Championnat de France de football féminin 2011-2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division 1
2011-2012

Généralités
Sport Football féminin
Organisateur(s) FFF
Édition 38e
Lieu Drapeau : France France
Date du 3 septembre 2011
au 3 juin 2012
Participants 12
Matchs joués 132
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Division 2 2011-2012
Palmarès
Tenant du titre Olympique lyonnais
Vainqueur Olympique lyonnais
Deuxième FCF Juvisy
Troisième Montpellier HSC
Relégué(s) FCF Hénin-Beaumont
ASJ Soyaux
AS Muretaine
Buts 519 (3,93 buts/match)
Meilleure(s) buteuse(s) Drapeau : France Eugénie Le Sommer
(22 buts)
Meilleure(s) passeuse(s) Drapeau : France Hoda Lattaf
(19 passes)

Navigation

La Division 1 2011-2012 est la 38e édition du championnat de France de football féminin.

Le premier niveau du championnat féminin oppose douze clubs français en une série de vingt-deux rencontres jouées durant la saison de football. La compétition débute le samedi 3 septembre 2011 et s'achève le dimanche 3 juin 2012.

Les deux premières places du championnat sont qualificatives pour la Ligue des champions féminine de l'UEFA alors que les trois dernières places sont synonymes de relégation en Division 2.

Lors de l'exercice précédent, le FC Vendenheim, l'ASJ Soyaux et l'AS Muretaine ont gagné le droit d'évoluer dans cette compétition après avoir respectivement fini premier de leur groupe de seconde division.

L'Olympique lyonnais et le Paris Saint-Germain, respectivement champion et vice-champion en 2011, sont quant à eux les représentants français en Ligue des champions féminine de l'UEFA 2011-2012.

À l'issue de la saison, l'Olympique lyonnais décroche son dixième titre de champion de France, le sixième d'affilée, au terme d'une saison à suspense, puisque le titre s'est joué lors de la dernière journée du championnat lors d'une "finale", l'opposant au FCF Juvisy (3-0). Dans le bas du classement, le FCF Hénin-Beaumont, l'ASJ Soyaux et l'AS Muretaine sont relégués après respectivement neuf et une saisons, pour les deux derniers, au plus haut niveau.

Présentation[modifier | modifier le code]

Comme la saison dernière et suite au bon coefficient UEFA de la France, les deux premières places du championnat sont qualificatives pour la Ligue des champions. Les Lyonnaises, championnes de France en titre, remettent leur trophée en jeu tout en disputant en parallèle la Ligue des champions dont elles sont également les tenantes. Deuxième du dernier championnat, le Paris SG participe également à cette compétition. Les deux équipes entrent dans la compétition directement en seizièmes de finale. Les douze équipes participant au championnat sont qualifiées pour la Coupe de France 2011-2012. Comme la saison passée, les équipes entrent en compétition à partir des trente-deuxièmes de finale et non plus à partir des seizièmes, ce qui oblige chaque équipe à jouer un match supplémentaire par saison si elle veut détrôner l'AS Saint-Étienne vainqueur de l'édition précédente.

En remplacement du Mans FC, du Toulouse FC et de ESOFV La Roche-sur-Yon, les trois équipes reléguées en fin de saison dernière, trois nouveaux clubs font leur apparition en Division 1, le FC Vendenheim vainqueur du groupe A de Division 2, l'ASJ Soyaux vainqueur du groupe B et l'AS Muretaine premier du groupe C, qui accèdent pour la première fois à l'élite nationale. Comme la saison passée, trois équipes sont reléguées en fin de saison en division 2 alors que le même nombre d'équipe les remplacent pour la saison suivante.

Le FF Yzeure met en place une nouvelle équipe technique lors de cette saison : Patrice Degironde remplaçant Johnny Kari qui devient directeur technique du club[1]. Philippe Piette entraîneur du FCF Hénin-Beaumont quitte ses fonctions le 29 mai 2011[2] et est remplacé par Yannick Ansart[3].

