Championnat de Grèce de football 2011-2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Super League Grèce[1]
2011-2012

Description de l'image  Superleague greece.svg.
Généralités
Édition 53e
Date du 27 août 2011
au 20 mai 2012
Participants 16
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Olympiakos Le Pirée
Promu(s) en début de saison Doxa Drama
APO Levadiakos
OFI Crète
PAS Giannina
Panetolikos
Vainqueur Olympiakos Le Pirée
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Kevin Mirallas (20)

Navigation

La saison 2011-2012 du Championnat de Grèce de football était la 53e édition de la première division grecque. Olympiakos Le Pirée, champion 2010-2011, a réussi à conserver son titre face aux quinze meilleurs clubs grecs lors d'une série de matchs se déroulant sur toute l'année.

Les seize clubs participants au championnat ont été confrontés à deux reprises aux quinze autres.

À l'issue de la saison, le club champion se qualifie pour la Ligue des champions 2012-2013, alors que le club terminant premier des play-offs dispute le troisième tour préliminaire de cette Ligue des champions. Les clubs terminant 2e et 3e des playoffs se qualifient pour les tours de qualification de la Ligue Europa 2012-2013.

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

Club Classement en
2010-11
Stade Capacité Ville
AEK Athènes FC 3 Stade olympique d'Athènes 69 618 Athènes
Aris Salonique 6 Stade Kleanthis Vikelidis 22 800 Thessalonique
PAE Asteras Tripolis 12 Stade Asteras Tripolis 6 200 Tripoli
Atromitos FC 11 Stade Peristeri 10 200 Peristeri
Doxa Drama Promu Stade Kaftanzoglio[2] 27 770 Thessalonique
PAE Ergotelis Héraklion 13 Stade Pankritio 26 240 Heraklion
APO Levadiakos Promu Stade municipal de Livadia 7 000 Livadiá
AO Kerkyra 12 Stade municipal de Kerkyra 4 000 Corfou
OFI Crète Promu Stade Theodoros Vardinogiannis 8 500 Heraklion
Olympiakos Le Pirée 1 Stade Karaiskaki 33 334 Le Pirée
Panathinaïkos 2 Stade olympique d'Athènes 71 030 Athènes
Panetolikos FC Promu Stade Panetolikos 5 000 Agrinio
Panionios 10 Stade Nea Smyrni 11 700 Athènes
PAOK Salonique 4 Stade Toumba 28 701 Thessalonique
PAS Giannina Promu Stade Zosimades 7 500 Ioannina
Skoda Xanthi 9 Skoda Xanthi Arena 7 361 Xanthi

Compétition[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Le barème de points servant à établir le classement se décompose ainsi :

  • Victoire : 3 points
  • Match nul : 1 point
  • Défaite, forfait ou abandon du match : 0 point

En cas d'égalité de points entre 2 équipes ou plus, on utilise les critères suivants pour les départager :

  1. Points lors des confrontations directes
  2. Différence de buts lors des confrontations directes

S'il y a toujours égalité après application de ces critères et que la place disputée est décisive pour le titre, une qualification européenne ou une relégation, un match d'appui est joué. Dans les autres cas, la place est tirée au sort.

Classement — mise à jour : 22 avril 2012[3]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Olympiakos T C 73 30 23 4 3 70 17 +53
2 Panathinaïkos -3 66 30 22 3 5 54 23 +31
3 PAOK 50 30 14 8 8 45 27 +18
4 Atromitos 50 30 13 11 6 32 26 +6
5 AEK Athènes 48 30 13 9 8 36 30 +6
6 Asteras Tripolis 45 30 13 6 11 30 34 -4
7 APO Levadiakos P 39 30 11 6 13 33 42 -9
8 PAS Giannina P 38 30 10 8 12 30 35 -5
9 Aris -3 37 30 10 10 10 29 33 -4
10 OFI Crète P 37 30 10 7 13 27 32 -5
11 Skoda Xanthi 36 30 10 6 14 31 34 -3
12 Paniónios 33 30 9 6 15 26 34 -8
13 AO Kerkyra 32 30 8 8 14 31 44 -13
14 Ergotelis Héraklion 29 30 7 8 15 27 44 -17
15 Panetolikos P 28 30 7 7 16 23 37 -14
16 Doxa Drama P 17 30 4 5 21 11 42 -31

Légende :

  • 3 points ont été enlevés à Aris et à Panathinaikos respectivement suite à des incidents pendant des matchs.

Matchs[modifier | modifier le code]

