Boursorama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Boursorama

Description de l'image  Boursorama.jpg.
Création 1995
Personnages clés Marie Cheval, PDG
Forme juridique société anonyme
Slogan La banque en ligne avec son époque
Siège social Drapeau de France Boulogne-Billancourt (France)
Activité Banque
Société mère Société générale (56 %)
Site web groupe.boursorama.com www.boursorama.com
Capitalisation 426,27 millions d'euros (8 septembre 2012)
Ancien logo de Boursorama jusqu'au 1er octobre 2009.

Boursorama est une banque en ligne, portail d'information économique et financière.

Les trois activités[modifier | modifier le code]

  • Portail Internet, la société diffuse les informations des entreprises, les dépêches des agences, regroupe des forums de discussions, l’actualité boursière et les cours. Le site agrège 77 fournisseurs d'information financière. C'est un des principaux portails financiers en France[1].
  • Banque en ligne : Boursorama banque est lancée en 2006 après la fusion entre Fimatex (filiale de la Société Générale) et le portail d'informations boursières Boursorama.

Le Groupe Boursorama est présent au Royaume-Uni en tant que courtier en ligne sous la marque Selftrade, en Allemagne avec le portail d’informations financières www.onvista.de et le courtage en ligne via Onvista Bank, et en Espagne au travers d’un joint venture avec son actionnaire La Caixa, sur les marchés du courtage en ligne et de la banque en ligne, sous la marque Self Bank[2].

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1995, création de la société Fimatex filiale à 100 % de la Société générale qui propose un service Minitel (3615 Fimatex), permettant aux particuliers d’intervenir sur le Matif, le Monep et les valeurs mobilières en temps réel ; les prémices des services sur Internet.
  • 1996, lancement du GTS (Global Trading System), premier logiciel d’information et de transactions en temps réel. Patrice Legrand et Stéphane Mathieu créent la société Finance Net.
  • 1997, Fimatex lance une succursale en Allemagne (Francfort). Création et développement du site www.financenet.com. Création de la société Selftrade.
  • 1998, Fimatex : lancement du 1er site transactionnel de courtage en ligne en France (www.fimatex.fr). Finance Net : création du site d’information financière gratuite (www.boursorama.com). Selftrade : obtention de l’agrément en qualité d’entreprise d’investissement et démarrage de l’activité.
  • 1999, Fimatex : passation d’ordres sur les téléphones WAP. Finance Net : www.boursorama.com devient le 1er site d’information économique et financière en France. Selftrade : mise en place d’une plate-forme OPCVM et possibilité d’accéder au marché américain (Nyse & Nasdaq).
  • 2000, introductions en bourse de Fimatex et Selftrade (Paris, Nouveau marché, Eurolist B), au pic de l'engouement pour les start-up.
  • 2001, Finance Net : création d'une filiale dédiée Boursotrading, pour l’activité de courtage en ligne. Selftrade : obtention de l’agrément bancaire pour les activités en France. Fimatex : élargissement de la gamme vers des produits d’épargne avec Fimatex Transparence PEA et E-Volution (assurance-vie).
  • 2002, mars : Fimatex et Finance Net signent un protocole d’accord, au terme duquel Fimatex acquiert Finance Net, propriétaire du portail leader de l’information boursière en France, www.boursorama.com. Ce rapprochement crée le leader, en France, de la finance en ligne et propose une offre mêlant informations financières et épargne en ligne. Décembre : Fimatex-Boursorama rachète le courtier en ligne Selftrade, l’un des principaux concurrents en France, créé par Charles Beigbeder en 1997. L'acquisition sera finalisée en mars 2003.
  • 2003, janvier : le Groupe Fimatex-Boursorama change de dénomination sociale et devient Boursorama.
  • 2004, mars : lancement de Boursorama Vie, le nouveau contrat d’Assurance Vie du Groupe, en partenariat avec Generali Patrimoine. Juin : lancement de l’offre Ultimate Trader à destination des boursiers actifs. Septembre : Boursorama Banque devient la marque commerciale du groupe en France.
  • 2005, février : acquisition de la société de gestion allemande Veritas. Août : acquisition du courtier en ligne Squaregain (ex Comdirect UK). Décembre : Boursorama Invest devient Boursorama Banque. Ce changement d’identité s’accompagne de l’enrichissement de la gamme de produits d’un compte courant bancaire auquel peut être associé une carte de paiement.
  • 2006, février : annonce du rapprochement avec CaixaBank France. Août : fusion et absorption de CaixaBank France. Octobre : finalisation de la réorganisation des activités au Royaume-Uni, vente de la partie B2B Squaregain.
  • 2007, septembre : la signature d'un contrat d'acquisition du premier portail allemand d'informations financières indépendant www.onvista.de, permet à Boursorama de faire évoluer son modèle allemand de courtage en ligne vers un modèle média-courtage, identique à celui développé en France. Au terme d'une OPA, le groupe Boursorama obtient 80,9 % d'OnVista AG puis 92,92 % depuis 2009.
  • 2008, janvier : en Espagne, annonce de la création d’une banque en ligne coentreprise avec La Caixa. Mai : en Allemagne, lancement du site web www.onvista-bank.de qui se substitue à www.fimatex.de. Juillet : en Allemagne, cession du gestionnaire d’actifs Veritas. OnVista AG cède également ses régies publicitaires Ligatus et Ad2Net ainsi que le portail médical www.onmeda.de.
  • 2009, février : création de Self Bank en Espagne en partenariat avec la Caixa.
  • 2010, août : poursuite du développement en Allemagne avec l’acquisition du portefeuille de clients allemands du courtier en ligne suédois Nordnet par OnVista Bank.

Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

  • Marie Cheval : président du conseil d'administration et directeur général
  • Société générale : représentée par Didier Valet
  • Alain Bozzi : administrateur
  • Jean-François Sammarcelli : administrateur
  • Véronique de la Bachelerie : administrateur
  • Henri Cukierman : administrateur Indépendant
  • La Caixa : représentée par Antonio Massanell Lavilla
  • CRITERIA CAIXA CORP : représentée par Gonzalo Gortazar Rotaeche[3]

Actionnariat[modifier | modifier le code]

La structure du capital au 31 décembre 2010 est la suivante :

  • Société générale : 55,8 %
  • Groupe La Caixa : 20,8 %
  • Flottant : 20,2 %
  • Auto-détention : 3,2 %

Le nombre total de titres au 31 décembre 2010 est de 87 708 116[3].

Données financières à fin 2011[modifier | modifier le code]

En M€ Groupe France Royaume-Uni Allemagne Espagne
Produit net bancaire 218,7 173,9 19,2 18,7 6,9
Résultat brut d'exploitation 69,7 68,5 2,8 0,5 (2,1)
Résultat net part du groupe 43,4 42,6 1,4 0,4 (1,1)

Données financières à fin 2010[modifier | modifier le code]

En M€ Groupe France Royaume-Uni Allemagne Espagne
Produit net bancaire 204,2 165,1 19,6 13,8 5,7
Résultat brut d'exploitation 60,3 66,8 4,0 (5,9) (4,7)
Résultat net part du groupe 7,6 42,1 2,4 (34,5) (2,4)

Données boursières à fin 2010[modifier | modifier le code]

  • Actions cotées à la Bourse de Paris
  • Membre de l'indice CAC Mid 100[2]
  • Code Valeur ISIN = FR0000075228[4]
  • Valeur nominale = 7,91 euros au 31 décembre 2010[2]
  • Nombre d'actions au 31 décembre 2010 : 87 708 116[2]
  • Capitalisation au 31 décembre 2010 : 694 millions d'euros[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]