Mozilla Thunderbird

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thunderbird.

Mozilla Thunderbird
Image illustrative de l'article Mozilla Thunderbird
Logo

Mozilla Thunderbird 17.0
Mozilla Thunderbird 17.0

Développeur Mozilla Corporation
Dernière version 31.0 (22 juillet 2014) [+/-]
Environnements Multiplate-forme
Langues Multilingue
Type Client de messagerie
Licences Licences libres :
MPL/GPL/LGPL (tri-licence)
Site web mozilla.org/fr/thunderbird/

Mozilla Thunderbird (moˈzɪla ˈθʌndəbɜːrd) est un client de messagerie libre distribué gratuitement par la Fondation Mozilla et issu du Projet Mozilla. Le projet, uniquement consacré au courrier électronique, aux groupes de discussion et aux flux RSS et Atom, se veut plus léger et plus rapide que la Suite Mozilla. Tout comme Firefox, Thunderbird est basé sur le moteur Gecko et dispose d'une interface en XUL, ce qui lui permet de fonctionner sur diverses plates-formes. Il est également « extensible », c'est-à-dire qu'il peut facilement recevoir de nouvelles fonctionnalités par l'ajout d'extensions.

Thunderbird est distribué sous les licences MPL (Mozilla Public License) et MPL/GNU GPL/GNU LGPL (tri-licence), permettant au logiciel d'être disponible sur la plupart des systèmes d'exploitation.

La dernière version du logiciel est disponible dans 55 langues[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Histoire du logiciel[modifier | modifier le code]

Originellement nommé « Minotaur » (à l'époque où Firefox s'appelait « Phoenix »), le projet n'eut tout d'abord que peu de succès. Ce n'est que progressivement, à un rythme beaucoup moins rapide que Firefox, qu'il étend sa couverture. Le 14 avril 2003, « Minotaur » devient Mozilla Thunderbird.

Un travail important sur Thunderbird reprit avec l'annonce que depuis la version 1.5, la Suite Mozilla serait désormais gérée de façon différente, en travaillant de manière séparée sur chaque logiciel, qui serait ensuite intégré à la Suite Mozilla.

Cette nouvelle approche du Projet Mozilla contraste avec l'approche « tout-en-un » adopté précédemment, et devait amener à plus d'efficacité et de facilité dans la maintenance du code source, ainsi que la possibilité d'utiliser non plus la Suite Mozilla, mais seulement ses alternatives comme Firefox ou Thunderbird. La Suite Mozilla intégrée disparaît de la liste des produits officiels Mozilla mais continue d'exister sous la forme d'un projet communautaire soutenu par la Fondation Mozilla sous le nom SeaMonkey.

Le 25 juillet 2007, Mitchell Baker, présidente de la Fondation Mozilla, évoque sur son blog les problèmes que rencontre l'équipe Thunderbird à exister au sein de la fondation face au projet Firefox qui accapare la majeure partie des ressources disponibles. Son souhait est donc de trouver un moyen de protéger la communauté Thunderbird de l'asphyxie en la désolidarisant de la fondation. Scott Mc Gregor et David Bienvenu, responsables du projet, affirment sur leurs blogs respectifs leur accord avec le point de vue de Mitchell Baker. Leur préférence de gestion allant vers un mode de management du projet tel que celui adopté pour SeaMonkey, à savoir un hébergement du projet dans l'infrastructure de la fondation mais sans ressources financières et humaines de la part de cette dernière.

Finalement, Mitchell Baker tranche pour la création en septembre 2007 d'une filiale à la Fondation Mozilla nommée MailCo qui sera dotée d'un responsable et de ressources humaines et financières propres. La création de la nouvelle entité s'accompagne d'une enveloppe de trois millions de dollars US. Le responsable de MailCo, David Ascher, était précédemment directeur technique dans la société ActiveState et était déjà un contributeur actif au sein de la fondation. Scott McGregor et David Bienvenu annoncent sur leurs blogs leur démission fin septembre 2007 afin de créer leur propre affaire.

Historique des sorties[modifier | modifier le code]

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Thunderbird est un client de messagerie, ainsi qu'un lecteur de groupe de nouvelles par Usenet et par RSS, qui se veut simple à utiliser. Des fonctionnalités additionnelles sont disponibles par l'intermédiaire d'extensions.

Gestion des messages[modifier | modifier le code]

Thunderbird peut gérer plusieurs comptes de courriel et de groupe de nouvelles. D'autres fonctionnalités sont la recherche rapide de messages, le filtrage de messages, les groupements de messages ainsi que la gestion d'étiquettes (labels) utiles pour gérer et rechercher des messages.

