Chuck Rayner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Rayner

Description de cette image, également commentée ci-après

Rayner dans l'uniforme des Rangers de New York

Surnom(s) Charlie, Chuck
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 11 août 1920,
Sutherland (Canada)
Mort le 5 octobre 2002,
Langley (Canada)
Entraîneur décédé
A entraîné Flyers d'Edmonton (WHL)
Activité 1962 – 1963
Joueur décédé
Position Gardien de but
Attrapait de la gauche
A joué pour Americans de New York (LNH)
Indians de Springfield (LAH)
Americans de Brooklyn (LNH)
Rangers de New York (LNH)
Ramblers de New Haven (LAH)
Quakers de Saskatoon (WHL)
Maple Leafs de Nelson (WIHL)
Carrière pro. 1940 – 1956

Temple de la renommée : 1973

Claude Earl Rayner (né le 11 août 1920 à Sutherland dans la Saskatchewan au Canada - mort le 5 octobre 2002 à Langley) est un entraîneur et un joueur professionnel canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste de gardien de but.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rayner débute en junior avec les Wesleys de Saskatoon. Il joue ensuite les Thistles de Kenora avec lesquels il dispute la Coupe Memorial en 1940, finale perdue face aux Generals d'Oshawa. Pour la saison 1940-1941, il rejoint les Americans de New York dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il interrompt sa carrière en 1942 pour s'enrôler dans la Marine Canadienne lors de la Seconde Guerre mondiale. En 1945, il est de retour dans la LNH avec les Rangers de New York, les Americans ayant stoppé leurs activités en 1942 après être devenus l'espace d'une saison les Americans de Brooklyn. Il passe huit saisons avec les Rangers au cours desquelles il est nommé à trois reprises, en 1949, 1950 et 1951 dans la deuxième équipe des étoiles[1]. En 1950, il parvient en finale de la Coupe Stanley mais ne peut empêcher les Red Wings de Détroit, meilleure équipe de la saison régulière, de remporter leur quatrième titre. Il est cependant récompensé à titre individuel et remporte le trophée Hart du meilleur joueur de la saison[2]. Il termine sa carrière dans la LNH en 1953 en hockey puis sa carrière professionnelle trois ans plus tard.

En 1962, il devient entraîneur des Flyers d'Edmonton dans la Western Hockey League mais l'expérience ne dure qu'une saison alors que l'équipe ne remporte que 24 de ses 70 matchs[3].

Il est intronisé au temple de la renommée du hockey en 1973 en hockey[4]. Il meurt d'une attaque cardiaque à son domicile le 5 octobre 2002[5].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires[6]
 PJ  V   D   N   Bl Moy  PJ  V   D   Bl Moy
1936-37 Wesleys de Saskatoon N-SJHL 3 3 0 0 1,33
Coupe Memorial 9 7 2 2 2,18
1937-38 Thistles de Kenora LHJM 22 0 4,58
1938-39 Thistles de Kenora LHJM 22 0 2,84
1939-40 Thistles de Kenora LHJM 24 15 5 4 1 2,68 9 0 2,00
1940-41 Americans de New York LNH 12 2 7 3 0 3,42
1940-41 Indians de Springfield LAH 37 17 13 6 6 2,29
1941-42 Americans de Brooklyn LNH 36 13 21 2 1 3,47
1941-42 Indians de Springfield LAH 1 1 0 0 0 4,00
1942-43 Victoria Navy NNDHL 12 1 3,25 6 2 4 0 4,70
1943-44 Victoria Navy PCHL 18 1 2,89 2 1 1 0 2,77
Halifax RCAF HCHL
Coupe Allan 2 1 1 0 2,77
1944-45 Ne joue pas    
1945-46 Rangers de New York LNH 40 12 21 7 1 3,76
1946-47 Rangers de New York LNH 58 22 30 6 5 5,10
1947-48 Rangers de New York LNH 12 4 7 0 0 3,65 6 2 4 0 2,83
1947-48 Ramblers de New Haven LAH 15 7 6 2 0 2,67
1948-49 Rangers de New York LNH 58 16 31 11 7 2,90
1949-50 Rangers de New York LNH 69 28 30 11 6 2,62 12 7 5 1 2,25
1950-51 Rangers de New York LNH 66 19 28 19 2 2,85
1951-52 Rangers de New York LNH 53 18 25 10 2 3,00
1952-53 Rangers de New York LNH 20 4 8 8 1 2,90
1953-54 Quakers de Saskatoon WHL 68 31 28 9 6 3,10 6 2 4 1 3,83
1954-55 Maple Leafs de Nelson WIHL 2 0 2,00 1 1 0 0 2,00
1955-56 Maple Leafs de Nelson WIHL 6 0 3,00
Totaux LNH 424 138 208 77 25 5,10 18 9 9 1 2,43

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dans « Official Guide & Record Book / 2010 », page 234.
  2. Dans « Official Guide & Record Book / 2010 », page 215.
  3. (en) Statistiques de Rayner sur le site http://www.hockeydb.com.
  4. Dans « Official Guide & Record Book / 2010 », page 239.
  5. (en) « Chuck Rayner, 82, Star Goalie for Rangers », sur www.nytimes.com, The New York Times (consulté le 24 novembre 2010).
  6. (en) Fiche de carrière sur http://www.legendsofhockey.net.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]