Mise à jour : 22 avril 2012[4]
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AEK ARI AST ATA PAS DOX ERG AOK LEV OFI OLY PAO PAE PAN POK XAN
AEK Athènes 3-0 2-0 0-0 2-1 0-0 1-0 1-0 2-1 1-1 1-1 2-0 1-0 1-0 0-2 1-1
Aris 1-0 0-3 0-1 1-0 2-0 1-1 1-1 2-1 1-0 2-3 3-1 0-0 4-2 1-1 0-0
Asteras Tripolis 1-1 1-0 0-0 2-1 1-0 3-0 0-0 0-1 2-2 2-0 0-2 1-0 2-0 1-0 1-1
Atromitos 1-0 0-0 0-1 1-0 2-0 1-0 3-1 1-1 2-0 0-2 1-1 2-1 2-1 0-0 1-0
PAS Giannina 2-1 0-0 3-1 1-2 1-0 1-1 2-1 2-0 0-0 0-4 0-1 1-0 0-0 2-2 0-2
Doxa Drama 1-1 1-3 1-0 0-1 1-0 1-1 0-1 0-2 0-1 0-0 0-1 2-1 0-0 0-2 0-2
Ergotelis Héraklion 1-1 1-1 2-0 2-2 2-1 2-1 1-0 0-1 0-1 2-3 0-2 0-0 1-0 2-1 1-2
AO Kerkyra 2-2 1-0 0-0 2-2 1-2 2-1 2-1 3-2 4-1 0-4 0-2 2-3 0-3 0-4 2-0
APO Levadiakos 0-2 1-1 0-1 2-2 1-1 1-0 0-1 4-3 0-2 0-4 1-0 2-0 0-0 4-3 2-0
OFI Crète 3-1 0-1 3-0 1-1 0-2 2-0 1-0 0-0 0-1 0-2 0-1 1-0 0-1 0-2 1-0
Olympiakos 2-0 3-0 7-2 1-0 2-0 6-0 3-0 0-1 3-1 2-2 1-1 2-0 2-0 2-1 2-1
Panathinaikos 3-2 1-0 3-1 1-0 3-1 1-0 4-0 1-0 3-0 3-1 0-3 4-0 3-0 0-2 3-0
Panetolikos 0-2 5-1 1-0 1-1 2-2 0-2 2-0 1-1 0-2 1-0 0-1 1-1 0-1 1-1 2-0
Panionios 0-1 2-1 2-0 1-2 0-0 2-0 2-2 2-0 2-0 1-3 0-3 1-2 1-0 1-2 1-1
PAOK 3-0 0-0 2-3 3-1 1-2 2-0 2-1 0-0 3-1 0-0 0-2 1-3 3-0 1-0 1-0
Skoda Xanthi 3-4 0-2 0-1 3-0 1-2 1-0 4-2 1-0 1-1 3-1 1-0 2-3 0-1 1-0 0-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Les matchs Panathinaikos-Olympiakos et Aris-Asteras Tripolis ont été accordés par la FHF de résultat 0-3 à Olympiakos et Asteras Tripolis respectivement.

Play-offs[modifier | modifier le code]

Classement — mise à jour : 20 mai 2012[5]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Panathinaïkos 14 6 3 1 2 5 4 +1
2 AEK Athènes 9 6 3 0 3 7 5 +2
3 Atromitos 8 6 2 2 2 6 6 0
4 PAOK 7 6 2 1 3 3 6 -3

Qualifications européennes

Ligue des champions 2012-2013
Ligue Europa 2012-2013


Mise à jour : 20 mai 2012[6]
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AEK ATA PAO POK
AEK Athènes 3-2 2-0 2-0
Atromitos 1-0 0-1 1-1
Panathinaikos 1-0 1-1 2-0
PAOK 1-0 0-1 1-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Statistiques[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Mise à jour le 22 avril 2012[7]

Rang Joueur Club Buts Pénalties
1 Drapeau de la Belgique Kevin Mirallas Olympiakos 20 1
2 Drapeau de la Grèce Kostas Mitroglou Atromitos 16 2
3 Drapeau de l’Argentine Sebastián Leto Panathinaïkos 15 5
4 Drapeau de la Grèce Stéfanos Athanasiádis PAOK 12 0
Drapeau de l'Algérie Rafik Djebbour Olympiakos 12 0
6 Drapeau du Brésil Chumbinho Levadiakos 10 3
Drapeau de la Finlande Njazi Kuqi Panionios 10 1
Drapeau : Serbie Marko Pantelić Olympiakos 10 1
9 Drapeau : Serbie Marko Markovski Xanthi 9 0
Drapeau du Brésil Leonardo AEK Athènes 9 2

Tableau d'honneur[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Grèce de football 2011-2012
Champion Olympiakos (39e titre)
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe de Grèce 2011-2012 Olympiakos
Qualifications continentales
Ligue des champions 2011-2012 Olympiakos
Panathinaikos
Ligue Europa 2011-2012 Asteras Tripolis[8]
Atromitos
PAOK Salonique
Promotions et relégations
Promus en Superleague Panthrakikos FC
PAE Veria
Platanias FC
Relégués en Beta Ethniki Ergotelis Héraklion
Panetolikos
Doxa Drama

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.superleaguegreece.net/english/ Nom officiel du championnat
  2. Temporaire, leur stade à Drama étant en travaux.
  3. (el) « Βαθμολογία Πρωταθλήματος », sur www.superleaguegreece.net,‎ 22 avril 2012 (consulté le 23 avril 2012)
  4. (el) « Αγωνιστικές και προγράμματα », sur www.superleaguegreece.net,‎ 22 avril 2012 (consulté le 23 avril 2012)
  5. (el) « Βαθμολογία Πρωταθλήματος », sur www.superleaguegreece.net,‎ 20 mai 2012 (consulté le 20 mai 2012)
  6. (el) « Αγωνιστικές και προγράμματα », sur www.superleaguegreece.net,‎ 20 mai 2012 (consulté le 20 mai 2012)
  7. (el) « Super League - Greece - Results, fixtures, tables and news », sur http://www.soccerway.com,‎ 22 avril 2012 (consulté le 23 avril 2012)
  8. L'AEK Athènes n'est pas autorisé par l'UEFA à disputer la prochaine édition de la Ligue Europa, c'est donc le 6e du classement, Asteras Tripolis, qui récupère la place laissée vacante.