Filtre de pourriel[modifier | modifier le code]

Thunderbird peut filtrer et supprimer le pourriel, grâce à différentes fonctionnalités comme la méthode bayesienne d'apprentissage. Il sait également reconnaître les pourriels détectés par SpamAssassin et SpamPal.

Envoi de pièces jointes volumineuses[modifier | modifier le code]

Filelink permet de déposer des fichiers à un service de stockage en ligne et l'envoi d'un lien pointant sur les fichiers dans les courriels. Cette fonctionnalité permet de contourner les limitations de taille des pièces jointes. Mozilla Thunderbird est en partenariat avec le service YouSendIt pour supporter la fonctionnalité Filelink. D'autres partenariats sont prévus dans un futur proche. Il est possible pour les utilisateurs d'Ubuntu de créer un compte Ubuntu One qui leur permet de déposer gratuitement des fichiers jusqu'à 5 Go, et de les partager facilement avec leurs contacts grâce à Thunderbird.

Adresse courriel personnalisée[modifier | modifier le code]

En partenariat avec Gandi et Hover, Thunderbird permet d'avoir une adresse de courriel personnalisée. Exemple : prénom@nom.fr

Personnalisation et extension[modifier | modifier le code]

Mozilla Thunderbird peut être personnalisé via 3 mécanismes : la personnalisation de l'apparence au moyen de thèmes, l'ajout de fonctionnalités au moyen d'extensions et la configuration des fonctionnalités[2].

Extensions (modules complémentaires)[modifier | modifier le code]

Le système des extensions[3] permet l'addition de nouvelles fonctionnalités. Ces extensions peuvent être téléchargées sur le site des modules complémentaires de la fondation Mozilla.

Thèmes (apparence)[modifier | modifier le code]

Thunderbird permet aussi l'ajout de thèmes[4] pour changer son apparence, téléchargeables sur le même site. Les thèmes sont constitués de simples feuilles de styles CSS et de fichiers images.

Standards[modifier | modifier le code]

Thunderbird supporte nativement les principaux standards de la communication électronique:

  • Lecture et écriture de courriers au format texte et/ou HTML
  • Protocoles POP et IMAP pour la réception des messages, SMTP pour l'envoi
  • Consultation des annuaires LDAP
  • Support des signatures et des cartes de visites vCard
  • Lecture de groupes de nouvelles et blogs grâce aux protocoles Usenet et RSS

D'autres fonctions plus avancées sont prises en charge par des extensions:

Systèmes d'exploitation compatibles[modifier | modifier le code]

Mozilla Thunderbird fonctionne sur plusieurs plates-formes. Officiellement, le logiciel est maintenu pour les systèmes suivants par Mozilla, à la fois en 32bits et en 64bits :

Étant donné que Mozilla Thunderbird est un logiciel code source libre, il est possible de le porter vers d'autres plates-formes. Une version Sun Solaris est ainsi également disponible, mais non officiellement prise en charge par Mozilla.

Sécurité[modifier | modifier le code]

Thunderbird offre des fonctions de sécurité évoluées convenant aux entreprises et aux gouvernements telles que les connexions SSL / TLS (Transport Layer Security) vers les serveurs IMAP (Internet Message Access Protocol) et SMTP (Simple Mail Transfer Protocol). Il offre également un support natif pour S/MIME, un standard permettant de sécuriser le courrier électronique (signature numérique et cryptage des messages en utilisant les certificats de signature de l'émetteur et du récepteur). D'autres fonctions de sécurité peuvent être ajoutées à Thunderbird grâce à des extensions. Parmi celles-ci, Enigmail offre des fonctions de signature et de chiffrement/déchiffrement PGP.

L'armée française via sa branche de gendarmerie a contribué à l'élaboration de code de sécurité pour la version 3 de Thunderbird[5]. Ce travail a permis de qualifier le produit pour une présentation à l'OTAN [6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Page de téléchargement de Thunderbird
  2. Voir le document Installer et bien configurer Thunderbird sur Wikibooks.
  3. Aussi appelées Modules complémentaires.
  4. Depuis la version 5 les Thèmes sont appelés Apparence.
  5. « L'armée française a contribué à Thunderbird 3 », Génération Nouvelles Technologies,‎ 10 décembre 2009
  6. French Military Donated Code to Mozilla Thunderbird pcmag.com décembre 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sites officiels :

Aide et communauté francophone :