit essentiellement par le RFC 5322[4]. Il comporte un entête indiquant l'expéditeur, le destinataire, le sujet, la date et d'autres informations utiles pour le traitement du message. L'entête est suivi du corps du message. Le format des messages a été étendu grâce au standard MIME. Il permet d'inclure dans le corps du message des textes en divers encodages (pour les langues non européennes par exemple) et des pièces jointes.

Autres fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Les clients de messagerie proposent souvent un éditeur de texte intégré, bien que cette fonctionnalité puisse être déléguée à un éditeur de texte externe[5].

Les clients permettent de gérer un carnet d'adresses. Ce carnet peut être relié à un annuaire, par exemple un annuaire X500 ou LDAP.

Sécurité[modifier | modifier le code]

Virus[modifier | modifier le code]

La messagerie électronique est un moyen de propagation des virus informatique[6].

Chiffrement[modifier | modifier le code]

Les messages transitent en clair sur les réseaux. Pour assurer la confidentialité de la transmission des messages, il faut utiliser le chiffrement. Il existe deux niveaux de protections : le niveau protocolaire et le chiffrement du contenu des messages[7].

Les protocoles mis en jeu (SMTP, POP et IMAP) permettent tous de chiffrer les connexions [8]. Ce chiffrement assure que le message ne pourra pas être lu pendant l'envoi ou de la réception. Mais le message sera stocké en clair dans la boite du destinataire et sur les zones de stockage temporaire de tous les serveurs de messagerie qui auront participé au transport.

Pour assurer une complète confidentialité, il faut chiffrer le contenu du message lui-même de façon à ce qu'il ne soit lisible que par le destinataire. Parmi les solutions possibles, on trouvera S/MIME et PGP basés sur la cryptographie asymétrique.

Liste de clients de messagerie[modifier | modifier le code]

Nom Licence Détails Plate-forme
Alpine Licence Apache En mode console Unix/Linux, Mac OS X, Microsoft Windows
Balsa GNU GPL GNOME, X11 Unix/Linux, Mac OS X
The Bat! Shareware Microsoft Windows
Becky! Internet Mail Shareware Microsoft Windows
Bloomba Microsoft Windows
Brightmail Microsoft Windows
ContactOffice Linux/Unix,Solaris,Microsoft Windows,Mac OS
Claws Mail GNU GPL X11/GTK+ 2, Fork de Sylpheed Cygwin, FreeBSD, Linux, Microsoft Windows, NetBSD, Solaris
Datula Microsoft Windows
Delta Mail Microsoft Windows
Dreammail Freeware Version originale en chinois Microsoft Windows
EdMax Microsoft Windows
Elm GNU GPL console Unix/Linux
Elmo GNU GPL console Unix/Linux
Microsoft Entourage Propriétaire Mac OS
Eudora Mac OS, Microsoft Windows, Palm OS
Eureka Email Microsoft Windows
Novell Evolution GNU GPL Remplace aisément "Outlook" sous license GNU/GPL - Gratuit Unix/Linux, Mac OS X
Foxmail Freeware Microsoft Windows
Gaston Shareware Microsoft Windows
Gaucho Microsoft Windows
Gnus GNU GPL Unix/Linux, Mac OS, Microsoft Windows
Novell GroupWise courriel, groupware, messagerie instantanée Microsoft Windows, Mac OS, Linux
GyazMail Shareware Mac OS X
IncrediMail version gratuite avec publicité IncrediMail Ltd Microsoft Windows
KMail GNU GPL KDE, X11 Unix/Linux, Mac OS X
Libremail licence libre moins juridique que la GPL Mode texte, un fichier par courriel Unix/Linux
Mail Propriétaire (Fourni avec Mac OS X) Mac OS X
M2 Freeware Le client de la suite web Opera Mac OS, Microsoft Windows, Unix/Linux
MailPeek Freeware Un client lourd très léger (250kb) [1] Microsoft Windows|
MailSmith Shareware Mac OS X
MacBiff notificateur d’email, PowerPC Mac OS X
Mulberry Licence Apache Client courrier orienté IMAP, agenda. Mac OS, Microsoft Windows, Unix/Linux
Mutt GNU GPL console Unix/Linux/win32/Mac OS X
Mh-e GNU GPL console (emacs) Unix/Linux/Mac OS X
msh GNU GPL console (nmh) Unix/Linux/Mac OS X
NetMail Microsoft Windows
IBM Notes Licence propriétaire d'IBM Client courrier, news, Groupware, navigateur Microsoft Windows/Unix/Linux/Mac OS
nPOP Microsoft Windows
nPOPQ Microsoft Windows
Nuvista Email Microsoft Windows
Opolis Secure Mail Freeware Opolis Mail Client Mac OS, Microsoft Windows
Outlook Propriétaire courriel, gestionnaire information personnel Mac OS, Microsoft Windows
Outlook Express, Windows Mail, Windows Live Mail Propriétaire Fourni avec Windows puis inclus dans Windows Live Mac OS, Microsoft Windows
Palm VersaMail Fourni de série sur les PDA Tungsten et Zire Palm OS
Pegasus Mail Freeware Microsoft Windows
Pine email client En mode console Unix/Linux, Mac OS X, Microsoft Windows
PlexMailer Microsoft Windows
PocoMail Shareware Microsoft Windows
PopMonitor notificateur d’email, PowerPC Mac OS X
Pocket Outlook Pocket PC
Blueprint PMMail Microsoft Windows
si.Mail GNU GPL X11 Microsoft Windows
SOGo GNU GPL Groupware avec fonctionnalités web, calqué sur Mozilla Thunderbird Unix/Linux, Microsoft Windows, MacOS X
Sylpheed (GNU GPL) X11 Unix/Linux, Microsoft Windows
TuruKame Mail Microsoft Windows
Visual Mail Microsoft Windows
VSMail Client Microsoft Windows|
WeMail32 Microsoft Windows
WinBiff Microsoft Windows
WinMail Microsoft Windows
Zimbra Desktop Open Source Remplace Outlook en Open Source Mac OS, Microsoft Windows, Unix/Linux
Clients liés à Mozilla
Mozilla Application Suite MPL Client de courriel intégré à cette suite web (abandonné) Mac OS, Microsoft Windows, Unix/Linux
SeaMonkey MPL Reprise de la suite Mozilla, suite internet complète Mac OS, Microsoft Windows, Unix/Linux
Netscape Navigator Freeware Abandonné Mac OS, Microsoft Windows, Unix/Linux
Thunderbird Licence MPL Client courrier et news, successeur de Mozilla Application Suite Mac OS, Microsoft Windows, Unix/Linux
IceDove GNU GPL Version GNU GPL de Thunderbird Unix/Linux

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Le manuel de mail sous Linux et (en) Le manuel de mailx sous AIX
  2. (en) RFC 1939 (1996), Post Office Protocol - Version 3
  3. (en) RFC 3501 (2003), INTERNET MESSAGE ACCESS PROTOCOL - VERSION 4rev1
  4. (en) RFC 5322 (2008), Internet Message Format
  5. (en) Histoire du projet Pine de l'université de Washington
  6. (fr) Rappel sur les virus de messagerie et Virus sur le portail de la sécurité informatique
  7. (fr) Les protocoles de messagerie : SMTP, POP et IMAP
  8. (en) RFC 3207 (2002), SMTP Service Extension for Secure SMTP over Transport Layer Security, (en) RFC 2595 (1999), Using TLS with IMAP, POP3 and ACAP.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]