Jean Pisani-Ferry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pisani.

Jean Pisani-Ferry, né le 28 juillet 1951, est un économiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Edgard Pisani, le petit-fils d'Abel Ferry et l'arrière-petit-neveu de Jules Ferry.

Ingénieur Supélec de formation, il a été directeur du Centre d'études prospectives et d'informations internationales, conseiller économique de Dominique Strauss-Kahn et de Christian Sautter au ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, président délégué du Conseil d'analyse économique, expert pour la Commission européenne et le FMI et professeur à l'École polytechnique ainsi qu'à l'Université libre de Bruxelles.

Depuis janvier 2005, il est directeur du think tank Bruegel[1]. Il est aussi membre du Cercle des économistes[2], membre (juillet 2006) du conseil d'administration du think tank Notre Europe fondé par Jacques Delors en 1996[3], membre du CAE, professeur associé à l’Université Paris-Dauphine et vice-président de l'association française de science économique (AFSE). Il est membre du Conseil d'orientation du think tank En temps réel[4].

Il a présidé la fondation Supélec entre 2005 et 2011[5].

Il s'est présenté le 31 janvier 2013 comme candidat à la direction de Sciences-Po Paris[6], mais le poste échoit finalement à Frédéric Mion.

Il est nommé commissaire général à la stratégie et à la prospective le 1er mai 2013[7],[8].

Le 25 juillet 2013, il est nommé président du comité de suivi du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi par le gouvernement[9].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]