Cercle des économistes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Cercle des économistes est un cercle de réflexion fondé en 1992, à l'initiative de Jean-Hervé Lorenzi qui réunit actuellement trente économistes et universitaires « ayant occupé ou occupant des fonctions privées ou publiques afin d’organiser un débat économique [1]. »

De fait, une grande partie d'entre eux participent à des instances administratives, telles :

D'autres, ou les mêmes, sont également présents dans le monde de la finance et des banques : Artus et Bertrand Jacquillat chez Total, Betbèze au Crédit agricole, Laurence Boone au groupe Pinault-Printemps-La Redoute, Anton Brender à Dexia, Lorenzi dans des groupes d'Edmond de Rothschild, Pastré à l'IM Bank, à la Caisse des dépôts et consignations et à la CMP Banque.

Enfin, à l'exception de J.-M. Charpin, inspecteur général des finances, ils sont tous professeurs d'économie, parfois visiting professors.

Membres[modifier | modifier le code]

Patrick Artus, Agnès Bénassy-Quéré, Françoise Benhamou, Jean-Paul Betbèze, Laurence Boone, Christian de Boissieu, Anton Brender, Pierre Cahuc, André Cartapanis, Jean-Michel Charpin, Jean-Marie Chevalier, Benoît Coeuré, Lionel Fontagné, Pierre Jacquet, Bertrand Jacquillat, Jean-Dominique Lafay, Jean-Hervé Lorenzi (Président), Catherine Lubochinsky, Jacques Mistral, Olivier Pastré, Anne Perrot, Jean Pisani-Ferry, Jean-Paul Pollin, Dominique Roux, Christian Saint-Étienne, Christian Stoffaës, David Thesmar, Philippe Trainar, Alain Trannoy et Daniel Vitry [2].

Dix des trente membres sont professeurs à l'université Paris-Dauphine et ont été membres du Conseil d'analyse économique du Premier ministre. Quatre sont affiliés au Centre d'études prospectives et d'informations internationales (CEPII).

Participations et publications[modifier | modifier le code]

Contestation[modifier | modifier le code]

Les débats organisés par le Cercle des Economistes chaque année en juillet à Aix-en-Provence font l'objet depuis 2012 d'une contre manifestation appelée par dérision "les rencontres déconnomiques d'Aix-en-Provence" et animée quant à elle par des économistes alternatifs se réclamant de la rupture avec le néo-libéralisme sous le vocable satirique de "Cercle des déconnomistes".

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Présentation du Cercle des Economistes
  2. liste consultée le 08/IX/2007