Challenger Deep

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Localisation de Challenger Deep dans l'océan Pacifique occidental.

Le Challenger Deep est le point le plus profond jamais mesuré dans les océans, plus de 10 900 m sous le niveau de la mer. Il se situe à proximité des îles Mariannes, à l'extrémité sud de la fosse des Mariannes (11° 22′ N 142° 36′ E / 11.367, 142.6 ()) La terre émergée la plus proche est l'île Fais, une des îles environnantes de Yap, 289 km au sud-ouest et Guam 306 km au nord-est.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Cette fosse océanique tire son nom du navire océanographique de la Royal Navy, le HMS Challenger (7ème du nom) qui fit la première mesure de ce point, ce navire lui-même nommé ainsi pour rappeler un autre bâtiment de la Royal Navy, le HMS Challenger (5ème du nom) qui découvrit, lors de la première grande expédition océanographique mondiale, la fosse des Mariannes en 1875.

Exploration et étude de la fosse[modifier | modifier le code]

1951[modifier | modifier le code]

En 1951, l'intégralité de la fosse des Mariannes fut étudiée par le HMS Challenger. Durant cette étude, la partie la plus profonde de la fosse fut mesurée par sonar, une méthode plus précise et plus facile pour mesurer la profondeur que les lignes de sonde utilisées 75 ans plus tôt. Le navire mesura une profondeur de 10 900 mètres (11°19′N, 142°15′E).

1960[modifier | modifier le code]

Le 23 janvier 1960, le Trieste, bathyscaphe construit en Suisse et acquis par l'US Navy, descendit sur le plancher océanique de la fosse avec à son bord le Suisse Jacques Piccard (cocréateur du submersible avec son père Auguste Piccard) et le lieutenant de vaisseau américain Don Walsh. La descente prit environ cinq heures, les deux hommes restèrent vingt minutes au fond avant d'entamer une remontée de trois heures quinze. Ils enregistrèrent une profondeur de 10 916 mètres. Sur le plancher océanique, ils observèrent des animaux alors inconnus (deux crevettes, une petite plie ou flets des grands fonds) et notèrent un sol composé de vase à diatomées, à une profondeur où l'on pensait toute forme de vie impossible en raison d'une pression extrêmement élevée. Le sous-marin a largué deux drapeaux (suisse et un américain, le second étant planté plus haut que le premier, ce qui fera dire à Piccard que le drapeau de son pays était allé plus profond). C'est grâce à la découverte de vie ultra-profonde que l'idée d'utiliser cette fosse comme décharge de déchets nucléaires a été abandonnée.

1984[modifier | modifier le code]

En 1984, un navire de recherche japonais utilisant un sonar à bande étroite et multi-faisceaux fit une mesure à 10 924 mètres.

1995[modifier | modifier le code]

Le 24 mars 1995, la sonde robotisée japonaise de grande profondeur battit le record pour un sous-marin sans homme à bord quand elle se posa sur le fond à proximité du Challenger Deep. Créée par le Japan Marine Science and Technology Center (JAMSTEC), c'est l'une des rares sondes sous-marines capables de dépasser les 6000 mètres de profondeur. Elle enregistra une profondeur de 10 911 mètres pour Challenger Deep. Cette mesure est considérée comme la plus précise jamais faite jusqu'ici. Kaiko collecta aussi du sédiment sur le fond.

La pression à cette profondeur est d'environ 1095 fois celle de la surface ou 110 MPa[1].

2003[modifier | modifier le code]

En 2003, des scientifiques hawaiens indiquèrent avoir mesuré un point plus profond de quelques dizaines de mètres, toujours dans la fosse des Mariannes mais 300 km plus à l'est[2]. Ils ont fait cette découverte en trainant un sous-marin équipé d'un sonar derrière un navire de recherche. Mais ce sous-marin n'est pas descendu au fond de la fosse, aucun sous-marin encore en activité aujourd'hui n'en étant capable. Le groupe de scientifiques estime la profondeur à 11 000 mètres mais reconnaît que ce type de mesure reste plus imprécis qu'une mesure au fond. Le point a été nommé HMRG Deep (HMRG pour Hawaii Mapping Research Group).

2012[modifier | modifier le code]

Le 26 mars 2012, James Cameron a piloté le Deepsea Challenger au fond de Challenger Deep et est devenu la première personne dans l'histoire à l'atteindre en solitaire. Le record enregistré est une profondeur de 10 898 m, à la date du lundi 26 mars 2012 à 7h52 heure locale, ou dimanche 25 mars 2012 à 21:52 UTC[3],[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Challenger Deep » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) "Life Is Found Thriving at Ocean's Deepest Point", National Geographic News, 3 février 2005.
  2. "Sea floor survey reveals deep hole sur le site de BBC News.
  3. James Cameron explore le site le plus profond de la planète
  4. James Cameron réussit sa plongée dans la Fosse des Mariannes
  5. Challenger Deep: plongée record réussie pour James Cameron

Articles connexes[modifier | modifier le code]