MRAP (véhicule)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MRAP.
Mine Resistant Ambush Protected (nom générique)
Un MRAP Cougar lors d'un test
Un MRAP Cougar lors d'un test
Caractéristiques générales
Équipage de 3 à 10 hommes
Longueur variable
Largeur variable
Hauteur variable
Masse au combat 14 tonnes et +
Mobilité
Moteur
Vitesse sur route
Puissance massique
Autonomie

Un MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) est une famille de véhicules blindés conçus pour résister aux Engins Explosifs Improvisés (EEI) et aux embuscades.

Historique[modifier | modifier le code]

Si durant la Seconde Guerre mondiale, les mines ont représenté 5 % des pertes militaires, ce pourcentage a très fortement augmenté depuis sur les opérations militaires.

Une étude française[1] montre que durant la guerre d'Irak, de mars 2003 à novembre 2006, sur 3 070 morts de la coalition militaire en Irak, 1 257 ont été causées par des EEI, soit 41 %. C’est-à-dire plus que dans les combats « classiques » (1 027 tués, soit 34 %). Ce qui a conduit au développement des MRAP par les forces armées des États-Unis.

Les MRAP sont les descendants des véhicules développés pour résister aux mines durant la guerre du Bush de Rhodésie du Sud entre 1972 et 1980.

Ces véhicules sont pour la plupart équipés d'un bouclier de déflexion en V caractéristique sous le châssis. Les premiers véhicules MRAP ont été achetés en 2003 par l'USMC et à partir de 2005 des tactiques sont réellement étudiées. Le plus léger d'entre eux pèse plus de 14 tonnes.[réf. nécessaire]

Les MRAP sont actuellement utilisés en Afghanistan et en Irak par les forces militaires en opérations.

En avril 2007, 300 MRAP sont confrontés à une attaque par EEI avec en moyenne un blessé à chaque fois, alors que les autres embuscades avec des véhicules classiques causaient plus de deux victimes par attaque, avec régulièrement des décès[2].

Des véhicules similaires sont utilisés par les armées européennes, notamment l'Aravis dans l'Armée de terre française ou l'ATF Dingo dans l'armée allemande (Bundeswehr).

43,5 milliards de dollars américains ont été consacrés aux MRAP par les États-Unis de 2002 à 2011[3]. 27 000 ont été livrés entre 2007 et 2012 dont 21 000 à l'armée de terre des États-Unis, le reste au corps des Marines. En 2012, l'armée de terre déclare qu'elle souhaite conserver 18 259 MRAP avec le retrait programmé d'Afghanistan et d'Irak[4], il est alors prévu 30 % des véhicules concernés resteront en service au sein des brigades de combat, pour le transport des troupes et les ouvertures d’itinéraire, 10 % supplémentaires seront utilisés à l’entrainement et les 60 % restants seront tous placés en réserve[5]. L'USMC de son coté prévoit un budget pour soutenir 2 652 MRAP entre 2014 et 2018.

Classification[modifier | modifier le code]

Les véhicules MRAP sont classés en trois catégories distinctes en fonction de leur poids et de leur taille.

Catégorie 1 : MRAP-MRUV[modifier | modifier le code]

Les véhicules de type MRUV (Mine Resistant Utility Vehicle) sont des véhicules légers, prévus pour une utilisation en zone urbaine.

Types de véhicules appartenant à cette catégorie :

Catégorie 2 : MRAP-JERRV[modifier | modifier le code]

Les véhicules de type JERRV (Joint Explosive Ordnance Disposal (EOD) Rapid Response Vehicle) sont conçus pour effectuer des missions sous le feu ennemi : ouverture de route pour les convois, ambulance, déminage, génie.

Types de véhicules appartenant à cette catégorie :

  • Force Protection Cougar HE 6x6 - 950 véhicules commandés.
  • BAE RG-33L 6x6
  • GDLS RG-31E - 600 véhicules commandés[16].
  • Oshkosh Truck/Thales Australia Bushmaster IMV - retirés du programme, à la suite d'une évolution des exigences[17].
  • Protected Vehicles Inc Golan - Commande initiale de 60 véhicules, retirés du service à la suite d'une demande des US Marines[18]
  • International MaxxPro XL - 16 véhicules commandés[19].
  • BAE Caiman 6x6 - 16 véhicules commandés.

Catégorie 3 : Véhicules spécifiques[modifier | modifier le code]

Cette catégorie regroupe les véhicules MRAP conçus pour un besoin ou une mission spécifique. Les véhicules de grandes capacité (plus de 6 combattants) entrent dans cette catégorie. Le plus connu est le Buffalo.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Steinhofer : « Irak : les pertes de la Coalition par EEI », le Casoar janvier 2007.
  2. « Military mine resistant ambush protected vehicle programm », Trucks & Tanks, no HS n°10,‎ avril-mai 2012, p. 78 (ISSN 2100-9414)
  3. Center for Strategic and Budgetary Assenssment, « The Road Ahead »,‎ 6 mars 2012 (consulté le 8 mars 2012)
  4. (en)Paul McLeary, « U.S. Army Maps Out Postwar Vehicle Needs », sur Defense News,‎ 11 juin 2012 (consulté le 24 juillet 2012)
  5. Frédéric Lert, « La deuxième vie des MRAP », sur Forces Opérations Blog,‎ 18 juillet 2012 (consulté le 24 juillet 2012)
  6. Armor Holdings, Inc. Receives $518 Million MRAP Award
  7. DefenseNews.com - U.S. Marines Order 1,170 MRAPs - 07/13/07 18:55
  8. « MRAP Advance Purchase #2: Oshkosh, PVI & GD. » Defense Industry Daily. 06 Mar 2007.
  9. MRAP: Survivable Rides, Start Rolling
  10. Cougar Armored Trucks to Stalk Mines on the Battlefield (updated). Defense Industry Daily. 12 Nov 2007.
  11. DefenseNews.com - U.S. Orders 1,200 MRAPs - 05/31/07 12:56
  12. DefenseNews.com - DoD Orders 2,400 MRAPs from 3 Firms - 10/18/07 20:23
  13. « Textron's M1117 Removed from MRAP Competition. » Defense Industry Daily. 18 May 2007.
  14. Pentagon rejects Oshkosh’s truck design | Business | Rhode Island news | projo.com | The Providence Journal
  15. MRAP: Another One Bites the Dust? - Defense Industry Daily
  16. General Dynamics News - August 8, 2007
  17. MRAP: Oshkosh Entries Stalled on 2 Fronts - Defense Industry Daily
  18. MRAPs on the march - Jane's Land Forces News
  19. U.S. Marine Corps Awards $8.5 Million Contract for Category II Mine-Resistant Ambush Protected (MRAP) Vehicles to International Military and Government, LLC.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]