Le 18 août 2011, le Stade briochin officialise son rattachement au club de l'En Avant de Guingamp. Toutes les équipes féminines briochines porteront dorénavant le nom de l'En Avant de Guingamp[4].

Participants[modifier | modifier le code]

Ce tableau présente les douze équipes qualifiées pour disputer le championnat 2011-2012. On y trouve le nom des clubs, le nom des entraîneurs et leur nationalité, la date de création du club, l'année de la dernière montée au sein de l'élite, leur classement de la saison précédente, le nom des stades ainsi que la capacité de ces derniers.

Légende des couleurs
Composition du championnat de France féminin
Nom du club Entraîneur Date de
création
Dernière
montée
Classement
2010-2011
Stade Capacité Victoires en
championnat
Olympique lyonnais Drapeau : France Patrice Lair 1970 1978 1 Plaine des Jeux de Gerland 2 200 9
Paris SG Drapeau : France Camillo Vaz 1971 2001 2 Stade Georges-Lefèvre 3 500 /
Montpellier HSC Drapeau : France Sarah M'Barek - 1997 3 Stade Jules Rimet 500 2
FCF Juvisy Drapeau : France Sandrine Mathivet 1971 1986 4 Stade Georges-Maquin 2 000 6
AS Saint-Étienne Drapeau : France Hervé Didier 1977 2007 5 Stade Léon-Nautin 1 500 /
Rodez AF Drapeau : France Franck Plenecassagne 1993 2010 6 Stade de Vabre 400 /
FCF Hénin-Beaumont Drapeau : France Yannick Ansart 1972 2003 7 Stade Octave-Birembaut 3 000 /
EA Guingamp Drapeau : France Adolphe Ogouyon 1973 2006 8 Stade Fred-Aubert 13 500 1
FF Yzeure Drapeau : France Patrice Degironde 1999 2008 9 Stade de Bellevue 2 164 /
FC Vendenheim Drapeau : France Dominique Steinberger 1974 2011 D2 Stade Waldeck - /
ASJ Soyaux Drapeau : France Corinne Diacre 1968 2011 D2 Stade Léo-Lagrange 400 1
AS Muretaine Drapeau : France Madjid Alliche - 2011 D2 Stade Clément-Ader 3 000 /

Compétition[modifier | modifier le code]

Match PSG - OL du 30 octobre 2011 au Stade Dominique-Duvauchelle

Classement[modifier | modifier le code]

Le classement est calculé avec le barème de points suivant : une victoire vaut quatre points, le match nul deux et la défaite un.

Les critères utilisés pour départager en cas d'égalité au classement sont les suivant :

  1. classement aux points des matchs joués entre les clubs ex æquo ;
  2. différence entre les buts marqués et les buts concédés par chacun d’eux au cours des matchs qui les ont opposés ;
  3. différence entre les buts marqués et les buts concédés sur la totalité des matchs joués dans le championnat ;
  4. plus grand nombre de buts marqués sur la totalité des matchs joués dans le championnat ;
  5. en cas de nouvelle égalité, une rencontre supplémentaire aura lieu sur terrain neutre avec, éventuellement, l’épreuve des tirs au but.
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Olympique lyonnais T CF 82 22 19 3 0 119 3 +116
2 FCF Juvisy 78 22 18 2 2 62 21 +41
3 Montpellier HSC 76 22 17 3 2 74 17 +57
4 Paris SG 66 22 13 5 4 47 23 +24
5 AS Saint-Étienne 50 22 8 4 10 33 38 -5
6 EA Guingamp 48 22 7 5 10 25 48 -23
7 FC Vendenheim P 47 22 7 4 11 39 68 -29
8 Rodez AF 46 22 7 3 12 29 40 -11
9 FF Yzeure 45 22 5 8 9 31 50 -19
10 FCF Hénin-Beaumont 44 22 6 4 12 27 72 -45
11 ASJ Soyaux P 28 22 2 0 20 19 68 -49
12 AS Muretaine P 28 22 1 3 18 14 71 -57

