Casspir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Casspir
Un Casspir servant au déminage en Afghanistan.
Un Casspir servant au déminage en Afghanistan.
Caractéristiques de service
Service 1981
Utilisateurs voir texte
Conflits voir texte
Production
Concepteur TFM
Année de conception fin des années 1970
Constructeur Reumtech-OMC
Production 1981-
Unités produites 2000 véhicules environ
Variantes Mark 1/2/3
Caractéristiques générales
Équipage 2 + 12 hommes
Longueur 6,95 m
Largeur 2,45 m
Hauteur 2,85 m
Masse au combat 11,4 tonnes[1]
Armement
Armement principal une à trois mitrailleuse de 12,7 mm ou de 7,62 mm
Armement secondaire pots lance-fumigènes +fusils des soldats transportés
Mobilité
Moteur Mercedes-Benz OM 352A[1]
Puissance 170 ch
Transmission 4x4
Vitesse sur route 85 km/h[1]
Puissance massique 13,5 ch/tonne
Autonomie 850 km[1]

Le Casspir est un véhicule de transport de troupes créé pour la police et les forces armées sud-africaines dans les années 1970. Il se distingue par un large empattement et un plancher renforcé pour résister aux mines. En 2006, sa technologie a été adaptée pour mettre au point le RG-31 Nyala qui équipe l'armée américaine en Irak et en Afghanistan[2].

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Le Casspir a été vendu, en autre, aux armées des pays suivants : Angola, Côte d'Ivoire, Inde, Namibie, Afrique du Sud, Djibouti, Indonésie, Namibie, Pérou, États-Unis et Ouganda.

En 2013, 42 exemplaires (neufs et rénovés) ont été vendus[3].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Fiche technique sur army-guide.com
  2. Philippe Chapleau, L'Afrique du Sud de A à Z, André Versaille Éditeur, 2011, p. 165
  3. Philippe Chapleau, « Les équipementiers sud-africains ont vendu 452 blindés en 2013 », sur Ouest-France,‎ 29 mai 2014 (consulté le 31 mai 2014)