Source : Classement du championnat de France féminin D1, sur fff.fr


Légende :
Qualifié pour la Ligue des champions 2012-2013 (Seizièmes de finale).
Relégué en Division 2.
T Tenant du titre.
P Promu de Division 2.
CF Vainqueur de la Coupe de France 2011-2012.
Pts points ; G victoires ; N match nuls ; P défaites
Bp buts marqués ; Bc buts encaissés ; Diff différence de buts

Résultats[modifier | modifier le code]

Rencontre de la 17e journée, FCF Juvisy - AS Muretaine au stade Robert Bobin.

Source : Championnat de France de D1 2011-2012 - Calendrier, sur statsfootofeminin.fr

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Gui Hén Juv Lyo Mon Mur Par Rod Sai Soy Ven Yze
EA Guingamp 1-1 0-3 0-5 0-3 2-1 0-0 2-1 0-0 4-3 3-2 2-2
FCF Hénin-Beaumont 6-0 0-9 1-6 0-6 1-1 0-4 3-1 1-0 0-4 4-2 1-1
FCF Juvisy 2-0 5-2 0-3 2-1 4-0 1-0 4-2 1-0 5-0 6-3 2-1
Olympique lyonnais 7-0 9-0 1-1 1-0 11-0 3-0 7-0 7-0 6-0 10-0 8-0
Montpellier HSC 4-2 5-1 0-0 1-1 8-0 4-2 1-0 4-0 4-3 5-0 4-0
AS Muretaine 0-3 2-3 0-3 0-3 0-4 1-5 0-1 0-5 1-2 1-2 1-1
Paris SG 2-0 2-0 1-3 0-0 1-1 3-0 2-0 3-2 2-0 4-1 5-2
Rodez AF 0-1 3-1 1-2 0-4 1-2 3-2 1-1 1-0 2-0 3-3 0-1
AS Saint-Étienne 1-1 3-0 4-1 0-3 1-6 3-1 1-2 2-2 1-0 0-0 1-0
ASJ Soyaux 1-4 0-1 0-2 0-8 0-6 0-1 1-2 0-5 0-4 1-2 2-4
FC Vendenheim 2-0 7-0 1-3 0-10 1-3 3-1 0-4 2-1 1-3 2-1 3-3
FF Yzeure 2-0 1-1 1-3 0-6 1-2 1-1 2-2 0-1 4-2 2-1 2-2
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de France de football féminin  2011-2012
Champion Olympique lyonnais (10e titre)
Dauphin FCF Juvisy
Coupes et trophées
Vainqueur Coupe de France 2011-2012 Olympique lyonnais
Qualifications continentales
Ligue des champions 2012-2013 Olympique lyonnais
FCF Juvisy
Promotions et relégations
Promus en Division 1 Toulouse FC
FF Issy
Arras FCF
Relégués en Division 2 AS Muretaine
ASJ Soyaux
FCF Hénin-Beaumont

Statistiques[modifier | modifier le code]

Leader du championnat

Olympique lyonnais (féminines) Football Club Féminin Juvisy Olympique lyonnais (féminines) Football Club Féminin Juvisy Olympique lyonnais (féminines) Paris Saint-Germain Football Club (féminines) Football Club Féminin Juvisy Olympique lyonnais (féminines)

Évolution du classement
Club
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
Olympique lyonnais 1 1 3 3 2 1 2 2 2 2 2 2 2 1 1 1 1 2 3 1 1 1
Paris SG 4 3 2 2 1 2 3 4 4 4 4 4 4 3 4 4 4 4 4 4 4 4
Montpellier HSC 5 4 4 4 4 4 7 3 3 3 3 3 3 4 3 3 3 3 2 3 3 3
FCF Juvisy 2 2 1 1 3 3 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 1 1 2 2 2
AS Saint-Étienne 9 10 7 10 7 6 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 6 5 5 5 5 5
Rodez AF 10 7 6 6 5 5 8 8 8 9 9 9 9 8 8 6 9 9 7 7 7 8
FCF Hénin-Beaumont 6 9 11 11 12 12 12 11 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10
EA Guingamp 3 5 5 5 6 8 7 7 7 8 7 6 8 9 7 7 8 7 9 9 8 6
FF Yzeure 7 8 10 8 9 7 6 6 6 6 6 7 6 6 6 8 7 8 8 8 9 9
FC Vendenheim 12 12 9 7 8 9 9 9 9 7 8 8 7 7 9 9 5 6 6 6 6 7
ASJ Soyaux 11 11 12 12 11 11 11 12 12 12 12 11 11 11 11 11 11 12 11 11 11 11
AS Muretaine 8 6 8 9 10 10 10 10 11 11 11 12 12 12 12 12 12 11 12 12 12 12
Moyennes de buts marqués par journée

Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée. Il est également indiqué la moyenne total sur la saison qui est de 23,59 buts/journée.

Classement des buteuses[5]
Cls Joueuse Club Buts
1 Drapeau : France Eugénie Le Sommer Olympique lyonnais 22
2 Drapeau : Suède Lotta Schelin Olympique lyonnais 20
3 Drapeau : France Camille Abily Olympique lyonnais 15
Drapeau : France Elodie Thomis Olympique lyonnais
5 Drapeau : France Gaëtane Thiney FCF Juvisy 14
6 Drapeau : France Hoda Lattaf Montpellier HSC 13
Drapeau : France Camille Catala AS Saint-Étienne
8 Drapeau : France Marie-Laure Delie Montpellier HSC 12
9 Drapeau : France Anaïs Ribeyra FF Yzeure 11
10 Drapeau : France Kenza Dali Paris SG 10
Drapeau : France Julie Machart FCF Juvisy
Drapeau : France Joanna Schwartz FC Vendenheim
13 6 joueuses 9
19 5 joueuses 8
24 3 joueuses 7
27 3 joueuses 6
30 5 joueuses 5
35 16 joueuses 4
51 13 joueuses 3
64 25 joueuses 2
89 39 joueuses 1
Classement des passeuses[6]
Cls Joueuse Club Passes
1 Drapeau : France Hoda Lattaf Montpellier HSC 19
2 Drapeau : France Elodie Thomis Olympique lyonnais 13
3 Drapeau : France Eugénie Le Sommer Olympique lyonnais 11
4 Drapeau : France Gaëtane Thiney FCF Juvisy 10
5 Drapeau : France Sonia Bompastor Olympique lyonnais 9
6 Drapeau : France Louisa Necib Olympique lyonnais 8
Drapeau : Suède Lotta Schelin Olympique lyonnais
8 Drapeau : France Amélie Coquet FCF Juvisy 7
Drapeau : Japon Aya Sameshima Montpellier HSC
Drapeau : France Cynthia Gueheo-Djetou FF Yzeure
11 3 joueuses 6
14 1 joueuse 5
15 10 joueuses 4
25 8 joueuses 3
33 29 joueuses 2
62 37 joueuses 1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrice Degironde nouvel entraîneur du FF Yzeure, sur footofeminin.fr, publié le 30 juin 2011
  2. La dernière de Philippe Piette, sur nordeclair.fr, publié le 29 mai 2011
  3. Piette quitte Hénin, au tour d’Ansart, sur pourheninbeaumont.fr, publié le 21 juillet 2011
  4. En Avant Guingamp, précisions, sur footofeminin.fr, publié le 19 août 2011
  5. Classement des buteuses, sur statsfootofeminin.fr
  6. Classement des passeuses, sur statsfootofeminin.fr